UA-65882359-1

18/12/2016

Syrie : les occidentaux pyromanes pompiers

La France a lancé un  projet de résolution sur Alep pour l'envoi d'observateurs. Une action qui a très peu de possibilité d'aboutir en l'état.

Incroyable Hollande qui continue à soutenir le camp des "rebelles " islamistes syriens d'Alep  alors que des attentats islamistes terroristes ont été commis sur son territoire.

Lui  et les médias vendent le mythe des "gentils rebelles". Ils sont  en réalité ahrar el cham, et autres proches d'Al Qaida. Ces "amis" appartiennent clairement à la mouvance jihadiste.

François hollande continue à soutenir les groupes islamistes tels Noureddine El-Zenki, Abou Amara , Jabhat Fatah Al-Cham (Front de la conquête du Cham, ex-Front Al-Nosra) et toute la nébuleuse "noire".

...Puisque le président français pleure avec sa voix enfantine leur démobilisation ou évacuation !

Ils sont aujourd'hui réduits dans les quartiers Est de Alep, avec  une population civile prise en tenaille voire en otage dans certains cas (soit a priori 40 000  civils de ces quartiers sur les presque 2 millions d'habitants de cette mégapole, certes avant conflit) 

Les rebelles NON MODERES sont  financés directement ou indirectement par  les USA  (qui avaient carrément entraîné un groupe), le Qatar, l'Arabie Saoudite, la Turquie, la France, le Royaume-Uni...

Rebelles armés par les occidentaux qui pensaient benoîtement occuper la Syrie en deux coups de cuillère à pot en 2011 dans la foulée de...." l'hiver arabe".

Des groupes qui veulent étendre la couleur noire sur la Syrie multiconfessionnelle et laïque.

Ce pays  où les femmes peuvent encore sortir en jean et non voilées jusqu'à cette irruption du fondamentalisme islamique radical. L'EI et pas seulement...

Les rebelles, amis des occidentaux, sont de cette obédience là!

Les minoritaires syriens le savent eux. Chrétiens, druzes, alaouites  et autres continuent à soutenir depuis 2011 le gouvernement en place. Les sunnites non islamistes aussi.

Tous n'ont pas basculé dans le camp noir  soutenu lui par l'occident.

 

  NEO-COLONIALISME OCCIDENTAL EN SYRIE CONTRé PAR    LA RUSSIE

 L' Otan est  impliqué à Alep : des rebelles avaient  en 2013 méthodiquement  pillé  et vidé ces quartiers industriels, machines et ordinateurs prenant la direction de la ....Turquie. Des rumeurs syriennes font état actuellement d'officiers de l'Otan retrouvés dans un bunker des quartiers rebelles de l'est. Info non encore vérifiée. 

Les occidentaux ont mis le moyen-orient à feu et à sang. A commencer par cette invasion US  en Irak fondamentalement destructrice du corps social local.

Et depuis 2011: cette guerre en Syrie pour des questions de gazoduc et de géopolitique est/ ouest ( article à suivre) sans oublier le Yémen, conflit saoudien dont on parle peu.

Le projet occidental de reconfiguration du proche-orient à son profit est carrément néocolonial.

            COMMUNICATION EN TEMPS DE GUERRE

Malheureusement, l'hypocrisie médiatique occidentale génère une absence  d'enquête sur les causes du conflit.

A partir du moment où les occidentaux sont impliqués, leur info devient information de propagande elle aussi.

Ils  reprochent à l'autre camp sa propagande. Le problème est qu'ils se parent eux des vertus "d'une information exacte" au sens de la démocratie.. Ce qui est une vue de leur esprit.

Ceux qui connaissent la Syrie réelle peuvent témoigner de ces distorsions d'informations.

                               INSTRUMENTALISATION

Les médias occidentaux sensibilisent depuis l'origine du conflit  l'opinion sur la cause (évidente) des enfants en temps de guerre. Or, tous souffrent en temps de guerre: hommes, femmes, vieillards, enfants et dans toutes les zones.

L'instrumentalisation en communication sur ce thème a commencé tôt : dès 2012 les jeunes européens sont partis en Syrie pour le jihad en disant   partir pour "sauver les enfants" La  manipulation des esprits  sur ce thème passait alors par les réseaux sociaux spécialisés islamistes. Puis l'image du petit kurde Aylan sur la plage. Puis les autres.

Pas d'info dans nos pays occidentaux sur les villages otages des rebelles,  chrétiens, alaouites, sunnites. Sur les églises détruites ou repeintes en noir.

                          VENDRE UN PRET A PENSER

 Pierre Servent, colonel de réserve/journaliste intervient régulièrement en France dans plusieurs émissions dont C dans l'air pour donner, sinon "vendre" un prêt à penser. Car ses analyses sont systématiquement proches de la stratégie pro-rebelles   de l'Otan.

Le peuple syrien souffre.

On entendait cet été sur place en Syrie  cette phrase lancinante "ce n'est pas notre guerre" avec cette internationale du crime qui s'est donné rendez-vous au pays de Cham.

Le peuple syrien dans toutes ses composantes paie le prix lourd de ce conflit, avec son pays partiellement détruit et l'exil pour certains.

François Hollande petit père la morale immoral, qui a mis de l'huile sur le feu dès 2012 en fournissant de l'armement lourd aux rebelles islamistes (payé par les impôts..), en voulant bombarder Damas, joue aujourd'hui à bon compte  les... vierges effarouchées.

 

                                                                                 Sylvie Neidinger

Commentaires

Merci Madame !

Votre cri du coeur devrait être imprimé en gros caractères gras à la une de toute la presse.

HONTE à tous ces journalistes suivistes d'ici et d'ailleurs, complices dans la manipulation des masses. Rendez votre carte de presse , enfoirés !

Écrit par : petard | 18/12/2016

Répondre à ce commentaire

Edito de Thierry Meyer dans 24H
http://www.24heures.ch/signatures/editorial/population-syrienne-alep/story/14334913

Hallucinant ! On marche sur la tête !

Écrit par : petard | 18/12/2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour Sylvie,

Le titre résume bien la question.

Écrit par : hommelibre | 18/12/2016

Répondre à ce commentaire

"officiers de l'Otan retrouvés dans un bunker des quartiers rebelles de l'est. Info non encore vérifiée." Si cela s'avère, c'est un tournant. A priori, le fait que l'armée syrienne ne les brandisse pas comme des trophées semble indiquer que ce n'est qu'une rumeur. Mais à la réflexion, l'armée syrienne a peut-être besoin de temps pour les cuisiner avant de devoir les relâcher...
Wait and see.

Écrit par : Géo | 18/12/2016

Répondre à ce commentaire

Effectivement cet édito de 24 h "meyer" est ...gratiné. C'est de l'opinion, pas de l'info.
Concernant les officiers de l'Otan attrapés, je n'ai pas l'habitude de citer une rumeur. Plutôt d'attendre que l'info soit vérifiée ( au sens de ...plusieurs sources) Je l'ai lue sur plusieurs médias type RS mais aucun média presse. Donc...effectivement attente de vérification.
Merci de vos contributions !

Écrit par : Sylvie Neidinger | 18/12/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.