UA-65882359-1

07/03/2016

Folle France: le général Piquemal au piquet et la légion d'honneur au prince saoudien

Curieux télescopage d'actualité.

François Hollande remet la légion d'honneur en catimini (!!!!!) au prince, ministre de l'intérieur saoudien. Dont le pays a, depuis le 1er janvier 2016, déjà exécuté 70 personnes (en deux mois...) en interne par décapitation au sabre avec quelquefois crucifixion qui s'ensuit.

Dont l'argent nourrit les conflits régionaux, internationaux et les rebellions islamistes.

Dont la moitié de la population, les femmes sont cachées.

Dont certains blogueurs et  poètes sont emprisonnés.

Une distinction accordée  alors que le Parlement européen réclame, pile cette semaine, un embargo sur les armes vendues à cet Etat.piquemal,légion d'horreur,hollande

Cela fait jaser. Cela choque.

Encore une hollandise...

François Hollande, président "intéressé" ....fort loin de  toute  morale démocratique.

A quelques jours de la fête de la femme en plus !

http://www.lepoint.fr/politique/legion-d-honneur-le-princ...

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20160307.OBS5913/leg...

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orien...

 Choc car  ici, la notion de récompense liée à l'honneur est totalement contradictoire avec le fait de la cacher. Ceci est en tous cas très révélateur du mode de penser de François Hollande peu clair le moins qu'on puisse dire. (Il avait Valérie et Julie.... en cachette.)

Et tout ainsi.

La diplomatie française atteint désormais le bord du gouffre dans ses alliances stratégiques.

Lesquelles sur la Syrie par exemple ont été "à côté de la plaque", improductives, en échec.

 

                                     LEGION D'HORREUR HEXAGONALE

 

Une décoration à celui qui gère les décapitations....

Dans le même temps, on apprend que le ministre français de la défense, Le Drian envisage de mettre d'office à la retraite le général Christian Piquemal qui avait défilé contre la situation de Calais.

Certes, semble-t-il, avec des mouvements d'extrême-droite alors qu'un militaire a un devoir de réserve.

http://www.lepoint.fr/politique/le-drian-reclame-que-le-g...

Or, cela ne s'arrête pas là"Le ministère travaille par ailleurs à une réforme du Code de défense afin de permettre au ministre de prendre directement ce genre de décision, après discussion avec le chef d'état-major, sans passer par un conseil de discipline, a-t-on également indiqué".

Encore un tour de vis anti-démocratique en France, qui s'ajoute aux lois hyper liberticides prises par ce gouvernement socialiste. 

Tour de vis ici dans le fonctionnement interne du ministère de la défense qui veut supprimer le conseil de discipline.

Allez, encore un effort, Monsieur Hollande.... quelques mois de plus et la France va atteindre le niveau démocratique du pays récipiendaire de cette légion d'horreur hexagonale.

                                                                          Sylvie Neidinger

Les commentaires sont fermés.