31/12/2015

Pépère de la Nation

Les médias français commencent à évoquer les voeux présidentiels de ce soir.

Où l'on apprend qu'IL va parler du  terrorisme, en  ce jour normalement dédié à une "pause".  Il s'invite jusque dans les huîtres...

Le président de la république se présentera -disent-ils en avance, ils ont déjà le texte du discours...- comme chef de guerre et père de la nation. 

En omettant de signaler évidemment le nombre d'armes livrées par l'hexagone aux rebelles syriens islamistes, armes  ensuite repassées aux mains de l'EI.

La guerre, il y a largement contribué dans un sens puis....dans l'autre, devenu soudainement amis des minorités proche-orientales menacées par les premiers qu'il favorisait.

Ce qui étonne aujourd'hui est bien cette équation que donnent régulièrement les journalistes:

                                " François Hollande = Père de la Nation".

Pas moins.

Bizarre car si on interroge la population, très peu de citoyens veulent d'un Président Père.

Et encore moins de Papa Hollande....

Quelle infantilisation !!     Bien loin de toute DEMOCRATIE.

"Père de la Nation" est un discours qui s'entend régulièrement.

Mais uniquement dans la bouche des ...politiciens: on n'est jamais si bien servi que par soi même!

Et véhiculé par les médias  si proches du pouvoir  car subventionnés.

Ils font vivre médiatiquement le mythe de l'homme providentiel . Ce qui est grave: en parlant au nom du peuple, à sa place par cette affirmation péremptoire non validée sur le terrain.

Seuls les médias signalent que les français seraient orphelins....  Pétain et De Gaulle, c'était au siècle passé, non?

Tout est assez risible.

Qui voudrait comme Père un pépère multi-femmes, bizarre "modèle" ventru  qui dit une chose et son contraire sur tous les sujets: des impôts (coup de massue aux classes moyennes)  à la Syrie?

Il varie, comme une boussole qui ne sait jamais trouver son nord à part se désigner des ennemis.   Il était l'ennemi de la finance au début du quinquennat.

Des ennemis il en consomme....

Il songe déjà à sa ré-élection en jouant carrément du populisme ( déchéance de nationalité) en tandem avec son premier ministre.

Avec qui il surfe sur les peurs  en rajoutant une grossière tartine à e qui est déjà naturellement indigeste.

Ainsi la France se présente par ce petit jeu politico-médiatique comme la monarchie républicaine de Pépère, cet inconsistant roi inconstant.

 

                                                                       Sylvie Neidinger

 

Premier de l'An. Au lendemain des voeux présidentiele, l'Arabie Saoudite, alliée des occidentaux et particulièrement de la France procède à ....47 exécutions dont certaines par décapitation ( ....tout comme l'EI!) francois hollande,père de la nation,france,pepère de la nation

On se souvient du geste d'une légèreté inouïe à la symbolique terrible-pour lui- lorsque François Hollande s'empare d'un sabre et plaisante lors d'une visite dans ce pays.

Qui organise des exécutions de masse!

video :

http://www.huffingtonpost.fr/2013/12/30/blague-hollande-s...

 

Commentaires

Terrorisme + Monarchisme = CO2 impliquant réchauffement climatique, cyclones, désertification, disparition des calottes glaciaires arctique et antarctique, fontes des glaciers, disparition des Alpes, ski sur herbes et stations abandonnées, invasion d'insectes nuisibles, et j'en passe. Happy 2016, Sylvie. Bienvenue à la citoyenneté mondiale. Heuuu.Pas trop d'euphorie quand même. On aura Hollande et les terroristes sur le veston encore pas mal de temps de quoi respirer un bon bol d'oxygène pour supporter ce monde insupportable. Bien à vous. Et n'abandonnez pas votre blog. Nous sommes un bande de joyeux drilles qui donnons quelques fils à retordre aux dirigeants de ce monde tellement prévisible dans ses dysfonctionnements abominables.

Écrit par : pachakmac | 31/12/2015

Merci des encouragements ! Et bonne année 2016 au Joyeux drille !

Écrit par : sylvie | 31/12/2015

Les commentaires sont fermés.