UA-65882359-1

29/08/2016

Azoulay, la ministre française de la culture inculte..mortifie Butor

Audrey Azoulay a l'esprit bien mal consolidé.

Dans son exercice professionnel de ministre, il lui est demandé de savoir rédiger un communiqué de presse correct au décès d'un écrivain majeur, Michel Butor.

Trois lignes correctes pour un tweet de 120 signes.

Soit elle rédige elle-même. Soit si elle se sent incapable - tellement c'est difficile de rédiger trois lignes correctes pour une ministre de la culture.... -elle peut alors demander à ses équipes de   préparer l'écrit,  la ministre validant in fine.

Même pas capable.

Ignorante, elle va nommer l'ouvrage phare du chantre du Nouveau Roman "la Consolidation" au lieu de la "Modification."

Une ministre de la culture véritablement inculte et non professionnelle.

Tous les lycéens ont régulièrement ce livre au programme.

Mais au fait, à quoi sert-elle ?

En une seconde sur wiki,  tout  ignorant ( nous le sommes tous sur certains sujets personne ne connait tout....) peut rectifier son propos.

La ministre comme ses assistants si elle est incapable de taper seule "Butor" sur internet...

                                             AMATEURISME

Non, elle choisit de  balancer un hommage impropre,  inadmissible et qui tout de même  concerne le monde des Lettres.

Elle ne vérifie rien.

Elle a fait l'ENA il est certain que dans ce genre d'établissement on n'apprend pas à vérifier le contenu de trois lignes d'écriture. Amateurisme.

Sa nomination d'ailleurs fut commentée car cette dame est avant tout amie intime de Julie Gaillet. Elle arguait en réponse de son cursus....

http://www.lefigaro.fr/livres/2016/08/26/03005-20160826AR...

Encore une marque certaine de l'incompétence crasse de membres de équipe mise en place par François Hollande.

Ici une ministre de l'inculture.

Le pompon étant donné à Myriam El Komry, ministre du travail qui ne savait  la différence entre un CDI et un CDD  sur BFM, Cahuzac ...

Sidéral.Jusqu'où ?????

Marianne évoque concernant cette affaire la MORTIFICATION de Butor. Quelle honte...

 

                                                        Sylvie Neidinger

 

 http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2016/08/25/butor-ce-victor-hugo-moderne-amoureux-de-geneve-278395.html

 

28/08/2016

Néolithisation suisse: écouter le Professeur Marie Besse (Unige)

A vue d'Esprit.

Le processus de néolithisation (passage du cueilleur-chasseur à une   économie de production, naissance de l'agriculture) démarre à moins 10 000 ans au Proche-orient et moins 5000 en Suisse.

Marie Besse, professeur d'archéologie préhistorique à Genève évoque le Sacré lié à cette époque dans une émission de la RTS.

Elle évoque les stèles de la nécropole du Petit-Chatel à Sion, les cultes d'ancêtres, les tumulus, les mégalithes, l'alignement d'Yverdon etc... durant 28' passionnantes.

                                                                        SN

 http://pages.rts.ch/espace-2/programmes/a-vue-d-esprit/7001059-a-vue-d-esprit-du-28-08-2015.html

unige, marie besse, néolithisation, suisse, sacré

25/08/2016

Décès de Michel BUTOR, ce VICTOR HUGO moderne. Amoureux de Genève

Michel Butor écrivain majeur de la langue française, inventeur du Nouveau Roman (avec Alain Robbe-Grillet, Nathalie Sarraute, Claude Simon etc.) s'éteint aujourd'hui dans l'indifférence médiatique générale plutôt tournée vers le burkini....michel butor,mrl,genève,charles méla,michel jeanneret,fondation bodmer

On a les débats que l'on mérite.

Auteur de La Modification (1957) il adorait la ville calviniste où il enseigna avec son ami Jean Starobinski. Lui pendant 17 ans.

Deux héros de tout étudiant en lettres qui se respecte.

J'eus l'occasion de le "rencontrer" en 2013 à la MRL Maison  de Rousseau et de la Littérature au 40, Grand Rue lors d'un débat plutôt intime dans la salle relativement exiguë du 1er étage. Une vingtaine de personnes en ce 23 avril 2013 en contact direct.

Un être "abordable" tout en gardant une distance sidérale.

michel butor,mrl,genève,charles méla,michel jeanneret,fondation bodmerIl était interviewé par Charles Méla, directeur de la Fondation Bodmer et  Michel Jeanneret, commissaire de l’exposition Le Lecteur à l’oeuvre (à la Fondation Bodmer du 27 avril au 25 août 2013).

Je fis une prise de note complète sur une vingtaine de pages que j'eus la négligence de ne pas traiter, alors, en note de blog. Il notait son admiration à Sartre et Breton.

L'idéal étant alors d'inventer un fond et une forme nouvelle en un article original pour correspondre à ce que Lui transmettait comme mode d'écriture...

Puis éventuellement d'entrer en contact par ce biais. Il habitait Lucinges (Haute-Savoie) et répondait aux correspondances. michel butor,mrl,genève,charles méla,michel jeanneret,fondation bodmer

Il était  même volontairement engagé dans un dialogue avec ses lecteurs. Comme un exercice stylistique.

Pas fait, raté.

Recueillir son avis en évoquant l'écriture numérique- même celle non littéraire-  si incroyable avec ses méta-liens qui mènent partout... valait probablement la peine ?

Dommage.

Ceci dit, il était très "papier", le support de l'écriture devenant chez lui  matière artistique tout autant que le contenu. Il "textualisait" nombre de "livres de peintres...tel un artisan du langage. 

Un artisan du livre d'artiste.

Ecrivain voyageur aussi !

Restent sur les clichés pris ce jour à Genève, malgré un  banal appareil photo,  ses impressionnantes postures physiques si ....hugoliennes!

M Butor  écrivait même dans les airs avec ses mains !

(il semble que la MRL n'ait pas enregistré la séquence dommage)

Nous avions devant nous, en 2013 un Victor Hugo moderne.

Victor Hugo est d'ailleurs le titre de son ultime ouvrage, lancé opportunément à la maison de Victor Hugo (Paris) début 2016

Michel Butor a fait exploser l'intrigue du roman traditionnel.

L'histoire, les personnages ne comptent plus tant que ce qui tourne autour...dont  ce fameux NARRATEUR d'une littérature qui est devenue "consciente d'elle-même".

Le milan Butor, au regard vif,  termine sa vie en ayant accordé à la création littéraire  du bisontin, ce mythe du XIXème siècle ....son dernier ouvrage.

Dernier acte  parmi les 2000 écrits recensés par l'auteur qui dit même en avoir probablement oublié dans le compte...

L'un comme l'autre "giclaient" du texte à perte de pages.

Deux démiurges  de la littérature et du vivre dans leur siècle respectif se sont rencontrés.

Butor, ici  enregistré à LGL le 26/02/2016  :l'écouter pendant 1/4 d'heures évoquer ...Hugo.

 

                                                                   Sylvie Neidinger

 

 Genève, cette ville  où l'on peut rencontrer en toute simplicité ces auteurs majeurs. Idem Jean Starobinski "http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/tag/jean+starobinski

Michel Butor adorait   le FESTIVAL BERLIOZ

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/haute-savoie...

Magnifique portrait sur la cinq dans un excellent documentaire:

http://www.france5.fr/emission/michel-butor-lecrivain-mig...

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2016/08/29/a...

 crédit image Sylvie Neidinger

 michel butor,mrl,genève,charles méla,michel jeanneret,fondation bodmer

 michel butor,mrl,genève,charles méla,michel jeanneret,fondation bodmer

 

 michel butor,mrl,genève,charles méla,michel jeanneret,fondation bodmermichel butor,mrl,genève,charles méla,michel jeanneret,fondation bodmer

23/08/2016

OUF!.. fin des raoûts médiatiques estivaux: Euro2016 et JO

L'été 2016 aura été marqué par deux évènements sportifs mondiaux qui captent toute l'attention médiatique:  Euro de football  et JO.

C'est beaucoup à quelques semaines d'intervalle.

Difficile d'y échapper au point d'une overdose d'infos et d'images.

Un Euro de foot en France autour d'un ballon qui tente d'attendre un but (c'est le principe) mais qui, hors du terrain, dérape dès les premières passes.

A commencer par les hooligans anglais ivres et racistes en violences urbaines à Marseille. Fermez le poste. Fermez les yeux et les oreilles.

Des jeux olympiques à Rio  devant des sièges vides, dans un pays en grave difficulté économique.

Dans les deux cas, les touristes internationaux attendus ne sont pas venus:110 000 visiteurs au Brésil au lieu du million attendu.

Au delà du zika, des risques d'attentat, c'est probablement ce genre de rendez-vous sportif international  ultra médiatisé qui perd de son intérêt...??

Le spectateur basique n'est -il pas en phase de changement?

La question mérite d'être posée.

euro 2016,jo,overdose médiatique,bruno delmotte,editions joker,les bars parallèles des jeux olympilsLe perchiste Renaud Lavillenie n'y est pas allé de main morte. Il est sorti du langage politiquement correct (que d'autres évoquaient tout bas) en signalant que le public brésilien n'avait pas "l'esprit olympique" à le siffler copieusement.

Il a stigmatisé cette "ambiance de merde"(je cite) Dur dur effectivement pour les sportifs qui se privent des années pour être au top ce jour là que ce genre de réaction à des années lumière de l'esprit sportif.

Même si perdre fait aussi partie du deal.

Un public brésilien pas du tout proche  de l'esprit olympique, plutôt footo-nationaliste

 

                                              Overdose d'infos

Les organismes supra-nationaux qui gèrent ce genre de  manifestations: type Comité olympique, UEFA etc. semblent eux hors sol.

Pour le foot, l'Union  impose une bizarre mutualisation avec l'Etat qui accueille et finance:  garder les bénéfices pour elle et les sponsors ( pas de tva) mais laisser à l'Etat hôte les lourdes  factures d'équipements et infrastructures.

Idem pour les infrastructures sportives imposées par le comité olympique. Les Jeux ont asséché Athènes. Rio semble mal parti pour absorber le choc économique.

Sans parler des coups fourrés de géopolitique qui se mêlent au sport.

La délégation russe fut en majorité évacuée pour dopage -ce qui semble normal si les faits sont avérés, les sportifs devant être à égalité de mise en forme.Et normal si les seuls dopés sont punis. Pas l'ensemble.

Mais l'américain Justin Gatlin suspendu deux fois pour tricherie médicale était lui  accepté. A ne rien y comprendre. Pas très net.Pas très sain tout cela.

Justin Gatlin, zéro pointé À l'heure où les athlètes russes étaient collectivement déclarés persona non grata à Rio pour cause de scandale de dopage d'Etat, la présence sur la piste du Stade olympique de Justin Gatlin, suspendu deux fois pour tricherie médicale, ne faisait pas très bon effet. Mais le sprinteur américain aura su se faire discret: hué par le public avant de prendre la deuxième place du 100 m, il a été éliminé dès les demi-finales du 200 m puis disqualifié à l'issue de finale du relais 4x100 m, dont les Etats-Unis avaient pris la troisième place.

 

Beaucoup de téléspectateurs potentiels ont déserté tout autant que  sur place, à Rio  les places sont restées  vides (car trop chères)

Esprit olympique aux abonnés absents

Malin plaisir à avoir fermé sa télévision pour les deux évènements d'un cirque médiatique politiquement correct tellement ...lourd et récurrent.

Mieux vaut en rire avec Gusse le ch'ti de Bruno Delmotte (Edition Joker) et ses Bars parallèles des jeux OLYMPILS.

                                                                  Sylvie Neidinger

 

euro 2016,jo,overdose médiatique

 crédit image : scan ( livre) capture site web cité dans l'article en lien

03/08/2016

Transmettre et revivifier les traditions avec la ...5ème Suisse!

Des siècles durant, de nombreux Suisses ont quitté le pays pour s’installer ailleurs, très  loin parfois....tel le Club de Rosario, adresse: Rio Parana, Argentine centre.

Depuis le XIXème siècle, ils emportent  dans leur tête sinon dans leur bagages une partie de leur culture qu’ils ont adaptée à celle de leur pays d’accueil, produisant ainsi une  Histoire suisse de l’étranger. 

 C’est donc naturellement que les Clubs se réunissent à Genève en cette période de Fête Nationale les 1, 2 et 3 août.club.PNG

Ce, juste  avant le Congrès de lOrganisation des Suisses de l’Étranger à Berne les  5 , 6 et  7 août prochain.

Où se réunissent-ils ?

A Penthes évidemment.

« Le domaine abrite depuis 40 ans la Fondation pour l’Histoire des Suisses dans le Monde, son Musée et son centre de recherche. Il s’agit donc de la vitrine  culturelle des Suisses de l’étranger sur le sol helvétique » affirme son directeur Anselme Zurfluh. 

 L’ouverture officielle de la 2ème Rencontre internationale des Clubs suisses , sous le patronnage de l’Unesco eut lieu hier.

En présence de Madame Christina Meissner, première vice-présidente du Grand Conseil de Genève et de Monsieur Hubert Schneebeli, vice-président de la Fondation pour l’Histoire des Suisses dans le Monde

    RENCONTRES AUTOUR DE L'ACTUALITE DE LA TRADITION

Les Clubs de cette …5ème Suisse réunis au bord du Léman réfléchissent ces deux jours durant à la transmission des traditions helvètes.

Comment les faire perdurer dans le monde toujours plus mondialisé et moderne?

 Les intervenants furent tout à la fois  des historiens mais aussi des spécialistes de la communication culturelle pour présenter les derniers outils  capables de rendre la tradition compatible aux jeunes générations :

 Pierre-Alain Avoyer, fondateur de Ines Enterprises FZE, Dubaï, Émirats Arabes Unis

Daniel Bernard, président de la Société des Amis de Penthes

Constantin Kokkinos, président du Club suisse d’Athènes, Grèce

Guillermo Páez, président du club suisse de Rosario, Argentine

Isabelle Raboud-Schüle, directrice du Musée Gruérien et membre de la Commission suisse pour l’UNESCO

Jean-Loup Tétard, représentant de IPAC DESIGN GENÈVE

François Walter, professeur honoraire d’histoire suisse à l’université de Genève

Davide Wüthrich, président du Parlement des jeunes Suisses de l’étranger

Anselm Zurfluh, directeur du Musée et de l’Institut des Suisses dans le Monde.

Visionnage du film La Suisse au Coeur des Alpes de Pierre Dubois...

                                CHEZ MONSIEUR GALLATIN...

Ce soir : cocktail de gala à Gallatin (ce célèbre Suisse d’Amérique) en présence de ose,suisses du monde,genève,berne,suisse,traditionleurs excellences Suzan LeVine, ambassadeur des États-Unis d’Amérique, d'AntonioTrombetta, ambassadeur d’Argentine, de Federico Somaruga, directeur de Suisse Tourisme, et de Jim Scherrer, président de la Bundesbrief Society, Philadelphie.

CONTRER L'OUBLI

 Nombreux sont malheureusement ceux qui savent avoir des ancêtres suisses mais dont la tradition familiale n'a pas maintenu le lien vivant.

Pire.

Certains -j'en connais- découvrent par la généalogie leur suissitude pourtant récente. Pour mon exemple, quatre générations seulement, c'est peu et malgré tout leur arrière grand-mère helvète oubliée à la moulinette de ce que les sagas familiales conservent ou non...

La cinquième suisse concerne précisément ceux qui ont gardé la nationalité, peuvent voter tout en vivant à l'étranger.

Avec ces organisations structurées et réunies cet été dans la "mère patrie", les expat’ devenus Suisses d’ailleurs (vu d’ici) ou  originaires de Suisse (vu de là bas) comprennent les enjeux  majeurs  de  conserver leurs racines helvètes.

Pour ses intérêts économiques, touristiques etc. la Suisse gagne à entretenir, irriguer, garder vivante cette partie d’elle-même, ce sang qui vit …loin de ses yeux.

La suite...à Berne ce vendredi où l'Organisation des Suisses de l'Etranger va fêter son centenaire.

100 ans: un bel arbre debout.

 

                                                   Sylvie Neidinger

 

swissinfo.ch/5e-suisse_les-clubs-suisses-du-monde-attaché...

 

Crédit image capture dossier de presse penthes

02/08/2016

Comprendre les taux bancaires négatifs...

Les taux négatifs sont a priori une vue de l'esprit, un insensé économique.

Vous prêtez et en plus, vous devriez payer ??

De quelle catégorie d'investisseur s'agit-il?

Et de quel prêteur  s'agit-il ?

Lu sur Boursorama un article fort synthétique que je signale aux lecteurs qui souhaitent s'informer sur cette bizarrerie.

Justement intitulé "comprendre les taux négatifs"'1/2) par Jacques Tebeka, directeur de Markus AM

et l'article  suivant  "qui achète des obligations à taux négatifs et quelles conséquences 2/2)

 

 " Les banques centrales franchissent une nouvelle étape aujourd’hui en expérimentant de nouveaux outils pour relancer l’activité : le passage aux taux durablement négatifs. Occasionnellement en effet, les taux ont pu passer négatifs. Par exemple aux Etats-Unis dans les années 60 ou en Suisse dans les années 70.  Le mouvement est aujourd’hui plus global et plus durable semble-t-il."....

 

                                                             Compliqué !

                                                                               SN

              

16:17 Publié dans E-Economie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : économie, taux bancaire négatif, marché des obligations | |  Facebook | | | |