UA-65882359-1

28/12/2014

2014-French circus politicus

 La droite de la  droite court après l'extrême-droite.

Laquelle court après l'électorat de la gauche. Puisque le vote ouvrier lui  est déjà acquis. Mais pas seulement.  Celui du petit commerçant & artisan. Les médecins s'y mettent. Les retraités. Les chefs d'entreprise. Les....Les....Les....

Marine navigue et avance sans ramer.

L'extrême-gauche s'est boboïsée. Comme toute la  gauche d'ailleurs. Curieux mélange dans un habit vert, de collectivistes, de néoconservateurs atlantistes libéraux communautaires et de sectateurs sociétaux en interne. Sécateurs aussi.

Telles les mélenchonneries, productions audiovisuelles de Mélenchon, chef des bobos très  tendance 1789 qui coupe et cloue au pilori  par ses paroles ou  tweets également très   1792 avec sa Terreur langagière.

Des paroles qui tuent ses interviewers et les autres dont Angela Merkel. Mais  ne restent que des paroles de papier. Des moulins à vent tels ceux que l'on observe en  Espagne chez Don Quichotte. Ou en Hollande.

                                 CIRCUS POLITICUS

En Hollandise justement les différents canaux du Ps ont été canalisés. Ils ne débordent plus. Plat pays. Ils frondent: juste  un épiphénomène de retour de marée. 

En Hollandise, l'emballage ne correspond pas au contenu. Il ose même se présenter en 2014 comme.... social démocrate là où il idéologise à mort. Pas de réforme de l'état public qui creuse les déficits. Typique: la journée de carence ré-instituée pro-fonctionnaire.... Il charge la barque  du secteur entrepreneurial, marchand ou privé, celui qui dégage les marges. Hausses à la SNCF, EDF, pour tous.Taxes. Taxes.

En Hollandise gouverner c'est taxer. Ceci dit Sarko avait démarré...

En Hollandise, la  monarchie républicaine institutionnelle perdure. La réforme n'en est pas une.

Si: une réformette des... femmes fut observée en 2014.

Après Valérie, la première Dame de France non mariée (licenciée, elle dira "merci") Julie, désormais première  Dame à mi-temps, de nuit, qui vient dormir à l'Elysée. Officieuse officielle.

Anormale normalité. Normale anormalité.

Léonarda heureusement n'est pas ré-apparue pour retrouver son Léonardo...

 Noël 2014, François Hollande, toujours illisible (ou idéologue) a (volontairement) oublié de souhaiter de bonnes fêtes au pays, alors qu'il l'avait fait pour l'Aid récemment. Quid? Que comprendre ?

En Hollandise, le Ps, parti au pouvoir fond comme neige au soleil. Chaque élection, depuis la présidentielle le squelettise.

Jusqu'où la cure d'amaigrissement ?

A la droite du Ps, Manuel Valls, le premier ministre   adore rappeler ses origines espagnoles sinon catalanes  paternelles mais  masque, vérouille  ses origines suissesses maternelles, Luisangela Galfetti, du Tessin.  Question: vu de Matignon être helvète est-il une tare?

Les médias français  ce puissant 4ème pouvoir allant vite en besogne baptisent déjà roi Manuel. Ils décident de l'échiquier.

Manuel Valls se voit, se vit en présidentiable. Il dit aimer  les gens de droite. Car la présidentielle appartient à celui qui rassemble tous les bords. Toutefois, sa droite géographique à lui reste ...le centre puisqu'il est socialiste. Problème.

                            UMP SANS FONDATION

Le centre est ce point originel qui détermine tout le spectre politique hexagonal. Un infiniment petit théorique qui n'existe pas en réel. Un point zéro autour duquel tout se construit.

Si, dans le fond, ce point de base est fort  bien  incarné par... François Bayrou, le béarnais solitaire, roi de Navarre et  de toutes les campagnes. Un coup à gauche, un coup à droite. Le tournis. Tournicoti, tournicotons: la définition du  ...pragmatisme ?

A la droite du centre, le centre droit. Les UDI qui  en 2014 reconstruisent calmement leur maison après avoir quitté l'UMP.

A la droite du centre droit...l'UMP, parlons-en.

Elle s'est donnée en novembre dernier un chef mal élu en pourcentage.

Un CHEF qui se rêve en Napoléon le corse. Et n'aime pas les bébés Chirac.

Juppé et Fillon veillent au grain.

Le "sarkophage", dans son étymologie antique est une  pierre qui absorbe la chair fraîche (sarcophage) Ici Sarkozy n'a pas les franches coudées pour dégommer toutes les têtes qui dépassent ou pour absorber.

La maison UMP va mal. Pour se reconstruire, elle doit passer par la phase (re)Fondation. En  refusant de faire son bilan des années sarkozistes, elle se refuse de facto sa reconstruction sur des bases saines.

                        LE PARTI DES  RAZLEBOLEURS

Les déçus du sarkozisme (cf cette personnalité très clivante qui se cherche des ennemis en permanence) ont voté François Hollande.

Les mêmes, déçus du hollandisme (pire président élu à croire les sondages) observent désormais avec beaucoup d'attention....

Marine Le Pen qui monte, qui monte , portée par les flots, avec ses deux plus jeunes députés de France.

Des vanne ont cédé. Une large frange de l'électorat voit moins le FN sous son ancienne image de parti de la séparation ou du racisme.

Il devient le parti des rasleboleurs. Et là, cela fait du monde !

Alors quid du cyclus-quelquefois circus- politicus en 2015?



 

                                                        Sylvie Neidinger

                                                             

Commentaires

"les mélanchonneries, productions audiovisuelles de Mélanchon"
C'est Mélenchon. Vous avez dû être attirée visuellement par "Méchant con"...

Écrit par : Géo | 28/12/2014

Je corrige Merci @Géo bonnes fêtes à vous.

Écrit par : sylvie neidinger | 28/12/2014

Les commentaires sont fermés.