UA-65882359-1

21/11/2016

FILLON pilote expérimenté et préparé à gouverner

Le 20 novembre 2016 aura été historique pour la droite française.

-Pour la première fois, elle organise  une primaire. Elle choisit son challenger, probable futur président , démentant tous les pronostics de commentateurs qui signalaient l'exercice impossible pour elle (en raison d'une supposée culture du  'chef ', un  chef bonapartiste s'imposant naturellement selon eux, regards tournés vers Sarkozy)

-Fillon hier gagne contre toute attente médiatique  à 44%, il écrase. 28% (Juppé) 20% (Sarkozy) En tête dans 87 départements! Un raz de marée.

Les militants et proches sentaient eux le terrain bouger.

Notamment quand ceux de  la droite dite "dure" du sud-est traditionnellement sarkoziste disaient vouloir se positionner pour Fillon à qui voulait bien l'entendre. .

Mais jamais ces signes n'annonçaient une victoire avec une telle avance!

Personne n'a prévu un tel écart, pas même lui.

-Sarkozy se retire très dignement. Et appelle à voter pour François Fillon. Fair play, bon joueur.

Oubliée la phrase vacharde sarkoziste "le premier ministre est un collaborateur, le patron c'est moi" qui rappelle toutefois que Fillon a  tenu la boutique Matignon cinq années durant contre vents et marées. Solide comme un roc, un menhir sarthois. Dans un gant de velours et toujours calme.

Il fut benjamin du parlement: plus jeune député de France à 27 ans.

 

                              4 millions de votants !

 

Le vrai patron de l'élection  primaire aura été... les Quatre millions de votants. Enorme chiffre. Totalement imprévu.

Les français  ont choisi nettement François Fillon en dépit des commentateurs qui se sont trompés et/ou qui avaient décidé par avance  du ticket Sarko-Juppé.

Juppé plus atlantiste et étatique  que Fillon,  n'a pas le courage de revenir aux 39 heures pour le service public, par exemple.

Le  sportif sarthois  a fait un travail préparatoire de fond.

Fillon, ce notable gaulliste social, proche du spinalien Philippe Seguin, parle économie, famille, territoires dans son programme, veut reformater le code du travail à 200 pages, compte ré-installer les "allocations familiales pour tous" supprimées par les socialistes.

Un traitement de choc à l'anglaise: il entend supprimer ...500 000 postes de fonctionnaires !

En politique internationale, il compte détricoter les errements hollandais et tenir la Russie comme un interlocuteur valable, sans insulte type  Fabius/Hollande.

S'éloigner diplomatiquement du Qatar et de l'Arabie saoudite.

 Les français ont choisi lors de ce premier tour François Fillon, ce candidat nettement à droite, au programme économique libéral (à la Thatcher, moins étatiste que Juppé ) et conservateur (il avait reçu le soutien de Sens Commun émanation de la Manif pour tous, lui, et non JF Poisson)

Il ne mâche pas ses mots. Il ne manipule pas la langue de bois.

Les français hier ont cantonné en 2ème position un  Juppé qui ratissait plus largement vers le centre.

Choisissant nettement  Fillon  ce gaulliste social, d'une droite certaine qui appelle aujourd'hui au rassemblement derrière lui,   centristes compris. Droites au pluriel plutôt, car  il réunit désormais  toutes les droites de France (cf René Rémond)

 

                               FILLON COMME JACKY ICKS

 

Pilote de course (son hobby dans le privé) sa première parole fut hier une comparaison.... avec le pilote belge Jacky Icks vainqueur au Mans (sa ville de naissance) en 1969  (rappel: ce belge  part mal mais lance une attaque fulgurante de dernière minute et gagne)

Pourtant lui, Fillon,  était bien parti ! Très tôt, avec un programme structuré.

Le Sarthois  a commencé avant tout le monde par un bon réglage du moteur.

Mais les médias l'avaient négligé. Tous béats devant un supposé effet Le Maire et tenant Fillon pour un "éternel second" de la course. En l'espèce ici un  "4ème de la course" avec  des sondages discutables.

                                            FAIRE

 

9782226318992-j.jpg

François Fillon annonce sa candidature dès 2013 (au Japon) puis confirme en avril 2015 avec un projet de rupture.

Il publie il y a un an son programme dans un ouvrage titré FAIRE. Puis récemment un essai sur le thème de "vaincre le totalitarisme islamique". Un livre sur les chrétiens d'orient publié en septembre.

Il nomme un chat un chat. Un engagement hyper ferme toujours dans un gant de velours, très policé, calme.

Il ne revient pas sur la mariage homosexuel mais bien sur l'adoption:  pas de GPA, pas d'adoption plénière.

Il lance officiellement  sa candidature cet été en signalant qu'un président de la république sans "casserole" judiciaire serait un mieux...

Les médias hurlent mais l'argument est reçu à 100% dans les chaumières...

Paradoxe, les médias ont snobé le sarthois  mais ce sont  les émissions Tv qui vont le révéler au plus grand nombre(débats+ l'émission people "Une ambition intime" de Karine Le Marchand)

Fillon   va crever l'écran lors des trois débats. Présidentiel, il recadre les journalistes dont l'innommable Elkabbach;  ce  papy de  79 ans qui sévit toujours...Le sarthois ne se laisse jamais emmener là où il ne veut pas.

Il parle avec douceur de ses positions fermes et affirmées. Libre jusque dans ses vêtements,  n'hésitant pas à porter des vestes à col Mao.

Sa femme Pénélope mère de ses cinq enfants, galloise,  est son inconditionnelle. Conseillère municipale de Solesmes, elle monte actuellement  en visibilité.

 

Fillon n'a rien d'un politicien distant. Il répondait personnellement aux courriels. (oui....)

Son temps maintenant est pris pour gagner la primaire la semaine prochaine. Et la présidentielle ensuite.

François Fillon  veut diriger la France et faire oublier l'épisode Hollande.

                                                                 Sylvie Neidinger

 Suite Fillon pilote de course

 

 Hollande a tout faux dans son analyse, évidemment

Commentaires

Sarkozy est classe surtout quand il perd: 2012, hier. Il faut lui reconnaître cela. Voir son humanité affleurer comme hier laissera une mémoire un peu plus positive de lui.

Vous résumez l'essentiel. Juppé est pris de court. La rumeur sur son renoncement, qui semble avoir été vraiment envisagé, est décevante à ce niveau. Il tombe de haut, les sondeurs avec lui. Mais il a vite repris son masque habituel.

NKM m'a choqué. Je pense du bien d'elle, et elle le mérite sans doute, mais hier elle semblait flippée et ne parlait que d'elle dans un discours d'une cohérence pas très évidente.

Fillon est cohérent, solide. À suivre de près.

Écrit par : hommelibre | 21/11/2016

Répondre à ce commentaire

Ce sont les électeurs de gauche qui ont été votés pour faire barrage à Sarkozy qui ont dû faire pencher la balance.... En attendant, ils se retrouvent avec un Fillon très très à droite et un Juppé "couille molle".

Écrit par : Riro | 21/11/2016

Répondre à ce commentaire

@hommelibre / NKM a une très belle 4ème place tout de même. Elle était destabilisée par la victoire de Fillon.

@Riro /Effectivement ces 15% d'électeurs de gauche venus balancer Sarkozy hors des élections et auxquels s'ajoutent les 14 % d'électeurs ni de droite ni de gauche venus participer font carrément un tiers de l'électorat!!
Au passage leur contribution de 2 euros contribuera de fait pour 2,5 millions d'euros. Ca c'est positif pour les organisateurs de la primaire.

Mais quid du scrutin suivant !!!!!!!!?????? Cette variable de 1/3 de votants qui vont revenir ou non, disparaitre ou voter pour qui ??? est une donnée ENORME ....d'incertitude !
Pour ma part les deux programme sont hyper différents. Le choix ne sera pas tiède.

Écrit par : Sylvie Neidinger | 21/11/2016

Répondre à ce commentaire

Très beau récit, ce n'est pas vraiment de l'analyse politique c'est plutôt la poésie.
Ca change
Bravo

Écrit par : joseph | 22/11/2016

Répondre à ce commentaire

Poétique de la politique.??...@Joseph. Désolée mais cet article est une analyse de facto car c'est une longue synthèse.

Alors si ici comme vous le soulignez la blogueuse a pu rendre une analyse politique ....POETIQUE alors c'est super.

Écrit par : Sylvie Neidinger | 25/11/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.