UA-65882359-1

08/09/2015

Syrie colonisée, syriens en exode

Le choc d'actu est  un clash ! Un croisement significatif.

Au moments où des milliers de migrants du proche-orient arrivent en Europe par la voie des Balkans, cette info: un couple islamiste franco-algérien bordelais  a disparu avec ses enfants. Cette famille est partie s'installer où?.... En Syrie, côté EI !

http://www.leparisien.fr/faits-divers/bordeaux-un-couple-franco-algerien-et-ses-quatre-filles-partis-en-syrie-04-09-2015-5062537.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.fr

Depuis 2011, par des belges, tunisiens, tchétchènes, anglais, marocains, australiens etc. ,une "internationale religieuse" en fait   a colonisé la Syrie dans la mouvance islamiste. Colonisation issue  soit de l'EI, soit  des rebelles qui n'ont strictement rien de "modérés", dont le front Al Nosra, mouvance de Al Qaida (soutenu  par François Hollande et Laurent Fabius en 2013: les médias restent  muets sur ce point)

Une colonisation active puisqu'une partie du territoire du pays de Sham a été détachée, les matières premières préemptées  telles le  pétrole, coton (affaire du coton labellisé Daesh qui serait commercialisé par la Turquie, ce qui inquiète actuellement  les fabricants occidentaux de vêtements  pour leur image.)

Ces colonisateurs d'un nouveau genre  ne parlent souvent même pas la langue et importe une barbarie inédite jamais vue localement, décapitation, viols et tortures des femmes, tribunaux iniques.

Ils encagent  le pays à l'image de ces cages de rue à Rakka destinées à une exposition publique  de ceux qui commettent des délits mineurs comme fumer ou... porter un pantalon serré (!) Cette cage   filmée par un certain "abu sham" , homme courageux au nom significatif...cage.GIF

http://www.metronews.fr/info/abou-sham-risque-sa-vie-pour-filmer-raqqa-la-ville-syrienne-aux-mains-de-l-etat-islamique/moig!MGgVjp9WlzwLc/

Ces néo colonisateurs étrangers se voient attribuer des appartements, des villas.

On comprend que les locaux ne peuvent tenir face à cette sauvagerie.

EXODE BOOMERANG

Dans l'autre sens, le peuple syrien dans toutes ses composantes prend le chemin de l'exil vers l'Europe.

Même ceux qui ne sont pas des régions sous pression de danger de mort  direct. Tous les habitants d'un pays en guerre sont  de facto en stress économique.

                  PLUS DE CONTROLE REGALIEN

Dans les deux cas de ce transfert croisé de populations, les Etats régaliens (pays d'origine et pays ciblés) semblent ne plus avoir de prise légale.

Car la famille  islamiste  bordelaise- pour suivre ce cas- a  intégré  la Syrie sans visa de nulle part. Ils partent, ils s'installent sur place, comme un droit individuel posé sur les frontières.

Idem dans l'autre sens pour les syriens qui arrivent en Europe par la route sans visa aucun ni autorisation. Verbalement ils sont porteurs de revendications, de  sortes de "droits individuels" Ils veulent en majorité l'Allemagne. Sans papiers et dans l'illégalité, ils se révoltent  pourtant comme à Lesbos, alors qu'ils sont par milliers !

Traditionnellement, les syriens, ce peuple très formé  (menuisiers, ingénieurs, médecins, maçons..) compte des diasporas bien installées partout dans le monde, jusqu'en Amérique. Mais cette fois les européens pourront difficilement dans l'immédiat répondre à ce rêve que l'on entend dans la bouche des candidats au départ  " en Europe on va nous donner du travail et une maison"(donner....)

La situation est paradoxale puisque dans les deux cas, les migrations partent d'une sorte de "droit individuel" réclamé en dehors des procédures légales d'installation dans un pays étranger.

Comme si les règles régaliennes avaient brutalement disparues !

La population européenne reste cette semaine,  médusée par le nombre d'arrivées, à 10 000 entrées par ...jour. Cela va s'arrêter en hiver. Mais quid du printemps prochain?

                   L'OTAN A FAIT IMPLOSER CES ETATS

Certes. Mais ce chaos a bien une source. Et là l'Europe politique et ses alliés  ont une large responsabilité.

Dans le cas des syriens, comme des irakiens ou des afghans,  leur trajet individuel actuel est la conséquences directe d'un jeu géostratégique entre les occidentaux  qui ont tapé sur ces pays dans une vive confrontation est-ouest  pour contrôler le proche-orient et ses ressources .

Confrontation toujours d'actu :

http://www.lemonde.fr/international/article/2015/09/05/les-etats-unis-inquiets-d-un-eventuel-engagement-militaire-de-la-russie-en-syrie_4747044_

Le "pousse moi là que je l'installe" des occidentaux dans des zones traditionnellement liées à la Russie+Iran a échoué.

Leurs alliance de l'Otan  avec les Etats islamistes du golfe et la Turquie pour ouvrir un front basé sur la religion sunnite version intégriste contre le format Syrie+Iran,+Russie n'a pas fonctionné. Le réel les a dépassés avec un  scénario du pire: l'implosion des états régaliens ( Irak , Libye et Syrie) et la création de l'Etat  islamiste violent.

Le résultat: cet exode massif.

Laurent Fabius avait annoncé en 2013 à Marrakech que  Al Nosra fait du bon travail.

Voilà le travail: un proche-orient qui se vide et compte encore se vider par milliers (il  suffit d'interroger la population sur place) comme résultat du "travail" de ces dirigeants politiques  ...et leurs calculs.

Les occidentaux essaient maintenant par la voie des airs ( !!?) de taper sur l'Etat Islamiste.... qu'ils ont largement contribué à installer !!

                                                Sylvie Neidinger

 

Les commentaires sont fermés.