UA-65882359-1

29/11/2016

Pétition pour sauver le paysage typique du Salève de La Chartreuse de Pomier

La responsable de la page facebook de l'association Mémoire et Patrimoine de Saint-Julien alerte sur un dommage programmé contre le ...Salève.

Ici, La pétition pro SALEVE:

"Au pied du Salève, entre Archamps et le Mont-Sion, un exceptionnel paysage créé à partir de 1170 par les Chartreux de Pomier nous est parvenu intact. Poussés par les nécessités de la vie, exploitant les techniques de leur temps, des hommes ont déboisé, planté, fait de l’élevage, créé des cheminements... En 1565, dans son célèbre tableau « L’été » ou « La moisson », Pierre BREUGHEL en avait déjà célébré la beauté.

Ce musée vivant de la relation de l’homme à la nature est aujourd’hui menacé par des promoteurs voulant transformer la ferme de la chartreuse, dite Quory ou Correrie, en 12 appartements avec 33 parkings ! Il avait été classé en zone de protection du patrimoine architectutal et urbain par le Préfet de la Région le 22 septembre 1986 et aurait dû normalement être transféré en AVAP (Aire de Valorisation de l’Architecture et du Patrimoine) ! Les vivants d’aujourd’hui peuvent-ils s’arroger le droit insensé de dénaturer un patrimoine de mille ans ?

LA CULTURE NE DOIT PAS ÊTRE ABANDONNÉE AUX RÈGLES DU MARCHÉ. NOUS NOUS OPPOSONS À CETTE BRÈCHE IRRÉPARABLE DANS CE PATRIMOINE DU GENEVOIS."

                                 ****

 

Un paysage protégé en 1985 est en danger en 2016.

Je voudrais dire ici combien au delà du paysage cette zone est patrimoniale pour toute l'aire genevoise.

La Chartreuse Notre Dame de Pomier appartient  à un passé historique identifié car fondée en 1170 grâce à une donation de Guillaume 1er Comte de Genève et de Vaud.

Mais quid du patrimoine non identifié, proto-historique, antérieur de la dite zone. Proche du sommet nommé Sion, avec des toponymes significatifs "kern", Mikerne exactement.

Un lieu chrétien qui s'installe pile près du "kern" (cairn....) comme une classique superposition chrétienne sur des zones dite "paiennes".

Pile dans la descente du Mont Sion, vers la pente, Pomier, premier lieu qui visualise le lac.

Une vue superbe sur Genève.

L'INRAP devrait y mettre son grain de sel.

 

En tous cas signer cette pétition semble le minimum.

On se souvient de l'abri sous roche de Veyrier (Etrembières), préhistorique,  scandaleusement concassé, disparu, envolé par l'inculture.

                                                         Sylvie Neidinger

                                

 

 

 

 

 

 

mémoire et patrimoine de saint-julien -en-genevois,association,salève,chartreuse du pomier

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.