UA-65882359-1

25/11/2016

Juppé la tombe

Le girondin termine sa primaire par une visite tombale à Colombey-les-deux-églises en ce vendredi 25 novembre.

Certes une opération légitime pour un héritier du gaullisme mais qui n'est pas très heureuse à ce stade du débat.juppé,fillon,primaires,droite,france,macron,peau de l'ours,agressivité

Qu'en pense le Général face  à tous ces héritiers auto-proclamés qui jouent à outre-tombe ?

C'est gênant, tous ces politiciens qui viennent récupérer à bon compte un peu de l'aura du grand disparu à casquette étoilée.

N'ont-ils pas assez de grandeur en eux ???

En plus, c'est un peu mortel, une tombe...

Hier soir déjà, lors du débat, Alain Juppé,  se courbait et portait souvent son regard vers le bas (ses notes ? ) Il a récidivé ce matin sur BFM avec ses yeux souvent rivés  vers l'infra, le laissant sans regard de longues secondes à l'antenne. Bizarre.

Veut-il signifier que si il était élu, il allait passer son temps, comme François Hollande à inaugurer les chrysanthèmes et  visiter les monuments aux morts aux sons des flonflons??

Ce vendredi, François Fillon visite une entreprise high tech parisienne.

           JUPPE DISQUALIFIE PAR SON AGRESSIVITE DES LUNDI

Alain Juppé  a refusé d'entrer dans le combat,  attendant sans rien faire sa désignation automatique lors des débats !

  Battu sèchement et pris de court au premier round de la primaire dimanche dernier, il se  lance, affolé, dès lundi dans des invectives très basses et fausses  contre François Fillon.

Exactement le genre de propos décalés que la droite abhorre. En l'occurrence le coeur de l'électorat dont c'est bien la primaire...

                                     PLAN P

JuPé : Passif, Plan Plan, Pépère. P comme Planté

Il a vendu la Peau de l'ours avant de l'avoir chassé

Il  se découvre entre temps subitement et opportunément chrétien...

Juppé s'est en quelque sorte auto-flingué dès les 44 % de Fillon connus, sur les conseils semble-t-il de femmes proches: son épouse, NKM et Valérie Pécresse !

Après un manque de combativité initiale, prudent "à la papy", se positionnant lui-même ainsi comme "supérieur aux autres", présidentiel sans élection,   il démarre la semaine du 2ème tour  sur un ton ultra agressif.

 Juppé par exemple se dit plus proche de l'égalité des femmes que son adversaire....  lui qui avait viré toutes les femmes de son gouvernement: alors baptisées les jupettes !

Plus de 200 députés et sénateurs  lui ont immédiatement demandé dans  une Tribune de se calmer! Beaucoup se désolidarisent de sa violence qui choque son camp.

http://www.non-stop-politique.fr/actu/deja-vu/alain-juppe...

                  PROBLEME, SON ALLIE BAYROU EST INSTABLE

 

Le maire de Bordeaux se vante de son allié qui joue au centre. Problème, le palois est instable. Il suit Juppé mais menace de se présenter si celui ci perd.

Les électeurs, attentifs,  n'en perdent pas une miette

François  Bayrou   commence à lasser  les français dans son rôle de faiseur de roi.

Un jeune loup vient de faire une OPA sur le centre gauche qui n'est pas la propriété du patron du Modem: Macron.

Verbeux comme lui mais beaucoup plus jeune, et sachant vendre à ce stade du rêve et du désir.

Le tandem Juppé-Bayrou ne fait rêver personne.

Après la tombe, Alain Juppé va terminer son parcours dans...la capitale lorraine du roi Stanislas.

Nancy à l'opposé de Bordeaux.  Comme si il avait raté la sortie d'autoroute " Paris" et oublié son clignotant....à droite évidemment. Pour se retrouver de l'autre côté du pays. A force d'avoir voulu préventivement rassembler le centre gauche, il a raté une case se croyant déjà aux... présidentielles.

François Fillon finalise son parcours dynamique par un meeting parisien.

Là où se joue le coeur du pouvoir hexagonal: économique, culturel et politique.

Il réitère son engagement pour une politique internationale différente.

En conclusion lors de ces primaires, Juppé essaie de maintenir et d'aménager le modèle    français à bout de souffle.

 Le sarthois lui, innove et modifie complètement le logiciel.

François Fillon sera certainement vainqueur de la primaire de la droite ce dimanche. Il correspond exactement au "coeur de cible" de la droite. Et incarne le changement.

S'ouvrira alors un  challenge pour lui beaucoup plus difficile: celui de convaincre les autres français de la pertinence de sa vision lors des Présidentielles.

Remettre en cause la sécu, les avantages des fonctionnaires en matière de retraites (etc.) n'est une mince affaire !

                         

                                                          Sylvie Neidinger

 

 crédit images capture écran site web

 Suite Le directeur de cabinet de Juppé insulte et traite les français de veaux soit disant comme le Général de Gaulle

                            

Commentaires

La tombe... difficile de faire pire comme symbole de fin de campagne, comme vous le relevez.
Hier soir dans le débat, non seulement les yeux bas, mais il était décentré sur Fillon. La conclusion de Fillon était très forte au sujet de sa fierté d'avoir posé les termes du débat.

Bayrou est finalement moins consistant qu'on ne l'imaginait en 2007. C'est assez logiquement qu'il n'a pas vraiment percé.

J'aime beaucoup votre billet!

Écrit par : hommelibre | 25/11/2016

Répondre à ce commentaire

merci!

Écrit par : Sylvie Neidinger | 25/11/2016

Répondre à ce commentaire

Bayrou le traître !
N'est pas grâce à lui que Hollande est arrivé au pouvoir ?
N'a-t-il pas dit clairement qu'il voterait Hollande contre Sarkozy ?
Il y a donc tout lieux de croire qu'il fera de même en 2017.

Écrit par : Lambert | 26/11/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.