UA-65882359-1

15/05/2016

Fort Mc Murray, Fort Mc Money...Armageddon-sur-Oil !

 Deux semaines après le terrible incendie de l'Alberta, le premier ministre Justin Trudeau vient de se rendre sur place  hier, le 14 mai.

Un peu tard au goût de certains?

Le problème est que par définition le "politique" doit venir avec des solutions....

En l'occurrence, la tâche est immense vu l'étendue des dégâts, la population déplacée et ses lieux d'habitation dévastés, les milliards à venir pour reconstruire.

A noter: le remarquable travail d'évacuation des populations par les pompiers et la sécurité civile.

Cela se mesure:  aucun décès à déplorer.

Anecdote. Un matou est même survivant des flammes, grâce à un...four canada,alberta,armageddon-sur-oil,fort mac money,fort mac murray,gaz de schiste,incendieopportunément tombé sur lui. Traumatisé, pattes brûlées mais vivant  après le passage des flammes et retrouvé par les sauveteurs.

Il n'empêche,  Fort Mc Murray était connu AVANT  l'incendie pour une industrie d'extraction des schistes bitumineux peu ....écologique.

 

                                  ARMAGEDDON-SUR-OIL

 

Un journaliste David Dufresnes s'y était intéressé de près.

Il avait produit un intéressant webdoc: Fort Mc Money

 Le 13 mai sur Arte est passé un documentaire fort à propos intitulé Fort Mc Monnay, votez Jim Rogers.

"La troisième réserve mondiale de pétrole est canadienne, elle se trouve à Fort McMurray. Or son extraction est très polluante et soulève d'inquiètants conflits d'intérêts. Le journaliste David Dufresne enquête sur un sujet hautement controversé aux conclusions effrayantes."

Plongez au coeur de l'industrie pétrolière

 
"Dans leur recherche de sables bitumeux, les conglomérats pétroliers dévastent les forêts vierges du Canada. Quelle est la frontière entre prospérité et destruction ? Mettez votre ambition économique et votre conscience écologique à l’épreuve : dans le jeu documentaire « Au cœur de l’industrie pétrolière » c’est à vous de situer ces frontières. Une production signée TOXA et l'Office national du film en partenariat avec ARTE."

Le regard du désormais "spécialiste" de la zone canadienne David Dufresnes, pour qui il n'y a pas de surprise.

"Et maintenant, donc, la « Bête » en feu et en furie. 30° au lieu des 15° habituellement en cette saison, une neige moins épaisse l’hiver dernier que d’ordinaire, faisant du sol un terreau sec et propice à l’embrasement, El Niño qui fait des siennes, des vents violents, une déforestation mal maitrisée, et c’est Armageddon-Sur-Oil, un feu qui se nourrit de sa propre folie, à coups de pyro cumulonimbus, des nuages qui génèrent leurs propres éclairs et tonnerres. Armageddon-Sur-Oil : la catastrophe naturelle la plus gigantesque de l’histoire du Canada : 9 milliards de dollars (estimation de ce dimanche, à réviser dans quelques mois, et à la hausse, forcément). Une ville entièrement évacuée, l’armée déployée, des voitures abandonnées dans la fuite par dizaines, sur le terre-plein de l’Autoroute 63, comme celles que l’on voit dans notre film, mais pour d’autres raisons. Dans le film, par accident. Dans l’actualité, par manque de carburant. Depuis toujours, l’Autoroute 63 est surnommée l’Autoroute de la mort par les habitants de la ville."

La suite sur le blog de David Dufresnes de ce qu'il nomme....Armageddon-sur-Oil!

La réalité a dépassé la fiction.

A vrai dire, les  incendies de forêts ne sont pas inédits. Limite, c'est un phénomène naturel.

Ce qui est nouveau: cette concentration de population ( la ville de Fort Mc Murray) et peut-être... les solvants de l'industrie extractive.

Les dégâts se chiffrent en milliards.

L'extraction de ..."Money" vire au cauchemar !

                                                                   Sylvie Neidinger

Le feu toujours en ce 17 mai...

http://www.lefigaro.fr/international/2016/05/17/01003-201...

canada,alberta,armageddon-sur-oil,fort mac money,fort mac murray,gaz de schiste,incendie

 

 crédit images: capture d'écran site web cité

 

 

Les commentaires sont fermés.