UA-65882359-1

13/09/2015

Migrants: Angela MERKEL et l'immense effet APPEL D'AIR

En ouvrant ses frontières à l'accueil sans conditions la semaine dernière, en indiquant que son pays pourrait accueillir plus de 800 000 réfugiés au besoin  Angela certes a vu son portrait sur des pancartes de remerciements de migrants,  mais a pris un engagement intenable.

Les images de ces allemands qui applaudissent les arrivants après leur périple -si compliqué car potentiellement mortifère- mais si déterminé, ont fait le tour du monde dont le Proche-Orient.

Alors que les trajets sont et restent illégaux, ils se font sans papiers valides et  en forçant les frontières !!!! 

Les migrants décident, eux,  des endroits qu'ils veulent atteindre, marchent sur les autoroutes au besoin. Forcent.

Sidération.

La position allemande a évidemment créé un appel d'air.  La chancelière a giclé de l'oxygène....

Ceux  qui sont connectés par téléphone ou WhatsApp avec la Syrie peuvent témoigner que nombreux sont ceux sur place prêts à tout quitter actuellement et  immédiatement pour rejoindre l'Europe dont l'Allemagne majoritairement.

Ils disent qu "ils faut profiter de cette ouverture"

Tous veulent l'Allemagne, pays de cocagne selon eux. Ils sont pressés.

L'un cherche à vendre sa voiture. Et l'autre cherche de l'argent à droite à gauche....

Et ceux qui, ainsi sollicités par les candidats au départ sur place ou dans les diasporas du candidat  refusent d'entrer dans ce jeu,   sont voués à l'infamie. Comment oser ne pas aider ce brave  jeune qui rêve de vie meilleure...

Certes.....

Ce  blog avait souligné le nombre d'habitants des pays d'origine. Encore n'avais-je pas intégré Palestine, Egypte, Erythrée...

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2015/09/04/85-millions-de-migrants-du-proche-orient-269797.html

Une semaine à peine après les premières arrivées par le chemin des Balkans de  ces flots ininterrompus, l'Allemagne commence à ....fatiguer.

Elle rétablit le contrôle aux frontières avec l'Autriche.

Angela Merkel accuse même la Grèce de ne pas en faire assez ! Alors qu'elle vient de lancer le message ambigu de l'accueil absolu.

http://www.lefigaro.fr/international/2015/09/13/01003-20150913ARTFIG00198-berlin-retablit-sa-frontiere-avec-l-autriche.php

Le miracle allemand a duré...une semaine.

Mais on ne peut encore quantifier ceux qui depuis cet accueil germanique mondialement télévisé ont entre temps démarré leur migration.... cette semaine depuis la Syrie notamment.

L'Europe en participant à la destabilisation du Proche-Orient (Irak et Syrie) reçoit en boomerang inédit  les conséquences de sa politique.

En Libye aussi. Un million de migrants y attendent le passage actuellement.

 

                                                                   Sylvie Neidinger

22:32 Publié dans P-Politis International, P-Proche-Orient.Surya | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : migrants, appel d'air, allemagne, syrie | |  Facebook | | | |

Commentaires

C'est la dictature d'Angela Merkel qui agit et prend des initiatives seule. Et ensuite, oblige tout le monde à la suivre. Y compris la Suisse, dont la présidente consentante et coopérante ne demande d'ailleurs rien d'autre.

Mme Merkel a mis et met plusieurs pays dans la m... (filière dite des Balkans, Grèce, Italie etc.) et désormais se moque cyniquement de toutes ces foules de pauvres gens qui ont eu cru en sa générosité.
En Macédoine, la police complètement débordée matraque des gens parmi lesquels des femmes et des enfants. On les oblige à s'asseoir dans la boue, sous la pluie, pour les canaliser (une vidéo circule).
Les conséquences de cette monstrueuse désinvolture seront terribles et retomberont aussi sur nous.

Même en Allemagne, certains (et non des moindres) considèrent qu'Angela Merkel a commis une erreur politique (et non pas simplement de jugement comme je l'ai lu ici et là) grave dont l'impact sera catastrophique.

Il serait temps que notre gouvernement se réveille et fasse preuve d'un minimum d'indépendance. Nous avons fait et nous faisons notre part pour les réfugiés. Cela suffit!

Écrit par : Bérénice | 14/09/2015

Merci Sylvie pour cet excellent billet. En peu de mots et sobrement, vous avez recadré un épisode du feuilleton de la fée Merkel dominant l'obscurité des guerres pour la démocratie.

En effet, comme notre intervenant l'a très bien compris, les conséquences les plus dramatiques reviennent à ceux qui ont pris et ceux qui viennent de prendre leurs dispositions pour "profiter de cette fenêtre d'ouverture" qui, hélas, s'est refermée bien vite après une semaine.

Pour aider la coalition et Daesh à achever le gouvernement Syrien de Bachar Al Assad, (par exemple) la fée Merkel ne pouvait pas faire moins, son pays n'ayant pas le droit de participer aux campagnes de bombardement, néanmoins, il peut toujours apporter en amont, certains soutiens en logistique avec son ingéniosité idéologique et faire un travail d'"éducation civique" (réforme française pour la rentrée scolaire 2015) et de monitoring en appui aux dirigeants de l'Union Européenne afin qu'il n'y ait pas de couac au programme unanimement adopté lors du sommet initié par Obama l'an passé à West Point. Comment intervenir lors des troubles sociaux dans les pays de l'UE. C'était cela, le sujet de leur sommet d'urgence avec l'Otan et cela avait l'air banal.

Ces Allemands qui se font la messe de la tolérance et qui se la chante, ont-il tellement de mal à comprendre que d'autres ne veulent plus de guerre nulle part, contre personne? Ne peuvent-ils profiter de l'occasion pour interpeller l'UE qu'elle extirpe le mal par sa racine qui pousse en elle, celui d'alimenter les guerres secrètes avec ses recrutements secrets?

"si je devais fuir mon pays, avant de le faire, la première chose que j'aurais demandé, serait qu'on arrête ces bandes de voyous, qu'on arrête de leur faire école qu'on arrête de les armer. J'aurais aussi demandé qu'on arrête de soutenir une fraction plutôt qu'une autre dans mon pays. Je n'aurais jamais voulu qu'on soutienne un parti politique plutôt qu'un autre, qu'on soutienne tel dictateur plutôt que tel autre, plutôt tels égorgeurs ou tels snipers...
En tant que civil, habitant mon coin depuis ma naissance, mes parents et arrières grands parents y avaient vécu et bâti notre patrimoine et notre identité, le village est mon pays, les villageois sont mon soleil quotidien, mon univers d'amitiés et de solidarités, nos retrouvailles sont des fêtes et les repas que nous partageons ont un délicieux goût de quiétude et de bonheur.
Alors, plutôt que me déplacer au lointain sans connaître le sort qui m'est réservé sur la route et à l'arrivée, j'aurais préféré qu'on arrête de nous envoyer ces hordes de barbares qui font le malheur de tout le village, qui prennent ce que nous avons, qui suppriment le miens et toutes ces âmes qui ont fait mon chez-moi, ma dignité mais aussi la joie de vivre de tous nos enfants, ici, pauvres ou riches.
Plutôt que d'être forcé de nous accueillir dans votre maison où je ne me sens pas chez moi, S'il vous plaît, arrêtez les fautifs et les responsables, traduisez-les devant un tribunal pour qu'ils paient et réparent ce qu'ils ont fait".

Voilà ce qui était notre commune prière quotidienne avant d'avoir tout quitté, aujourd'hui, au milieu des autres réfugiés qui ne parlent pas ma langue, et qui rackettent, cette prière m'est restée comme seule bouée pour la survie.

J'ai fait miens des propos d'un instituteur Algérien rescapé que mes parents avait hébergé sur notre domaine son pays était aux prises d'une guerre civile avec le GIA

Je réactualise, ici, ses propos pour la circonstance. Pour tout vrai réfugié qui fuit la guerre, l'état psychologique, moral et matériel doit être le même, indifféremment de l'époque et quels que soient la nationalité et la couleur des agresseurs.

Écrit par : Beatrix | 14/09/2015

calcul & pur cynisme.

l'incroyable nombre de migrants souhaités par l'Allemagne était annoncé en 2014 par Grillo, patron de la Fédération allemande de l’industrie

AFP, 23 décembre 2014: « Allemagne: le patronat veut plus de réfugiés »

M. Grillo, le patron de la Fédération allemande de l’industrie
qui appelle à s’opposer à «toutes les formes de xénophobie»
a estimé mardi que l’Allemagne devait accueillir plus de réfugiés,

«En tant que pays prospère et aussi par amour chrétien de son prochain,
notre pays devrait se permettre d’accueillir plus de réfugiés
Nous devons nous opposer à toutes les formes de xénophobie»

a souligné le dirigeant de la puissante fédération qui rassemble plus de 100.000 entreprises
M. Grillo a rappelé que l’Allemagne, pays dont la population est vieillissante, avait besoin de main-d’oeuvre qualifiée étrangère

«En raison de notre évolution démographique,
nous assurons de la croissance et de la prospérité avec l’immigration»

Ce calcul Merkel/Grillo utilise le chantage à la xénophobie opposé aux salariés précaires allemands


La gauche genevoise en mal d'élections se la joue chantâge au racisme xénophobe (cf note sur un blog voisin)

http://www.voltairenet.org/article188608.html

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 14/09/2015

Les commentaires sont fermés.