UA-65882359-1

03/01/2015

Une class-action contre le ciblage publicitaire facebook en messagerie privée

L'info n'a pas fait la une fin décembre. Pourtant elle nous concerne tous et nos vies privées publicitairement matraquées sur le net.

Cette pub ciblée  qui s'immisce dès qu'on se connecte. Qui  va jusqu'à envahir...nos messageries personnelles.

L'info est importante car cette prise de possession de nos intimités par des firmes commerciales américaines...privées type facebook semblait jusqu'alors inéluctable. Comme un prix très cher à payer en l'échange de connexions.

Mis à part les instances européennes qui cherchent à limiter -pour les européens- les impacts par des actions de droit ( droit à l'oubli etc...) la superpuissance de ces entreprises à but lucratif supranationales semblait difficile à limiter.

Un juge californien du tribunal d'Oakland vient d'accepter ce recours collectif déposé.

Une première judiciarisation collective du pouvoir exorbitant de ces firmes.

Affaire à suivre:intéressant!

                                                     
                                                                            Sylvie Neidinger


On cite le journal du geek"En vendant sa base de données utilisateurs aux annonceurs, Facebook leur permet d’affiner leur ciblage et proposer des publicités adaptées aux membres en fonction de différents critères définis préalabement. Grâce aux annonces, Facebook réalise 90% de son chiffre d’affaires. On comprend donc aisément pourquoi les publicités ne disparaissent pas (et ne disparaîtront certainement jamais) de la plateforme, mais au contraire sont améliorées (ergonomie, emplacement, format vidéo, etc.)
Les publicités ciblées rapportent gros à la firme, elles pourraient lui coûter beaucoup plus dans un avenir proche.(...)la juge californienne, Phyllis Hamilton, vient de débouter la firme de Menlo Park qui demandait la nullité d’une plainte pour violation de la vie privée déposée en décembre 2013 par Matthew Campbell, un utilisateur (Campbell v. Facebook Inc, U.S. District Court, Northern District of California, No. 13-5996). Ce dernier reprochait en effet à la firme d’analyser systématiquement le contenu de ses messages privés comprenant des liens hypertextes vers d’autres sites web, afin de lui proposer des publicités ciblées par la suite. Par extension, de violer la vie privée de l’ensemble de ses membres avec de telles pratiques.

Pour Facebook, il ne s’agit ni plus ni moins que de pratiques commerciales habituelles inscrites dans la loi fédérale de 1986 autorisant la collecte de données par des fournisseurs de services « dans le cadre de l’exercice courant de leur activité », et qui font donc exception à l’Electronic Communications Privacy Act (ECPA) qui régit les communications électroniques privées."

http://www.journaldugeek.com/2014/12/26/ciblage-publicita...

http://www.zone-numerique.com/facebook-accuse-davoir-scan...



Les commentaires sont fermés.