UA-65882359-1

03/03/2017

FILLON ENTRE EN RESISTANCE

France.  Interrogez des électeurs de droite. Vous sentirez une colère palpable.

On leur vole leur Primaire et le candidat Fillon qu'ils se sont choisis pour son PROGRAMME.

François Fillon entre en résistance.

Il dispose toujours de la présomption d'innocence même si les médias le bombardent depuis un mois.

Il compte ses fidèles: Ciotti, Baroin, Longuet, Luc Chatel, Chartier, Retailleau, Damien Abad etc.

Les "rats" , en ce trois mars 2017 commencent à quitter le navire. "Rats en chef":  Bruno Lemaire, Thierry Solère, Morano, le trouble Fenech, Gérard Larcher (ambigu part ou reste?)  , Stefanini, Bussereau, Debord, Duby-Muller, Pécresse, l'UDI de JC Lagarde....etc. 

Fillon les nomme les déserteurs.

 

Un grand  ridicule les tue  car il n' y a pas d'alternative, la date des présidentielles étant  trop proche. On est en phase d'envoi des parrainages au Conseil Constitutionnel !

 Juppé, perdant de la primaire, repousse  définitivement une partie de cet électorat droitier.

C'est une période que l'on pourrait qualifier de  sarcastique.

Ou le bal des tartuffes.

Sarcasme n°1-Hollande, sainte-nitouche jure les grands dieux qu'il n' est pour rien dans tout ce tintouin...

On se rappelle qu'il devint un jour des années 80 Caton se prenant pour un mini machiavel de salon fort ridicule une fois la piteuse affaire mitterrandienne éventée.

Il est capable de tout ce brave homme. Le livre Davet-Lhomme plaide pour cette compétence attestée.

Il est président de la république qui chapeaute le ministère de la justice qui chapeaute la chancellerie laquelle chapeaute le parquet, lequel...

Sarcasme n°2-Hollande se pose en donneur de  leçons, style " il ne faut pas insulter la justice". Ce qui est une bonne chose, de ne pas insulter la Justice. Ni insulter personne d'ailleurs.

Il aurait tout de même dû se l'appliquer à lui-même lorsqu'il a gravement insulté les juges dans l'ouvrage qu'un président ....n'aurait jamais du commettre ! Jamais l'Institution n'avait été aussi atteinte par le mépris.

Sarcasme n°3- Mélenchon se plaint de ne pouvoir faire campagne à cause de l'affaire Fillon. Il fut journaliste. Il connait le problème. Effectivement l'affaire sature l'espace médiatique et plus rien ne passe. Sauf que ses militants de la France insoumise tapent sur des casseroles et perturbent les meetings et déplacements de François Fillon.     Ils occupent ainsi un peu plus les médias....

Sarcasme n°4-Macron, ce faux-nez du hollandisme  roule pour le Ps mais ne le dit pas. Lui aussi donne des leçons sur le travail des proches qui selon lui devrait être interdit chez les élus.

Sauf que lui placarde  sa femme partout avec lui. Il l'avait même à ses côtés à Bercy jusque dans les bureaux du ministère ( !!) aux cocktails qu'il offrait généreusement sur le compte dudit ministère de l'économie. Brigitte Trogneux serait même son mentor, son auréole, sa Jeanne  à lui, le messie Macron auto-glorifié.

Sarcasme n°5 Une madame Macron qui semble gagner en grosse tête et apprécier le luxe à bon compte (à force faire les Une des magazine people...) Gala signale  qu'elle s'habillerait gratuitement et régulièrement  auprès de grands couturiers tout heureux de trouver en elle un porte-manteau médiatique.

Sarcasme n°6- Les médias décident désormais ouvertement des élections. Le résultat de la primaire de droite ne leur convenant pas, ils ont voté Macron.

BFM Tv  soutient massivement ce candidat.

Le rapport entre justice/média n'est pas net dans ce dossier. Beaucoup de fuites d'eau trouble...

La période est  réellement  sarcastique...

La droite classique, en colère,  peut commettre un vote de dépit, au risque de l'extrême-droite ou de l'abstention, si son candidat  Fillon, est éliminé avant les élections par la campagne de dénigrement  dirigée contre lui.

                                                                              Sylvie Neidinger

Fillon en difficulté  résiste à l'offensive des  juppéistes

Luc Chatel seul vainqueur de primaire a toute légitimité

 

                          Les parrainages au 3 mars 2017

francois fillon,resistance,sarcasmes,présidentielles françaises,lemaire,hollande,mélenchon

 

Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.