UA-65882359-1

04/08/2015

Plutôt suisses que bourguignons!

Original: un mouvement régionaliste qui joue à saute-frontière internationale!

Le "Mouvement France-Comté" ne veut pas du nouveau découpage imposé par l'actuel gouvernement français socialiste qui annihilera Besançon au profit de Dijon.

Et préfère intégrer la Fédération, sa voisine.

jean philippe allenbach,mouvement franche-coté,suisse,dijon,besancon,réforme territorialeDont il  entend contacter prochainement la présidence !

Son fondateur animateur, Jean-Philippe Allenbach  est de père suisse et de mère française.

Tout s'explique...

Car enfin, jamais dans l'Histoire, la Franche-Comté ne fut ...Suisse (sauf erreur) 

Bizarre.

                                 Sylvie Neidinger

crédit images capture d'écran site cité

Commentaires

non. pas vraiment sincère ni partagé.

ce monsieur représente une réaction typique née ces dernières décades chez des frontaliers ayant bien vécu de leurs jobs en Suisse

dont l'un des bouts veut s'octroyer un parlement du grand genève histoire de s'annexer Genève en douce

tandis que l'autre veut s'annexer au jura suisse et profiter histoire de couper les ponts avec leurs départements voisins bien assoiffés de finances

ne pas ignorer que jusqu'à 2004 pour le moins
des générations de suisses, enfants & adultes, ont été confrontés, de la Bourgogne à la Normandie, de Lyon à Annecy, aux ostracismes-cliché, au mépris anti-suisse soutenu "vous les suisses et vos sous!", "vous venez faire quoi ici", "dégagez vous nous prenez nos places"


Ce mouvement n'est que le reflet des regrets d'un ex-frontalier de Genève retourné dans sa Franche-Comté
on n'entend même plus les souhaits d'unification Savoie-Haute-Savoie

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 04/08/2015

Bonjour

J'ai évoqué ce thème original. C'est évidemment...peu crédible et à prendre comme un épiphénomène plus révélateur de la réorganisation à marche forcée par le gouvernement socialiste des régions que d'un réel programme de rejoindre la Suisse !

Écrit par : sylvie neidinger | 04/08/2015

Bonjour Sylvie
bien sûr reçu dans ce sens: francomtois jurassiens bourguignons sont à l'instar des savoyards et autres corses, foncièrement attachés à leur terroir, bien que de temps en temps envahisseurs

1815-2015 Valais: anniv des 200 ans de sa desannexion de l'occupation napoléonnienne

2015: ces velléités cocasses, de l'opportunisme frontaliériste

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 05/08/2015

Les commentaires sont fermés.