UA-65882359-1

25/04/2016

Il Hoon Roh, architecte-designer sud-coréen qui décortique les structures naturelles

Avant dernier jour de la présentation des oeuvres de Il Hoon Roh chez Tajan Art Studio, Paris.

Le designer sud-coréen, qui vit à Londres, avait déjà exposé à la Biennale Design Saint-Etienne en 2015. Séoul étant l'invité d'honneur de la manifestation.fibre carbone,design,architecte,il hoon roh,tajan artstudio,corée du sud,design saint etienne

Je l'avais rencontré et discuté longuement, intéressée par ses tressages.

           ARCHITECTE-DESIGNER DE LA FIBRE CARBONE

Il Hoon Roh  est architecte d'origine. Et c'est un immense plus pour le design que celui de connaître mathématiquement  les forces naturelles et les lois de la gravité.

Il pose son regard expert sur le monde naturel qui nous entoure pour en découvrir et mieux en usiter les structures.

Pas la peine de redire ce qui a été bien décrit de ce regard design sur le site Tajan (lire infra).

Interview Neidinger du designer  (à venir quand le fichier actuellement trop lourd sera "embedé") .

                                                                                                 Sylvie Neidinger

 

crédit image neidinger

 

 

Présentation sur site Tajan IL HOON ROH est le fer de lance d’une nouvelle génération de designers. Architecte, diplômé à Londres, il a intégré toutes les visées fondatrices des Arts & Crafts. De sa génération, il connaît tout de l’architecture et du design organiques et expérimentaux.
Son imagination, en quête de formes épurées et aériennes s’appuie sur les lois naturelles de la physique, tension et gravité, pour inventer des formes harmonieuses d’une remarquable justesse.
La nouveauté éclatante de sa démarche consiste essentiellement à composer ou à recomposer la matière en s’appuyant sur les matériaux les plus innovants, en explorant scientifiquement leurs limites techniques et esthétiques, et en requérant les technologies les plus avancées, développées sur mesure pour ses créations. La finalisation du propos consistant en un artisanat haut de gamme extrêmement précis qui imbrique les traditions artisanales aux produits industriels les plus parfaits, en établissant idéalement une création humaniste qui intègre toutes les données du savoir.
Né en 1978 en Corée du Sud, IL HOON ROH s’établit à Londres en 1991. Il y effectue des études d’architecte et d’artiste et obtient successivement un diplôme de l’Architectural Association School of Architecture et un Master in Design Products au Royal Collège of Art. Il rejoint comme architecte le cabinet Foster and Partners , puis devient membre du Royal Institute of British Architects. En 2010, il décide de s’exprimer en créant des sculptures fonctionnelles. Pour développer pleinement sa démarche de chercheur, il crée alors son propre studio à Londres. Puis, en 2013, il installe son studio au cœur de Séoul, dans une zone d’échoppes manufacturières promptes à réagir à ses demandes.
L’imagination guidée par les lois de la nature
Pour s’exprimer Il Hoon a choisi des fils conducteurs issus de la nature, et plus particulièrement liés à la matière, à la structure de la matière. Ainsi ses compositions architecturales ne sont pas des efflorescences revisitées mais des recherches sur les lois ou les contraintes qui ont présidé aux compositions vivantes ancestrales dans leurs approches les plus harmonieuses ou les plus audacieuses. Il Hoon utilise plutôt les lois de la nature, comme la gravité, les tensions et autres jeux de forces physiques, afin de guider son dessin et ses réalisations vers des courbes naturelles telles que les végétaux les ont appréhendé(s) au cours de leur évolution. Ainsi son œuvre se déploie comme le monde végétal en une exploration spatiale guidée à la fois par un désir de conquête optimale au sein de la troisième dimension, par une sorte d’expansion réfléchie guidée par la structure même de l’objet qui fonctionne comme un être désireux de s’exprimer dans une vision unitaire intégrant les recherches d’équilibre et d’harmonie.'   (...suite la  suite sur le site)

 

 

Les commentaires sont fermés.