UA-65882359-1

27/05/2015

Windows, iOS, Android: tous des malwares! selon le gourou du Libre Richard Stallman

Richard Stallman s'était déplacé  Genève en 2014, lors d'un TEDx Geneva.

La rencontre en direct avec le gourou sinon le pape du logiciel libre OS GNU ou LINUX...

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2014/06/03/r-stallman-libre-n-est-pas-gratis-256586.html

Il ne mâche toujours pas ses mots, comparant les logiciels propriétaires Windows, Android et iOS à des malwares. Il explique pourquoi, s'étant exprimé dans un  journal londonien au départ.

Parole largement reprise.

                                                                                                  Sylvie Neidinger

21/05/2015

Champel, vu du... Centre Iconographique de Genève

Genève au fil du temps et des flots...

La Tribune publie sur son site web un intéressant diaporama sur Champel issu du fonds documentaire du Centre Iconographique de la Bibliothèque de Genève, le CIG. tribune de geneve,geneve,champel,diaporama,centre commercial iconographique de la bibliothèque de geneve

              Sylvie Neidinger

 

http://www.tdg.ch//geneve/actu-genevoise/galeries.html?id=183346

 

tribune de geneve,geneve,champel,diaporama,centre commercial iconographique de la bibliothèque de geneve

20/05/2015

TEDxGeneva 2015: reconstruire après un tremblement de terre.

L'architecte Corine Mermillod donnait une conférence le 16 avril dernier dans le cadre du TEDxGeneva 2015 à l'auditorium Arditi.tedxgeneva,tremblement de terre

Elle évoquait l'architecture spécifique d'urgence pour reconstruire après séisme.

Neuf jours plus tard, le 25 avril, le Nepal se réveillait détruit par un très fort tremblement de terre.

7.9 sur l'échelle de Richter.

A Genève, Plainpalais, la  professionnelle signalait justement  un aspect méconnu de la reconstruction rapide en évoquant la nécessité absolue de s'adapter aux conditions culturelles locales, quelquefois en dépit des critères  internationaux pré-établis.

Explications: des agences internationales  organisent les collectes de dons pour reconstruction suivant des cahiers des charges précis concoctés  pour... rassurer les donateurs du bon usage de leur argent. 

Certes.

Mais les critères "occidentaux" type "reconstruire des pavillons individuels" aptes à séduire.... ceux qui donnent  ne correspondent pas forcément aux besoins locaux!

Quand les absolues bonnes volontés peuvent se heurter aux réalités: intéressant dilemme.

 Voir les vidéos 2015 dont cette intervention C Mermillod sur site...

Make it work !tedxgeneva,tremblement de terre

                             Sylvie Neidinger

 

Succès du format TEDx en Suisse et ailleurs

TEDx Geneva, sous l'organisation de Théo Bondolfi.

 

 

 

 

 

17/05/2015

Suissses, neutres et ...armés jusqu'aux dents

C'est le titre d'un diaporama Géo ici signalé.

SNsuisses,armes

http://www.geo.fr/photos/reportages-geo/les-suisses-neutr...

suisse neutre.GIF

crédits photos= captures d'écran du site cité

22:13 Publié dans A-Helvetia, U-Miroir de l'urbain-Graph'-Street Art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : suisses, armes | |  Facebook | | | |

14/05/2015

Gen'Eva, Genua, la fondatrice

J'aime les musées, Genève et donc les musées de Genève.genève,archéologie,mah,genova,statue,rhône

On ne peut comprendre le présent sans l'épaisseur de l'histoire. Nous sommes forgés par le passé.

Dans la salle du MAH -musée gratuit- dédiée à l'archéologie régionale, le visiteur a rendez-vous avec une genevoise parmi les plus charmantes et girondes.

LA GENEVOISE, Genua?

En fait une tête dite de "déesse au diadème" [et boucles d'oreilles ma chère] surgie des eaux sur le bras gauche du Rhône près de l'île, lors des travaux des Forces Motrices en 1884.

Elle date d'un atelier gallo-romain, conçue en marbre de marmara.

Certains voudraient qu'elle fût la déesse locale Genova ou Genua.

Mais la mystérieuse reste de marbre. Bouche fermée. Muette sur son identité.

Historiquement l'artefact archéologique sauvé des eaux -par miracle !- est non informatif. Aucune dédicace, rien.


Elle a même subi décapitation et nez disparu, dégradations dues à  l'immense orgueil humain qui croit faire table rase du passé en détruisant des objets sans défense.( Cela produit actuellement au Proche-orient au marteau piqueur et à la dynamite par des ignorants....)

Toutefois, la symbolique de cette dame si bien coiffée malgré quelques siècles d'immersion est ultra puissante, comme ...pour signifier qu'elle est importante pour la ville. Voire fondatrice.

Car la  naïade revoit le jour,  trouvée non seulement au coeur du système urbain local mais au fond du Rhône - lequel est lui même identificatoire de la ville qui se créé en confluence du lac, du fleuve et de l'Arve.

L'endroit effectivement le plus symbolique de la ville. La statue  prend de facto sa  dimension mythique en tout état de cause.

Qu'elle soit la statue vénérée au IIIème siècle au titre de la déesse attestée nommée Genua/Genova ou... sa parèdre.

Son long baptême aquatique  permet de proposer de la nommer... Gen'Eva !??

                                                                         Sylvie Neidinger

Musée d'Art et d'Histoire  MAH de Genève

genève,archéologie,mah,genova,statue,rhône

 crédit photos Neidinger

08/05/2015

Auch: scrollitelling sur chantier urbain expérimental

En surfant sur le net au hasard des spots, j'ai découvert un reportage très intéressant dans sa forme qui m'a incitée à lire et partager le fond.

Il s'agit des nouvelles écritures  du journalisme, le scrollitelling ou récit média immersif:

www.miseajournalisme.com/scrollitelling-quel-outil-pour-vos-recits-multimedias-immersifs

art-scrollitelling-3-applications-pour-vous

Le reportage sur Auch est publié le 30 avril 2015 par Agnès Maillard.

Il est lisible au départ dans sa version web ordinaire sous le titre "au coeur des ruelles médiévales des habitants rénovent un lieu hors du commun pour vivre autrement"

Puis on peut cliquer sur la version longue. Pas simplement une question de longueur. C'est un nouveau format du  web- journalisme qui s'ouvre, celui du scrollitelling.

C'est en défilant l'article que s'ouvrent des fenêtres multimédias. Testez:

!http://www.bastamag.net/Habitat-partage-un-collectif-renove-un-lieu-hors-du-commun-pour-vivre-autrement

                                  A AUCH, EXPERIMENTATION URBANISTIQUE

La problématique décrite est celle d'un immense bâtiment à l'abandon au centre d'un périmètre médiéval et accessible uniquement à pied. L'institution qui le possédait ne pouvait le mettre aux normes. Un collectif d'habitants a relevé le défi et s'en est rendu propriétaire ....au quart de la valeur initiale. A ce prix, les  promoteurs immobiliers ont lancé un contreprojet. Mais vite jeté l'éponge. Ils sont soumis eux, à l'obligation d'accessibilité voiture. L'ascenseur à voitures, onéreux  a plombé leur contre-initiative.
auch,agnes maillard,nouvelle écriture journalistique,scrollitelling,récit édia immersif,habitat médiéval

Entre temps, le  collectif a grandi en nombre  et plusieurs particuliers ont investi.

En bonne intelligence, des architectes font même partie du projet dont un spécialisé Bâtiments Historiques.

Les travaux décrits sont inédits dans leur forme avec d'énormes problèmes techniques à résoudre qui furent  résolus (pas d'accès du chantier avec   des équipement hors la sueur du front dans certaines zones)

Jusqu'aux  amis des amis ont participé...

Le notaire a été de précieux conseils. Le collectif a signé pour une organisation expérimentale communautaire basée sur une association.

Mais si le système se délite avec le temps, si les disputes arrivent,  ce seront les tantièmes d'une co-propriété  classique qui feront force de loi. Intéressant.

On présente  cette expérience humaine urbanistique  comme moderne et  innovatrice. Dans le fond, on oublie finalement que, à la période médiévale de la construction du coeur de la ville ancienne, les habitations peu accessibles furent construites sous ce mode ...communautaire.

Et c'est l'aspect hyper intéressant que cette expérimentation urbanistique:  pour sauver un bâti médiéval et ses contraintes d'accessibilité il aura fallu retrouver le mode... social de construire de l'époque !

                                                         Sylvie Neidinger

crédit images: capture photo article web

05/05/2015

Grenouillade: Hollande d'Arabie... tout seul !

Mais que fait François Hollande, unique chef d'Etat  invité   à une réunion des pétro-monarchies, à fustiger indirectement les USA?

Encore une grenouillade dont l'hexagone a le secret, du surjoué.

Juste un SAV de marchand d'armes qui signe en rafale les contrats qui tombent de cette partie du monde? A moins de se demander ce qu'il vend exactement au Qatar, à l'Arabie Saoudite ? La diplomatie française ?

A quel jeu entraîne-il la France, lui tout seul, comme cela, entre la poire et le fromage?   Ou plutôt entre le thé et les sucreries.

La 5ème République donne effectivement tout pouvoir au monarque qu'elle se choisit tous les cinq ans.Toutes les fantaisies lui sont ouvertes, possibles, sans contre-pouvoir. Y compris l'appel à Léonarda, ce  moment mémorable  de la grande tradition diplomatique hexagonale sauce hollandaise...

Avec qui François Hollande lance-il aujourd'hui des alliances si fortes? Combien parmi ces Etats du Golfe  financent-ils les jihadistes et l'EI soit directement, soit par des fonds privés? Ultra-conservateurs, ils pratiquent eux-mêmes exclusion des femmes et décapitation. L'Arabie saoudite recrute actuellement une dizaine de bourreaux sans que le président français n'émette de remarque.

 

Surtout, quelle est  cette nouvelle orientation...religieuse de la diplomatie française en se mêlant de l'histoire compliquée sunnite/chiite qui franchement ne concerne pas l'Europe.

Incroyable engagement de la part du président d'une république laïque ! Bizarre.

Il met la France  très en avant sur les fronts ultra chauds de la planète.

Et personne ne lève le petit doigt en interne. Tout va très bien madame la marquise!

Il a même réussi le mois dernier -et aucun média ne l'a souligné !- à quitter le territoire de la France pour une visite en Tunisie... un jour d' élections nationales. Son avion a fait une pause en Corrèze puis il a filé au Bardo. Bizarre pour un président de la république.

              DIPLOMATIE FRANCAISE DE COURTE VUE

Cette diplomatie de courte vue, en termes politiques avait certes déjà démarré avec Sarkozy et  son engagement très fort en Libye dont on voit aujourd'hui le résultat ultra-négatif de  l'effrondrement.

Sarko, Hollande: deux néo-napoléon très va-t-en-guerre. Qui "grenouillent" ainsi en gonflant artificiellement le poids de la France et leur propre taille dans le sillage. Loin du non de Chirac à guerre en Irak, qui s'est avéré totalement bien pensé.


    LA FRANCE DE HOLLANDE/FABIUS SOUTIENT  DIRECTEMENT (2012) OU INDIRECTEMENT(aujourd'hui) PAR SES ALLIANCES LES GROUPES  JIHADISTES

Ici s'ajoute le double jeu typique de l'homme politique François Hollande  qui, devant  la nation française confirme qu'il va tout faire  pour empêcher les exactions de ce qu'il nomme Daech [*] quand il affirme devant les médias  vouloir "protéger les minorités"dont les chrétiens orientaux.     

[*pas EI,  ce qui au passage signifie la même chose mais n'est pas politiquement identique. On reviendra sur cette intéressante question de vocabulaire]        

Dans le même temps  François Hollande n'a jamais désavoué Laurent Fabius qui en décembre 2012 soutenait les coupeurs de tête d'Al Nosra.

La sortie verbale du N°1 du quai d'Orsay lisible dans le journal Le Monde-pour ceux qui en douteraient et qui, tels des  Saint Thomas veulent le lire pour le croire-met en cause les américains qui inscrivent des gens sur la liste des terroristes:
" la décision des Etats-Unis de placer Jahbat Al-Nosra, un groupe djihadiste combattant aux côtés des rebelles, sur leur liste des organisations terroristes a été vivement critiqué par des soutiens de l'opposition. M Fabius a ainsi estimé, mercredi que "tous les Arabes [présents à Marrakech] étaient vent debout contre la position américaine , "parce que sur le terrain, ils font un bon boulot."

La visite en solo de François Hollande dans le Golfe confirme bien que la diplomatie française est carrément porte-parole de ceux qui exportent la vision la plus intégriste de leur religion; ceux   qui justement reçoivent François Hollande aujourd'hui...

Et qui soutiennent les coupeurs de tête radicalisés. Même si moins directement depuis que le monde a pris conscience de ce qui se trame.


                             DOUBLE JEU DE F. HOLLANDE

Le président de la république  soutient verbalement les communautés actuellement génocidées par villages entiers (yazidis, chrétiens, alaouites, druzes, arméniens, assyro-chaldéens etc... etc.) mais il soutient  dans le même temps, avec les armes et le reste  ceux qui exportent l' intégrisme;

Des  dizaines  de villages chrétiens   près d'Alep et Jisr Chouhour sont  aujourd'hui aux mains d'Al Nosra et autres, ces amis de Fabius. Résultat visible:  clochers explosés, façades d'église repeintes en noir, tribunaux islamiques,  têtes coupées. Ce, à 4 heures d'avion de l'Europe. Ce que Fabius nomme "le bon travail"

On comprend mieux pourquoi les services secrets hexagonaux, la DGSI, n'ont pas signalé à la police  le cas de Laurent Fabius, ce pro-jihadiste et pro-pays jihadistes. Il est un peu le patron. Et son "chef" à lui,  Hollande est sur la même ligne idéologique!

L'engagement illégal du ministre des affaires étrangères  normalement ferait emprisonner  tout individu qui prône ces idées.

Ne parlons pas d'un jeune de banlieue. Avec un dixième de ce qu'a dit  Fabius, il serait au mitard, peut-on plaisanter....

L'engagement du chef de la diplomatie française  pour le front syrien proche d'Al Qaida étant pourtant écrit noir sur blanc dans un journal en 2012.

A croire que plus personne ne lit la presse écrite, ni le journal le Monde... En tous cas pas les Services du renseignement, tout occupés à traquer l'internet certainement? Mais pas non plus les médias  silencieux sur le soutien de Fabius à un groupe clairement terroriste et classé tel quel par les USA.

                                   USA EN PRUDENCE

Dans un article du 17 mars 2015, le Point explique le pourquoi de cette prudence américaine actuelle dans la zone, position US  que le président Hollande se permet de fustiger  aujourd'hui en Arabie :'Washington fait savoir que, tout bien pesé, l'Amérique ne bombardera pas Assad. La France seule ne peut déclencher les hostilités et opère un repli politique en bon ordre en fulminant, discrètement, des anathèmes contre Barack Obama.

Les États-Unis font, en réalité, une froide analyse. Ils estiment qu'une dislocation brutale du régime syrien comporterait des risques immenses. Qu'un tel processus aggraverait le chaos en Syrie et ouvrirait un boulevard aux groupes djihadistes, l'opposition modérée étant dans l'incapacité d'occuper le terrain. Les Américains sont taraudés par une obsession : ne pas rééditer le scénario catastrophe de l'Irak et éviter à tout prix l'effondrement de l'appareil d'État syrien. Obama cherche surtout à créer un environnement favorable pour un accord avec l'Iran sur le nucléaire.

Les américains sont pragmatiques et réalistes.

Le double jeu de François Hollande au Proche-Orient  (car la phrase de Laurent Fabius sur le bon travail d'Al Nosra est l'expression de la politique  globale que mène le Président  ) est juste moralement insoutenable.

On note combien sa visite  actuelle est ...solitaire.

Cela ne fait pas poser de question aux citoyens français cette solitude  de  Hollande d'Arabie dans un contexte ultra  guerrier. Dans quels confits insoutenables conduit il le pays, avec une part très active  en vendant de l'armement et....la diplomatie de la France dans le deal.

                                                          Sylvie Neidinger

http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/04/30/francois-d-arabie_4625576_3232.html

En Afrique, pas mieux !

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20150507.OBS8615/surmilitarisee-et-sans-vision-la-politique-francaise-en-afrique-ereintee.html

04/05/2015

Recrutement par cooptation: les limites du marché caché

Le "marché caché" de l'emploi à Genève est estimé à 70%.

Au coeur d'une fourchette allant de 60 % à 80% car par définition, il est difficile d'estimer ce qui est ...fermé !

On pourrait tout aussi bien renommer ceci le "marché interne" ou le "marché de cooptation".

En effet il s'agit de postes à pourvoir qui ne sont pas annoncés sur le marché ouvert, des offres souvent même pas rédigées et qui se transmettent à l'oral.

L'avantage du système est un recrutement peu onéreux qui ne passe pas par les agences de placement, les chasseurs de têtes  et tout le tralala.

Si un employé recommande chaudement un individu qu'il connait, on peut penser qu'il engage son image, sa responsabilité et que, de fait il recommande une personne bien  adaptée au poste.

Le système a pourtant ses travers.

J'ai exemple d'une petite structure professionnelle [volontairement non citée] composée de huit  individus (10 depuis), actuellement  fortement impactée en négatif au coeur d'une crise  justement pour ces raisons.

Par recrutement caché, l'un des huit récemment arrivé a fait ensuite engager deux nouveaux. Ils ont été embauchés, dont l'un à un poste de responsabilité.

Résultat au bout de une année....la catastrophe totale !

Car les deux nouveaux et le n°8 avaient travaillé ensemble dans le passé et se connaissaient. Il y a même un lien familial entre deux des trois;

Ils ont donc  spontanément formé un bloc d'autant plus puissant que à trois sur dix, cela représente un tiers de l'effectif total: c'est beaucoup.

Le problème justement est que les nouveaux entrants  sont arrivés avec leurs liens pré-existants, dont  la culture d'entreprise de leur ancienne boîte qui de facto s'est plaquée sur  l'entreprise recruteuse.

Créant justement cette crise en interne tellement les règles de fonctionnement furent modifiées...

           LES LIMITES DU RECRUTEMENT PAR ...COPINAGE

Le problème s'accentue avec la particularité si fréquente à Genève d'une direction située en suisse germanophone, un peu lointaine, qui laisse souvent le local genevois travailler en solo et qui va mettre un temps fou à comprendre la véritable situation. Elle en sera bien  consciente lorsque la relation client sera dégradée... donc un peu tard.

Le marché de l'emploi caché prend le risque du copinage.

Avec un recrutement classique, externe [de personnes non connues en interne] ce risque d'importation et de prise de pouvoir par  une culture d'entreprise autre est exclu.

Rien n'est simple....

                                                                              Sylvie Neidinger

 

 

03/05/2015

Moocs: attention au prix et à la confidentialité !

Les Massives Open Online Courses, moocs sont un nouveau mode d'apprendre.

Un savoir qui se sert là où vous êtes et à l'heure que vous voulez.

Qui réclame de 3 à 10 heures d'attention par semaine, pas plus.

Une  certification peut même être distribuée en fin de parcours en cas de succès aux exercices de validation. Certification validée acceptée sur votre profil LinkedIn, ensuite.

Toutes les Universités se positionnent sur ce secteur d'avenir. Et pas seulement. Car le marché est juteux. De multiples opérateurs s'y frottent.

Etre certifié d'un mooc Harvard par exemple, cela en jette....

Dans  l'univers presque parfait  des moocs, je détecte toutefois deux bémols: le prix, la confidentialité.

Alors que les cours sont annoncés comme étant gratuits, en réalité il faut souvent  payer pour finir..

Si l'on prend les moocs Rue89 [spécialisés en formations ou mises à niveaux sur des évolutions du métier fort intéressantes autour du journalisme] il faut payer 60 euros pour avoir accès  au questionnaire final et recevoir une certification.

Ce n'est pas un montant excessif à vrai dire mais bien trop important pour un produit annoncé comme... gratuit.

Certes, le concepteur d'un mooc doit évidemment rentrer dans ses frais de conception, de support technique, de réalisation,d'hébergement sur plateforme à rémunérer.. Tout de même l'ensemble  est bien amorti au deuxième passage....

                       CORRECTION PAR LES PAIRS SANS CONFIDENTIALITE

Dans cet univers pédagogique  nouveau  et qui va monter en puissance (....comme c'est pratique de recevoir le savoir sur son pc ou  sa tablette, quand on en a envie !) un autre point noir surgit.

Les questionnaires certificatoires nécessitent souvent  de "donner de sa personne" c'est à dire de puiser de son expérience pour répondre.

Or contrairement à un enseignement classique corrigé par un ou deux  correcteurs pédagogues, ici les corrections sont des inter-corrections numérisées.

C'est obligatoire en raison du côté massif du genre. Si le mooc a réuni sur sa plate forme 10000 réponses, personne ne peut gérer ce flux de 10 000 copies  !

D'où l'idée de la correction en ligne par les pairs: pour être corrigé vous devez vous, corriger trois personnes minimum.

Mais qui ont ces "pairs", finalement ?

En réalité votre  réponse personnalisée  part ...Et vous ne savez  pas où !!!????

Peut être même serait-elle publiée un jour  car n'importe quel correcteur (ou robot ?) peut la garder, l'enregistrer.

Il n'y a pas mort d'homme évidemment. Mais juste ici le signalement du fait que avant tout, un mooc est  un cours numérique et que le produit peut se diffuser, échapper,suivre des voies imprévisibles.....Comme tout ce qui est  "on line" !

"Big brother" vient mettre son nez jusque dans vos apprentissages depuis votre IP perso et adresse courriel.
Il faut juste en être conscient !

                                                                          Sylvie Neidinger

01/05/2015

Arménie à Genève. Comment reconstruire la mémoire "diasporisée" et "désanatolisée"

Les objets, rien de tel pour retrouver la mémoire des hommes !penthes,musée de penthes,rupen kalfayan,arménie,garabed kalfayan,thessalonique,athènes,mémoire,diaporiser,désanaloliser

Penthes accueille jusqu’au 20 septembre prochain de précieux reliquats de la culture arménienne que la famille Kalfayan avait amoureusement et compulsivement glanés.

Et continue encore à la génération suivante, depuis Londres, Athènes ou Thessalonique.

penthes,musée de penthes,rupen kalfayan,arménie,garabed kalfayan,thessalonique,athènes,mémoire,diaporiser,désanaloliser Garabed et Anahid, parents initiateurs, ont  tenu à rechercher, rassembler, retrouver, découvrir partout dans le monde, du petit marché de brocante  installé à   Miami aux galeries,  ces biens divers, des œuvres d’art, objets de culte jusqu’ à une basique assiette  usuelle.penthes,musée de penthes,rupen kalfayan,arménie,garabed kalfayan,thessalonique,athènes,mémoire,diaporiser,désanaloliser

 Comme pour reconstruire, recoller, re-scotcher, retrouver, rebâtir  l’univers arménien.

Comme pour réunir à nouveau une famille détruite en 1915.

penthes,musée de penthes,rupen kalfayan,arménie,garabed kalfayan,thessalonique,athènes,mémoire,diaporiser,désanaloliserCelle d’une Arménie d’Asie mineure  « diasporisée » -oui verbe ici créé pour exprimer cette dispersion humaine et culturelle forcée.

Celle de  familles entières  « désanatolisées »-oui néologisme ici créé.

Désanatolisées  car vaporisées dans les miasmes des vents mauvais de l’histoire, évanouies sur place ou déplacées.

Besoin de forger des mots. Mieux.. des verbes nouveaux pour exprimer l'indicible. On parle de 1,2 millions de morts.

 Quand on   tient dans la main ces artefacts en 3 D, réels et solides, quand le visiteur les voit dans leur vitrine,  il se met en lien direct avec les disparus qui  les avaient eux même utilisés.

                         NIER LES NIEURS POUR SOIGNER L 'AME COMMUNE

Des objets comme preuve tangible de leur existence humaine et  leur  consistance historique.

Des objets qui nient les nieurs de la présence pluri-millénaire arménienne sur les terres d'Asie mineure sur  lesquelles « entre temps » cette population autochtone est devenue poussière.

 A défaut de pouvoir faire  revivre les personnes disparues, le couple Kalfayan  a très tôt songé à sauver de l’oubli et surtout REUNIR ! quelques  biens de ces   familles entières passées à la moulinette de l’histoire.

 Pour recoller les artefacts  culturels d’un peuple vidé de sa substance géographique millénaire pile il y a un siècle.

Pour soigner l’âme. penthes,musée de penthes,rupen kalfayan,arménie,garabed kalfayan,thessalonique,athènes,mémoire,diaporiser,désanaloliser

Pour retrouver l'âme, les âmes  telles ces boules cultuelles en céramiques si symboliques...

Ou réunir les khachkars apotropaïques.

Pour cicatriser une blessure pas si refermée que cela...

 M.Roupen Kalfayan,  son frère Arsen et Veronica  continuent la  quête  initiée par leurs parents.

Ils ont mis à disposition du Musée de Penthes environ un tiers de leur collection.

 Ils étaient d’ailleurs  présents à Genève  le jeudi 16 avril dernier pour le vernissage de ces  pièces évidemment très orientales.

 C’est à dire le « fruit du mélange du savoir-faire arménien, perse, syrien ou byzantin » tel que ne l’indique S.E. Charles Aznavour dans sa préface au document d’expo.

Savoir faire arménien, fruit de  cet incroyable Proche-orient si riche de ses diversités originelles.penthes,musée de penthes,rupen kalfayan,arménie,garabed kalfayan,thessalonique,athènes,mémoire,diaporiser,désanaloliser

SALON DU LIVRE DE GENEVE

L’Arménie est également visible au Salon du Livre de Genève avec toutes les informations écrites complémentaires sur toutes  les Arménies:

Toutes ? Oui : l'Arménie de  l’Etat contemporain, celle historique, celle annihilée,  celle mythique et celle réelle dont témoignent les oeuvres exposées à Penthes...  sauvées de l'oubli par le sérieux travail de collectionneur de la famille Kalfayan.

                                                                                   Sylvie Neidinger

Suisse Arménie La collection Kalfayan, sur le chemin de la mémoirepenthes,musée de penthes,rupen kalfayan,arménie,garabed kalfayan,thessalonique,athènes,mémoire,diaporiser,désanaloliser

Switzerland-Armenia The Kalfyan Collection, on the Path of Memory

 Musée des Suisses dans le Monde

Château de Penthes

18, chemin de l’Impératrice

CH-1292 Pregny-Chambésy

Fondation Diran et Charles Philipossian

Fondation Armenia Genève

crédit images/photos Neidinger