UA-65882359-1

19/03/2017

Trump:mufle et couard avec l'Allemagne. Cinglante réponse

Non seulement Trump, le bizarre président orangé des Etats-Unis, est mufle avec Angela Merkel car il ne lui serre pas la main, ne la regarde pas et produit à la place une grimace mémorable mais il  est impoli avec l'Allemagne.

Au lendemain de la visite- comme un couard car en l'absence de la chancelière- le roi du bling bling doré tweete sur les "énormes sommes"que l'Allemagne selon lui devrait aux USA.

Cet homme est indigne de la direction d'un pays, ne comprenant rien aux règles diplomatiques de base.

Bizarre équipe trumpiste au pouvoir avec cette conseillère bien nommée, Conway, en jupe, jambes écartées, à cheval, pieds sur un canapé lors d'une visite officielle dans le Bureau Ovale, laquelle assure sans rire qu'un micro onde surveillait Donald et sa Tour.

Pauvre Amérique du Nord  tombée bien bas dans les affres de l'outrance et des mensonges rebaptisés "faits alternatifs".

...L'Allemagne réagit aujourd'hui par la voix de sa ministre de la Défense.

 Elle ne se laisse pas impressionner. Et reprécise sa position.

Les 2% de PIB promis pour augmenter les dépenses militaires ne sont pas intégralement dédiés à l'Otan mais "pour construire un concept de sécurité moderne dans lequel on ne verse pas seulement des sommes à l'Otan mais on investit dans une collaboration européenne en matière de défense et avec les Nations-Unies."

Magnifique tacle en réponse qui considère le parapluie étatunien de l'Otan comme utile mais démodé, appartenant au passé.

Le nouveau président de télé-réalité instaure actuellement la guerre froide avec...ses partenaires historiques !

Trump est un véritable cauchemar pour les Etats-Unis, il est une superbe chance pour l'Union Européenne et ses projets de défense intégrée et d'autonomisation: l'opportunité de se détacher de ce partenaire "étatsunien"instable et doit-on ajouter un peu fou.

 D'autant que le Royaume-Uni brexiteur ne sera plus là pour entraver cette intégration.

                                                                    Sylvie Neidinger

 

 

(suite) Mme Merkel annonce sa visite prochaine à Poutine, ce après avoir échangé avec le n°1 chinois sur le libre échange. Histoire de largement relativiser l'impact Trump en montrant  que les alliances ne sont pas définitives et que l'agressivité de Trump vis à vis de l'Europe peut facilement disqualifier son pays au plan international.

 

                                                     

 http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/03/19/ber...

 http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/l-amerique-sel...

Commentaires

Ne prenez pas vos rêves pour la réalité !

Écrit par : norbert maendly | 19/03/2017

Il faut juste lire la réaction de la ministre allemande au tweet trumpesque...

Écrit par : sylvie neidinger | 19/03/2017

Tout ca est vrai, tres vrai, Sylvie Neidinger. A court terme néanmoins le Donald va probablement tout faire pour torpiller les exportations européennes (sauf celles de la Grande-Bretagne) vers les USA, ce qui ne va pas arranger l`économie de ce coté-ci de la grande mare aux canards. Les quatres années a venir seront probablement les pires depuis longtemps pour les plus pauvres mais aussi les classes moyennes européennes et américaines. Je ne sais pas si on aura une armée européenne d`ici quatre ans mais je suis certain que le Donald est en bonne voie pour etre le clown le plus détestable et le plus détesté du monde occidental meme si les nains de jardin xénophobes et racistes continuent a l`aduler pour ce qu`ils se reconnaissent en lui.

Écrit par : jean jarogh | 19/03/2017

@Jean
Effectivement, la folie douce de ce clown orangé va accélérer les processus de séparation de la puissante Amérique du reste du monde.
Mais la période de court terme risque d'être effectivement difficile et aux USA: pour les plus pauvres... comme vous le soulignez.
Une grands destabilisation s annonce.

Écrit par : sylvie neidinger | 19/03/2017

Pour ce qui est de l`impact du trumpisme sur les USA, je ne peux m`empecher de faire le rapprochement de la curieuse sympathie réciproque de Trump envers la Russie de Poutine avec la non moins curieuse "prédiction" du pofesseur russe Igor Panarin (1998) quant a l`éclatement proche (il la situait en 2010) sur le modele yougoslave de l`Union des Etats-Unis d`Amérique... Sachant que ce digne professeur était aussi un analyste senior des services secrets russes, on peut se demander s`il faisait seulement de la spéculation, histoire d`avoir sa petite heure de gloire, ou avait-il connaissance d`un plan aussi extraordinaire que la personnalité du nouveau président américain? Qui sait?

https://en.wikipedia.org/wiki/Igor_Panarin#Prediction_of_the_United_States_collapse_in_2010

Écrit par : jean jarogh | 19/03/2017

Je retient du tweet "cinglant" de la ministre allemande "et avec les Nations-Unies.": Cette dernière a eu l'occasion de montrer ses compétences en matière de défense de façon particulièrement dramatique a Srebrenica et Kigali !

@JJ

Aujourd'hui les seuls individus qui pourraient tendre vers un éclatement de l'Union des Etats-Unis, sont ceux qui en rejette la constitution en portant un T-Shirt "Not my President".

Écrit par : C. Martel | 20/03/2017

Les commentaires sont fermés.