UA-65882359-1

12/02/2015

Bruno Toffano, photographe de la Femme Onirique

 Dans cette Blog-série  intitulée "Pulsion de Genevie: la femme", il est important d’évoquer Bruno Toffano.

 L’artiste qui vit en zone lémanique –blogueur  sur TDG. - est des plus intéressants à suivre sur le thème de la représentation de la femme.

Il nomme  son site.... Aphrodite Pix Art.

 L’homme  est un mixeur de rêve pour mieux capter un instant fugace, l’indicible voire le délétère.

Style inimitable avec son grand chapeau de cuir, une matière qu’il affectionne.

Code cuir vintage.

Une histoire de peau en fait. De sens en éveil, surtout de seconde peau: celle du photographe qui « rend compte", qui externalise.photographe,geneve,bruno toffano,femme onirique

Cuir du rockeur aussi. Le mélange détonne.

L'homme est également  très proche de la scène rock underground genevoise dont Ciel à vendre groupe de pop/rock industriel et son Something Divine enregistré à Cendres-Ville Studios.

Il voyage et rapporte ses clins d'oeil, comme  son livre "Emotions sur Venise" avec son vieil appareil photo volontairement choisi et datant de ...1936!

Ou sa future  collaboration avec une romancière dont il va illustrer un ouvrage sur le thème des mondes parallèles.

Il apprécie ce qui bouge, le train, les gares (photographiées évidemment)

Il intervient localement depuis les années 80 comme sa biographie le montre (Prix de l'Escalade, Prix européen de la photo décerné à Genève etc.)

                                  PHOTOGRAPHE DE L'INTERSTICE

 Bruno Toffano mixe le réel. Il capte des scènes  où des corps de femmes agissent dans des décors improbables qu’il a l’originalité de chercher, de « provoquer ». Des univers  riches, mystérieux souvent délétères.

Voilà sa base de travail. Ensuite, dans le mystère de son processus de création perso,  il superpose, il invente ses mondes étranges où le féminin se meut. Au final les créatures proposées sont uniques et lui appartiennent.photographe,geneve,bruno toffano,femme onirique

Ce n'est pas un hasard: suite à un récent voyage à Cadaquès, il a composé sur ...Dali, ce chantre de "l'onirique recomposé".

Univers rendus en Noir et Blanc tout comme est duelle la relation homme/femme. Car se pose sérieusement la question des gris, des ombres, du clair et du flou. Rien n'est tranché définitivement. Quelle est la part de masculin dans le féminin dans ses montages. Et vice-versa?

Les univers oniriques de Bruno Toffano  sont artistiquement  situés dans un interlude argentique, un inter-monde, parfois interlope,  des interstices dont l'artiste ouvre les portes.

Mais en silence. Il ne dit rien. Il montre.  La photo se suffit à elle-même. Lumière.

Bruno Toffano sera l'invité d'honneur de la biennale de photographie de Versonnex, du 16 au 26 avril prochain.

                                                                Sylvie Neidinger

 

 

Blog-Série n°10 Pulsion de Genevie la FEMME du #BlogNeidinger

1-Femme à Genève

2-Gen'Eve

3-Anecdote sur les rayures de "L'Avenir de Genève"

4-Bruno Toffano, photographe de la Femme Onirique

5-Robert Montgomery pour la Saint Valentin de Barbara

6-Genève: 10 000 roses pour une Valentine

7-Madame le Sautier du Grand Conseil

8- Something Devine:  femme rock flamboyante

9-Je suis nombreuse

10-Margy Kinmonth révèle son film sur le célébrissime Ermitage

11-Henriette d'Angeville, pionnière du Mont Blanc, première alpiniste

12-Tout à fait femme

13-Où sont les femmes...en musique?

 

 

 Rubrique PHOTOGRAPHES A LA UNE, célèbres ou non:

1-MARCO D'ANNA

2-DAVID DUNCAN

3-ERIC DESSERT

4-RENE BURRI

5-PIERRE VALLET

6-PETER KNAPP

7-BRUNO TOFFANO

Commentaires

Bravo, Sylvie Neidinger, pour ce beau, vibrant et touchant article sur notre ami Bruno Toffano. Je vous remercie d'avoir écrit sur cet artiste, qui mérite tant de recevoir quelques coups de projecteurs. Bruno n'est pas seulement l'une des personnes les plus sensibles, vraies, de confiance, intègre et douce qu'il m'ait été donné de rencontrer dans ma vie, il est aussi, je crois profondément, un grand artiste. Vous avez su parler de lui avec des mots bien à vous, avec votre style, et vous avez su voir le bel être humain qu'il est. Croiser la route de Bruno, c'est une chance dans sa vie. Vous êtes parvenue à témoigner de cela dans votre article. Merci.

Écrit par : Ciel A Vendre | 16/02/2015

Il y'a des milliers de gens que l'on rencontre et qui reste dans l'anonymat et qui sont sublimes et resteront dans l'anonymat le plus complet....

Écrit par : sarda | 17/02/2015

Les commentaires sont fermés.