UA-65882359-1

06/02/2017

BREXIT: poker menteur britannique

Cet article des Echos a retenu mon attention :

http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-165844-...

11:50 Publié dans P-Politis International | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : brexit, poker menteur, royaume uni, britanniques | |  Facebook | | | |

Commentaires

Le Brexit, c`est de la myopie économique. Séparément, les pays européens ne sont pas assez forts pour éviter de se laisser dicter les régles du jeu par les grands que sont les USA et surtout la Chine mais aussi bientot l`Inde. Déja, la "Route de la Soie" se met en place, par laquelle la Chine va pouvoir submerger l`Europe de ses propres marchandises si les pays européens désunis sont incapables de résister a une Chine ayant beau jeu de menacer de fermer ses marchés a celui qui n`ouvre pas tout gran ses portes devant les produits chinois. L`économie mondiale est déterminé par le rapport de force entre les "partenaires" et donc les pays incapables d`unir leurs forces sont d`emblée en situation de faiblesse devant les pays disposant de marchés géants, tels que les USA, la Chine et bientot l`Inde. La Grande-Bretagne se sent forte maintenant car elle compte sur un accueil privilégié de ses produits par les USA mais que se passera-t-il si Trump ne joue pas le jeu ou que (plus vraisemblable) le trumpisme finir par affaiblir significativement le pouvoir d`achat des américains?

Écrit par : jean jarogh | 06/02/2017

La fièvre indépendantiste est en train de remonter un peu partout. La Californie a trouvé les nouvelles conditions conjoncturelles et politiques favorables à la relance du référendum pour son indépendance, elle appelle à faire sécession et devenir le premier état Nord Américain à se séparer de la confédération.
D'un vieux pari aux derniers rassemblements du lendemain de l'élection de Donald Trump, l'utopie pourrait devenir quasi réalité...

Intégrité territoriale d'un pays ou indépendance d'une région ou d'une province ou encore d'un état confédéré qui s'auto-determine, Washington devra donner une réponse cohérente et choisir entre ces deux rhétoriques qui lui ont permis de faire la guerre aux autres pays tantôt pour l'une, tantôt pour l'autre.

http://www.latribune.fr/economie/international/calexit-le-mouvement-secessionniste-yes-california-surfe-sur-la-victoire-de-donald-trump-615120.html

Écrit par : Beatrix | 11/02/2017

Les commentaires sont fermés.