• MEG, à 18H: ouverture-inauguration du nouveau Musée d'Ethnographie de Genève

    Jour de fête ....culturelle à Genève. Ce n'est pas tous les jours que l'on inaugure  un nouvel espace dédié à la culture! Le  soleil est de la partie ce 31 octobre, au ciel bleu azur.

    Neuf dans tous les sens du terme puisque livré dans le bel emballage d'un nouveau bâtiment construit à propos. inauguration,meg,musée ethnographique de geneve

    Musée d'ethnographie de Genève

    Boulevard Carl-Vogt 65-67, Plainpalais


     

    Totem, le magazine MEG présente les festivités spécifiques des 3 jours à venir  (pdf en lien sur le site Meg)

    PERFORMANCE FACEBOX

    Le programme est varié.

    Musical avec  Gypsy sound system, la Big Drum du "Commando Percu", Fafapunk, Souleyman)..

    Des contes, les collections permanentes.

    Les expos dont celle  d'une tombe royale péruvienne de la culture Mochica ou Moché, le Ciné de poche dans la Bibliothèque Marie Madeleine Lancoux pour visionner les films de la collection  MEG, les Archives Internationales de la Musique Populaire AIMP, le jardin pour la détente en plein air...

    Et tout le reste car un  musée moderne est en réalité une déclinaison !

    "vous n'imaginez pas tout ce qu'il est possible de faire au MEG" indique  le doc.

    L'ethno, cette science de l'homme dans son comportement,  aux croisées de la sociologie, de l'histoire des productions humaines artisanales, artistiques...  s'intéresse aux expressions vivantes culturelles.

    En fête aujourd'hui à Genève,  l'ethnologie n'oublie pas les Réseaux Sociaux, ces nouveaux outils numériques qui engendrent des néo-comportements sociétaux et communautaires.

                                           Selfisez-vous  dans la FACEBOX !

    Une performance est programmée, à 18h30. L'artiste Djeff invite le public à poser dans une cabine photomaton, au centre de la scène. Le dernier photographié se verra "selfisé" en compagnie de parfaits inconnus.

    Avec Djeff: le "Face"de book "(ici de box..) dans toute la splendeur des sel"Fies" des" Faces" ou visages. Visage: notre rapport à l'autre !

    Totem indique en page 30 :" cette image inscrit le nouvel utilisateur au centre d'un réseau aléatoire, reflet des rencontres possibles mais virtuelles qui rappelle dans le contexte de l'inauguration du MEG que le dialogue des cultures fût-il virtuel commence ici et maintenant. "

    Maintenant, c'est aujourd'hui à 18 heures !

                                                                                              Sylvie Neidinger

  • Vélo maso

    Désolée pour le caractère perso de la note mais la thématique est générale.

    Hier 29 je me rendais vers un "boutduborddulac" qui m'était inconnu, celui d'Yvoire pour la très intéressante expo Défilé alpin Mode et Montagne du XIXème à nos jours juste avant qu'elle ne ferme au 31 octobre.

    En mode écolo-économique-développement durable. Donc programme: train+vélo (en tout état de cause, les transports publics pour se rendre à Yvoire sont presque inexistants)

    Sur mappy: arriver en gare de Perrignier, traverser une forêt, arriver à Sciez puis longer le lac aux eaux sublimes du côté d'un rivage au nom imprononçable Excenevex puis Domaine la Rovorée (Yvoire).

    Une quinzaine de kms, trente aller retour: jouable.

    Y aller ou pas?

    La dernière  fois que j'avais roulé sur une départementale en bicyclette remonte à l'adolescence, un bail...Choix d'essayer à nouveau.

    Problème: le trajet réel  fut  immédiatement inquiétant. Sur ces routes souvent larges et droites, donc magnifiques, les véhicules roulent à la vitesse autorisée souvent 90km /h.

    Voitures et camions,  surtout si rien ne vient  en face, doublent donc à cette vitesse juste en se déportant  un peu à gauche.

    Et frôlent le cycliste  à un mètre à peine ...à 90 km/h, voire moins (80,70..) s'ils sont prudents. Mais cela fait encore beaucoup.

                                                  ROULETTE RUSSE

    Quelle inquiétude d'entendre arriver un engin mobile et de se dire à chaque fois: j'espère que le conducteur est bien là, qu'il ne regarde pas sur sa gauche ou son portable.

    Tension...alors que la route était bucolique: arbres et champs puis sublimes vues sur le lac.

    Sentiment de mettre sa propre sécurité dans les mains d'inconnus dont on ne peut préjuger du comportement. Roulette russe.

    La cycliste que j'étais se tenait le plus à droite possible sans embardée évidemment dans la stricte attitude du "partage de route" et sans atteinte au code de la route.

    Bien à la droite de la chaussée également  en pleine  ville à Sciez. Pourtant dans cette agglomération, une automobiliste (une "furieuse" au sens hoolywoodien du terme des Furious, à la "orange mécanique") descend sa vitre et hurle que je dois rouler sur le ...trottoir. Sympa! L'idéal évidemment est la piste cyclable quand elle existe.

    Sur ce trajet de bord de Léman, je traverse par deux fois des chantiers routiers, des travaux en cours dont les panneaux annoncent  des aménagements d'une  vélo route que le département 74 t les collectivités locales mettent en place.

    vélo,vélo maso,cyclisme,cg74,rhône,danger,sciez,excenex,chemin de halage,léman,route,véloroute du sud léman  Enfin à destination, je fais part aux chargées d'accueil du lieu culturel La Rovorée de cette difficulté vécue  à avoir "testé" le mode de transport vélo sur route normale.

    Par le plus grand des hasards,  arrive sur ces lieux une employée, visiblement en  retard. " Il vient d'y avoir un gravissime accident, dit-elle- vélo,cyclisme,danger,sciez,excenex,chemin de halage,léman,route,véloroute du sud lémanil y a 10mn: une cycliste renversée".

    Exactement là où j'étais 10 mn avant. Sur la vélo route dit " internationale" et  "verte".

    Toutes mes intuitions n'étaient pas vaines. La roulette russe est bien tombée... sur une autre cycliste.

    Cette dame inconnue  touchée, fauchée, c'est nous tous en fait. Tous ceux qui prennent le vélo sur route ordinaire.

                                            VELO ROUTE INTERNATIONALE

     

    Renseignements pris, cette  voie est bien  dédiée au vélo mais "en partage": un peu ambigu comme programme..!

    Elle se nomme la Vélo route du Sud Léman. Elle est à caractère international, car  se connectant à la Suisse  pour un futur tour complet du lac. Donc connectée au Valais.

     "La véloroute du Sud Léman est en cours de réalisation et s’étendra sur environ 80 km. Elle a pour vocation de prolonger l’itinéraire du Léman à la mer par la rive sud du Lac Léman et rejoindre la Route du Rhône Suisse dans le Valais

    Un tel itinéraire à pour ambition de proposer un bouclage du tour du lac Léman certes, mais surtout un grande véloroute internationale le long du Fleuve Rhône (de sa source en Suisse jusqu’à la méditerranée) Celle-ci pourrai faire l’objet d’une inscription au Schéma des véloroutes européen Eurovélo.

     

    vélo,cyclisme,danger,route,véloroute du sud léman

    Je m'intéresse à cette vélo route et son aménageur qui indique sur site évidemment sa non responsabilité:
    "Vous vous engagez sur ces parcours sous votre propre responsabilité. Les collectivités et voiesvertes.com ne peuvent être tenus responsables des accidents qui pourraient survenir sur les itinéraires décrits dans ces pages. Bonne balade à tous."

    Cette phrase est exacte: le CG74 investit et améliore le réseau. Il ne peut gérer les comportements individuels comme ici, dans l'accident, celui du  premier chauffeur qui aurait évité le vélo en toute dernière minute, le second véhicule derrière n'ayant pas pu éviter lui car n'ayant rien vu, son champ visuel étant pris par la première voiture.

    Tout au plus l'aménageur public  peut-il  faire un affichage spécifique  signalant  spécifiquement une mixité vélo/route ?

    Et tout de même, gérer ce problème de communication majeur? Signaler que ces routes ne sont pas dédiées au cyclotourisme  pur car elles sont, en réel  hyper fréquentées par voitures et camions.

    A savoir le Chablais, enclavé, souffre de ses routes. Il y manque une voie rapide.

    De tout cela, je ne tire aucune conclusion à caractère général. Et très certainement aucune  contre l'opérateur public qui investit pour améliorer les routes, pour tenter de rendre les paysages de bord de lac faciles aux cyclos. Juste suggérer de faire attention à la communication sur la réalité de la densité et nature de la circulation.

    Une conclusion à titre privé toutefois : mon auto-promesse de ne jamais plus emprunter un vélo sur voie publique nulle part. Et pas spécialement en bord de lac !

    Donc plus jamais  en mode écolo-économique-développement durable.

    Juste garder l'aspect vélo loisir. Mais alors il faut aller le chercher le long de pistes cyclables spécifiques si elles existent.

    Comme sur les anciens chemins de halage (Rhône, Isère et autres fleuves) garantis hors circulation moteur. Car c'est bien  en proximité  du mode fluvial que la bicyclette trouve sa sécurité maximale.

    Historiquement, les bords du Léman  n'étaient pas concernés par le halage. Le lac étant  traversé toutes voiles dehors par de vrais coursiers rapides. Les chemins spécifiques n'existent pas.

    Il faut donc faire avec la mixité   si l'on veut malgré tout jouer à la roulette russe sur les routes bucoliques dites vertes (!!) ou noires. Cela se nomme le vélo maso.


                                                                   Sylvie Neidinger


    *Où rouler dans le "grand grand Genève"? Nombreux venant de Suisse ou France  s'arrêtent en gare de Bellegarde (Ain) et suivent les voies de halage du Rhône à bicyclette.


  • "Ici l'Afrique" sur Léman. Après une telle expo, que reste-t-il?

     En résumé, "Ici l'Afrique" ou "Here Africa" cette expo genevoise du 8 mai au 6 juillet 2014 fut la plus importante réunion d'artistes contemporains africains en Suisse.ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergQu'en reste-il une fois les oeuvres décrochées? A quelle temporalité se fier: avant, pendant, après ou les trois ensemble?ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

    *Avant, c'est toute l'énergie de la Commissaire Adelina Von Fürstenberg de l'ONG Art for the world (UNDPI) pour réunir les oeuvres, contacter les (24!) artistes puis prêteurs, collectionneurs, galeristes lieu d'expo... On imagine la somme de travail préalable.

    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg*Pendant, c'est la juxtaposition/ insertion au sein du Musée historique des Suisses dans le monde. Non pas simplement au 1er et 2ème étage mais au rez-de-chaussée avec les objets XVIIIème. Le rez de jardin pour la conférence de presse qui  en réunissant tout ce monde libérait les énergies de la rencontre.

    Pendant, ce sont évidemment... les visiteurs.

    *Après- restent les enregistrements, écrits, numériques, visuels, radiophoniques....ici l'afrique,here africa,adelina von fûrstenberg

    Dont un catalogue bilingue franco-anglais haut en couleurs, fort  synthétique "Ici l'Afrique" L'Afrique contemporaine par le regard de ses artistes."Here Africa" Contemporary  Africa through the eyes of the artists. Art for the World  Isbn 9782839914086. Une couverture de Frédéric Bruly Bouabré spécifique pour l'expo où l'on peut lire"ici l'Afrique colore Genève! Oui le monde deviendra la proie de gigantesques crayons de couleurs"10.12.2013. Yvan Pictet y rappelle combien la Fondation pour Genève a soutenu cette expo.

    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergParmi les retombée médiatiques numérique, cet article liste précisément  les artistes: L'Afrique in visu.

    Après restent les notes, notamment celles de la conférence de presse. Tout ce que l'on a enregistré mais sans avoir pu en rendre compte. Et beaucoup de photos.

     Adelina de Fürstenberg  qui n'a pas ménagé sa peine à monter l'expo genevoise  regarde l'avenir:

    " 'Ici l'Afrique vit et se développe à Sao Paulo, Brésil en 2015, dans le cadre de l'Année de l'Afrique au Brésil. En effet Art for The World n'abandonne pas ses projets artistiques après une étape...Ils circulent  pour quelques années et restent vivant dans notre esprit."

                                                           Sylvie Neidinger ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg 

     

    Blog Série n°8 "Ici l'Afrique" sur le #BlogNeidinger

    1-Ici l'Afrique sur Léman. Que reste-t-il après l'expo?

    2-Romuald Azoumè. Artiste africain vraiment bidon

     

                         

    ici l'afrique,fondation pour geneve,yvan pictet,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

         ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

                    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

     ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

                                         




     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

     


    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg


     Fauteuils en dialogue !




     


    crédits images:  scan de couverture de catalogue, et photos  © Neidinger

  • Photographe d'archi: Sun and Shadow, Breuer par Pierre Vallet.

     Surprise en visitant une expo à Annecy, le 15 octobre dernier de se retrouver par le plus grand hasard*  face au  photographe Pierre Vallet photographiant sa propre expo baptisée Sun and Shadow.

    caue haute savoie,gérard chervaz,marcel breuer,pierre vallet,flaineElle est  programmée dans les locaux  du Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et d'Environnement  jusqu'au 15 janvier prochain.

    L'artiste a aimablement accepté que je ...photographie le photographe photographiant ses photographies.

    Une quarantaine de clichés, en noir et blanc, sur la station hivernale de Flaine, liés à la sortie dans la collection Portrait   d'un ouvrage consacré à l'architecte  mondialement connu sur Marcel Beuer en avril 2014.

    Lorsque je demande à Pierre Vallet ce qui lui semble le plus important dans ces -et ses- photos de Flaine. Sa réponse directe et simplissime  tient en deux mots: la lumière !  Econome...

    Facile: c'est le credo de tout capteur d'image, de tout peintre !caue haute savoie,gérard chervaz,marcel breuer,pierre vallet,flaine

    Sauf qu'ici la lumière et son alter ego, l'ombre, entrent totalement dans le concept architectural initial comme le célébrissime Breuer ne l'indiquait lui-même :

    "L’architecture de Flaine est un exemple d’application du principe d’ombre et de lumière que j’ai adopté. Les façades des bâtiments sont taillées comme des pointes de diamant. Les rayons du soleil frappent leurs facettes sous des angles différents; des éclairages contrastés résultent de leur réflexion."Marcel Breuer, Sun and shadow. New York, éd. Dodd, Mead & Company, 1955.

    De la découpe cubiste en fait !

    L'expo tire  bien son appellation anglophone de l'ouvrage  produit par le concepteur en 1955.

    Marcel Breuer  est  un  moderniste influent, américain d'origine hongroise  passé par le Bauhaus (période  Weimar) Egalement designer, il créé la chaise B3.

                                     LUMIERE POUR LA DECOUPE = SUN &SHADOW


    Après avoir conçu le bâtiment de l'Unesco à Paris en 1953, il rejoint une équipe en charge de Flaine. Une "station intégrée"(voitures exclues du centre) créée en 1968 dans un cirque naturel en respectant l'environnement, un choix révolutionnaire à l'époque.

    L'architecte suisse Gérard Chervaz faisait également  partie des concepteurs. La couleur béton répondait aux couleurs calcaires.

    La station expérimentale à l'époque (premiers canons à neige etc.)  est désormais classée monument historique pour son ....architecture dont  l'Hôtel de Flaine.caue haute savoie,gérard chervaz,marcel breuer,pierre vallet,flaine


      L'ARCHITECTE ET LE PHOTOGRAPHE D'ARCHI EN INTIMITE

    Pierre Vallet exprime son enthousiasme à avoir photographié, -donc cotoyé-  l'oeuvre alpine de Marcel Breuer. Voire  sa fascination:

    "L'oeuvre de Marcel Breuer à Flaine est une mine pour le photographe -exercices de style, gammes ininterrompues d’images, une suite et ses variations sur le thème de la lumière-. Là, le noir et blanc se prêtent au plus juste du coloris, du grain, de la texture, de cet alphabet capté par l’image. [...] La silhouette de l'hôtel Le Flaine se découpe ; tel un navire altier, fier, il surplombe la falaise dans toute sa majesté ; mais cette colossale sculpture fait partie intégrante du minéral, plein Sud. Presque accolé à Bételgeuse, de son côté Est, la variation de lumière sur les pointes de diamant trouve ici sa plénitude ; "presque" accolé, car l'interstice entre les deux bâtiments est la partie qui m'a le plus frappé, fasciné."

    La relation entre l'architecte et le photographe d'archi  est la plus intime qu'il soit donné.

    Une connivence compréhensive au delà du temps qui passe. L'un pouvant des années après, passer du temps sur place, devant le bâti,  à l'observer, l'analyser au fur et à mesure du trajet de l'astre lumineux.

    Guetter l'apparition de détails que l'architecte ne soupçonnait pas et que le photographe va finalement rendre réels.

    Guetter les découpes intéressantes qu'il ne sert, effectivement,  à rien de décrire par l'écrit ou la parole mais juste à capter sur image. Point barre ou plutôt ...Pixel barre.

    Pierre Vallet me l'a répété, confirmé "oui l'homme est muet devant l'image"

           

                                                          Sylvie Neidinger

     

    caue haute savoie,gérard chervaz,marcel breuer,pierre vallet,flaine

     

    *Le hasard fait bien les choses, le 5 février 2013, je rencontrais également  par surprise le photographe Duncan.

    Blog Neidinger rubrique architecte

    Derniers jours pour la Biennale internationale d'architecture à Venise

     

                                                                  Crédit images photos @Neidinger

     

     PHOTOGRAPHES A LA UNE:

    1-MARCO D'ANNA

    2-DAVID DUNCAN

    3-ERIC DESSERT

    4-RENE BURRI

    5-PIERRE VALLET

     

     
  • Vantablack, plus noir que noir

    Sciences. Un piège à lumière. Le plus sombre jamais  inventé.

    Le Vantablack -de Vertically Aligned Nanotuve Arrays est carrément  une nouvelle matière issue des découvertes en nanotechnologie mise au point par un labo anglais Surrey NanoSystems.

    Elle se compose  d'une "forêt" érigée de nanotubes verticaux 10 000 fois plus fins qu'un cheveu. Son principe: la lumière qui touche sa surface, au lieu de rebondir est prise au piège et se transforme en chaleur.

    Ce nouveau matériau conduit mieux la chaleur que le cuivre. Sa capacité de traction est de 10 fois supérieure à l'acier.

    Ceci donne visuellement une sensation de vide, d'abysse. L'oeil humain est perdu.

    Le noir traditionnel est une couleur autour de formes et contenu. Ici: un vide. 2Dsciences,high tech,vantablack,superblack

     L'application première  de la découverte concerne les instruments d'optiques astronomiques.

    Mais les applications militaires non décrites, top secret sont importantes. En optique là aussi.


    "Dans l’avenir, ce revêtement d’un nouveau genre pourrait trouver une application dans l’aérospatial ou la défense. Outre sa très grande capacité d’absorption de la lumière, Vantablack bénéficie d’une grande stabilité thermique. Ce qui fait de lui un matériau idéal pour revêtir l’intérieur d’un télescope ou d’une caméra afin d’améliorer la qualité d’image."in article La  plus sombre des matières s'appelle Vantablack

    En absorbant 99,965% de la lumière, la nouvelle matière produite détient le record du monde jusqu'alors aux mains de la Nasa avec son Superblack.

    Il semble que son prix soit...astronomique!

    Une étrange non matière.

    Michel Pastoureau,  auteur d'une excellente Histoire du noir doit rajouter un chapitre à son ouvrage. La high tech le dépasse!

                                                                        Sylvie Neidinger

    http://www.youtube.com/watch?v=z7dsrlPhL7M

    http://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/vantablack-le-materiau-le-plus-noir-jamais-fabrique-article_287368/

     http://www.tomsguide.fr/actualite/matiere-noire,44241.html


     

  • Panne générale: court-circuit des courants du Parti Socialiste... au pouvoir

    Les français assistent médusés à une sorte de décomposition des forces gouvernantes.

    A force de mélanger les courants faibles et les courants forts: court-circuit général chez les socialistes!

    *François Hollande en décorant ce mercredi Manuel Valls  ne peut s'empêcher de lui glisser des paroles acides. Signe plutôt inquiétant. Une décoration normalement cela valorise !!! Un peu pervers, non, de dézinguer en remettant la grande-croix de l'ordre national du Mérite...

    Ah bon le premier ne s'entend pas avec le second à ce point ? Inquiétante gouvernance.Inédit.

    Une parole présidentielle de toutes façons démonétisée. Encore un exemple récent: le président  annonçait publiquement  la semaine dernière  la libération des filles par Boko Haram. Info totalement  fausse. Confirmation de l'ineptie.Un président qui tire plus vite que son ombre. Une léonardise de plus. Peut-être était-ce de l'humour  puisque la France est  dirigée par un adepte de la plaisanterie.

    Hier le Président de la République  cachait ( OUI CACHAIT ) la lettre envoyée par Bruxelles pour rappeler à l'ordre ce gouvernement sur les déficits !! Monumentale erreur.

    Ce que Libé nomme son culte préhistorique du secret.

    François Hollande au  secret  "très années 80", qui -comme son mentor François Mitterrand en son temps - comptait garder de front sa Julie et sa Valérie. Sauf que les années 2013-2014 ne le lui ont pas permis.

    Son image  est actuellement démolie par un certain Peste seller dont les ventes explosent en France et à l'étranger. Ouvrage de Valérie très acheté par les femmes semble-t-il. Normal: une telle odieuse répudiation médiatique !

    François Hollande qui annonçait comme 100 sûre la baisse du chômage, laquelle n'est jamais arrivée.

    *Le premier ministre Valls, au front anti-frond, à la droite de la gauche  se prend  toute l'agressivité de la gauche de la gauche. Et de la gauche tout court.

    Il n'hésite plus, cette semaine  à lancer un appel vers le ...centre droit au grand dam du premier secrétaire du PS Cambadélis qui organise les états généraux du parti.

    Le centro-centriste Bayrou répond par la négative en réclamant lui,  une entente à la....droite du centre ou à  la droite tout court entre Juppé et Fillon.

    Manuel Valls n'hésite pas à dépoussiérer: il propose de modifier jusqu'au nom du parti  sans le terme de...   socialiste! 

    *Martine Aubry, patronnesse  des frondeurs,  sort du bois  cette semaine en donneuse de leçons de gouvernance, elle, se présentant comme  garante de la doxa orthodoxe socialiste. De fortes attaques frontales qu'elle minimise ensuite.

    *Ségolène Royal, ministre incontrôlable revendique sa liberté de d'expression individuelle sur des thématiques pourtant  juridiquement  impératives. Elle propose au détour d'un...bavardage la gratuité des autoroutes le week-end. Sans concertation avec personne. Pourquoi pas repeindre la Tour Eiffel et l'Elysée en rose? Mettre Paris en bouteille? Distribuer du chabichou aux péages d'autoroute ? Mais pas aux chauffeurs étrangers qui selon elle démolissent les routes en toute impunité et "impécunièreté" si l'on peut dire... Populisme pur.

    *François Rebsamen confirme "nous sommes en échec"

     *Montebourg, en  Don Quichotte repu de  quelques verres de la célèbre cuvée du redressement- breuvage mal nommé qui l'a coulé- lançait le mois dernier de grands moulinets verbaux anti-allemands. Le ministre de l'économie est tombé, tout seul, de son moulin à vent.

    *Son alter ego Benoît Hamon, Sancho Panza parle  toujours plus vite que son ombre. Il annonce hier   que la politique de l'exécutif menace la république. Bigre. Et qu'elle "mène vers un grand désastre démocratique en 2017."

    C'est sûr qu'avec de telles déclarations qui tirent contre son camp il participe bien au désastre ...en cours. Deux cacahouètes dans la tête. Il fut ministre en plus.

    Il déclare le 26/10 sur la 5 vouloir créer un ....service public de la petite enfance, fort onéreux il le reconnais.

    La gauche frondeuse est hors sol. Elle ne cherche pas à régler les problèmes  réels de la société réelle, dont les déficits structurels des services publics, cela se nommant  la politique.

    Mais à faire entrer la société réelle dans sa propre vision. Cela se nomme l'idéologie.

    *Cas concret, les allocs:

    Le  député grenoblois Erwann Binet,  explique sur LCP la modification des conditions d' attribution des allocations familiales.

    En réalité, elle  supprime l'égalité de tous  devant la loi pour une logique de redistribution au dépend des classes moyennes, très ciblées.

    Il annonce que "certaines familles se servent des allocations pour payer leur école privée".Ah bon donc le député socialiste révèle  que cette modification législative est réellement programmée pour toucher directement les profils similaires aux adeptes de la manif pour tous et non pour produire une disposition législative consensuelle.   

    Si c'est pas de l'idéologie, ça...

    L'amateurisme ambiant fait que le gouvernement n'avait pas prévu en démolissant les allocations pour tous qu'il allait toucher  aux  allocations spécifiques supplémentaires des fonctionnaires dont les français apprennent l'existence à cette occasion.

    Ah bon, cette catégorie professionnelle touche plus que les autres?? 

    Jamais le Conseil constitutionnel ne validera l'un sans modifier l'autre. Grèves en perspective ?

    Pas de réforme de structure:

    http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-nouailhac/marylise-lebranchu-ministre-de-l-injustice-sociale-27-10-2014-1875883_2428.php

                         FOLLE SEMAINE:PS EN RISQUE D'IMPLOSION

    Ce gouvernement de toutes façons invalide dans sa seconde moitié du quinquennat  ce qu'il a mis en place au démarrage et qui ne fonctionne absolument pas. Il n'est plus à une retocade près de ses projets par la Haute autorité.

    Duflot attaque frontalement le président dans un livre. Cette fois,   pas du camp socialiste mais écolo.

    En résumé cela tire à boulet  roses verts rouges en tirs croisés. Ou dans le dos. Ou frontal. Particulièrement cette semaine.

    Au point qu'un éditorialiste des Echos a nommé ceci la Semaine Mortifère.

    Mortifère pour eux, électrocutés. Mortifère pour le pays. Rappel: ils sont au pouvoir !

                                                                                     Sylvie Neidinger


    Semaine folle du parti socialiste. Lire

    http://www.lepoint.fr/politique/le-ps-regrette-qu-il-n-y-ait-pas-de-vaccin-contre-l-abstentionnisme-aigu-des-frondeurs-28-10-2014-1876411_20.php


    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ps-chronique-de-la-mort-annoncee-de-la-majorite-absolue-a-l-assemblee_1617756.html


     



  • Le Vélo pour les Nuls

    La collection dite  Pour les Nuls n'est pas destinée aux masochistes !!les nuls 001.jpg

    Pas la   "Négation de l'Utilité de Lire" !

    Peut être un "Nouvel Usage du Livre" : pour que "tout devienne facile"?

    Avec une majuscule à Nuls, cela passe mieux. Ouf, L'honneur est sauf. On accepte volontiers de se ranger dans la dite case...

    D'autant que la collection fait appel à des spécialistes.

    Ici pour le vélo.

    Hélène Giraud et Christine Murris sont des adeptes   de la petite reine, cette amie de plus en plus fréquente de nos quotidiens, urbains notamment .

    Ces auteurs sont journalistes spécialisées.

    Ce qui signifie un texte pragmatique, grand public, bien documenté.

    Des conseils ultra pratiques, des règles rappelées sur 380 pages. A l'écoute aussi. Les remerciements sont éloquents: "merci aux fabricants de vélos, distributeurs, représentants d'associations, organisateurs de voyage, sportifs, cyclotouristes" qui ont apporté leur petite pierre.

    Savoir si on est plutôt tendance   fixie, rat's, hollandais ou vintage ...

    Hélène Giraud est déjà auteur d'une très originale anthologie littéraire du vélo chez Mercure de France : "le goût du vélo." Un travail de recherche des textes, qui n'avait pas été fait avant elle.

    Le vélo pour les Nuls. First Editions isbn 9782754056595

    Collection les Nuls

  • Décès du photographe suisse René Burri, celui du "Che"

    Il avait photographié le "Che"et son cigare.

    Picasso également, tout comme David Douglas Duncan, même génération.

    René Burri vient de disparaitre à 81 ans.

    Célèbre membre de l'agence Magnum.

    rené burri,photographe,che,marco d'anna

    rené burri,photographe,che,marco d'anna

    rené burri,photographe,che,marco d'annahttp://www.leparisien.fr/lhttp://www.tdg.ch/culture/photographe-suisse-rene-burri-decede/story/22872902

    http://www.tdg.ch/culture/photographe-suisse-rene-burri-decede/story/22872902

    L'artiste, né à Zurich  avait exposé à Penthes,  UTOPIA, en 2013 en liaison avec Marco d'Anna autre photographe suisse.

    http://www.wanafoto.com/2013/09/expo-photo-rene-burri-msm-geneve.html

                  crédits images captures d'écran

     

     

     

     PHOTOGRAPHES A LA UNE:

    1-MARCO D'ANNA

    2-DAVID DUNCAN

    3-ERIC DESSERT

    4-REN2 BURRI

  • Genève: la drôle de bicyclette dite "SDF et....militaire"

    Objet bizarre cyclo-mobile rencontré en été 2014 Boulevard de Saint-Georges, Genève.DSCN1895.JPG

    vélo bizarre,geneve,sdf militaireSolidement accroché aux grilles par un anti-vol.

    Plus qu'un vélo c'est une superstructure. Toute de vert  militaire kaki.DSCN1882.JPG

    L'invention d'un véritable engin. Avec des parapluies en lieu et place des missiles sol-air, prêts à tirer en direction du ciel !

    Question: en défense ou en attaque? Contre quel ennemi ?

    Deux casques accrochés à la structure customisée. Des caissons eux aussi tenus par des chaînes.

     

    DSCN1890.JPG

    Un vélo bavard avec beaucoup d'écrits:" sdf , militaire, army sdf, don provok danger,suje social,sar rambo "DSCN1877.JPG

    Ce dispositif de transport  pourrait aisément intégrer un musée d'art contemporain !!

    On n'a pas décodé la démarche visiblement très organisée.

    Mais à quelle armée imaginaire appartient donc ce soldat atypique et son char camouflé vert?

    Il faudrait évidemment  rencontrer son propriétaire pour comprendre ...

    Original.

            DSCN1887.JPG                Sylvie Neidinger


    vélo bizarre, geneve, sdf militaire




    Rubrique Cycle du vélo

    Rubrique   Rire

    Rubrique GeneVie

     

     


  • Vélos de bois high tech...comme les draisiennes

    Jamais vu dans les rues en vrai mais il vélos en bois,draisienne,vélibois,critt bois,enstib,vosges,epinal,vélocipèdeexiste apparemment !

    vélos en bois,draisienne,vélibois,critt bois,enstib,vosges,epinal,vélocipèdeLe vélo de bois se la roule même  high tech.

    La Tribune de Genève signalait  il y a un an un vélo électrique en bois fabriqué dans les Vosges.vélos en bois,draisienne,vélibois,critt bois,enstib,vosges,epinal,vélocipède

    Ce projet Vélibois démarré en 2009 n'est pas un hasard, les Vosges étant à la pointe de la recherche  universitaire des applications bois avec les organismes type Critt Bois (Centre régional d'innovation et de transferts technologiques des industries du bois) ou Enstib.

    Pour  produire un vélo industrialisable à des coûts raisonnables.

    Apparemment le produit fini n'est pas encore au point ? Le pari de la solidité n'est semble-il pas encore gagné en 2014?

    En fait l'enjeu bois pour un cycle est plus une question d'image de modernité / résistance des matériaux que de production industrielle forestière. Le volume bois utilisé au total  n'étant pas important.

     vélos en bois,draisienne,vélibois,critt bois,enstib,vosges,epinal,vélocipède

    Plusieurs modèles de vélos en bois  sont visibles sur le net. Dont certains sont expérimentaux au point de ne pas servir. Juste comme prototypes. Ou des oeuvres d'art.

    VELOCIPEDE

    Etonnamment tous ces vélos de bois contemporains rappellent la draisienne ou le vieux vélocipède !

     

    vélos en bois,draisienne,vélibois,critt bois,enstib,vosges,epinal,vélocipèdeEgalement nommée Laufmaschine, la draisienne est brevetée en 1818 par le baron badois Karl Von Drais. Record de juin 1817: 14,4 km en une heure.


    Là encore, le baron Drais est à la manoeuvre : vélocipède est le nom qu'il donne à sa machine en l'introduisant en France en 1818.

     

    vélos en bois,draisienne,vélibois,critt bois,enstib,vosges,epinal,vélocipèdeEn continuant le petit tour -cycliste-d'horizon, on constate que les draisiennes en bois sont toujours commercialisées... pour les enfants.

                                                                      

    Sylvie Neidingervélos en bois,draisienne,vélibois,critt bois,enstib,vosges,epinal,vélocipède

     

     

    crédit photos captures d'écran divers sites en tapant "vélo en bois"ou draisienne pour la gravure.

    Draisienne d'origine de musée,

     

     

     

     

     

     

     

     

    Crédit images capture sites web dont musée us

    Rubrique cycle du vélo

     

  • Les circuits courts agricoles du Grand Genève, en court-circuit?

     La question précisément posée lors du petit-déjeuner débat de la MED74 de mercredi 15 octobre à Annemasse était la suivante: Circuits courts du Grand Genève phénomène de mode ou véritables leviers de développement économique? 

    med74,sandra mollier,élofie marfico,grand geneve,grda,label grda,salève,estiveSandra Mollier, chef de projet nature au Département Présidentiel,med74,sandra mollier,élofie marfico,grand geneve,grda,label grda,salève,estive a présenté un état chiffré agricole dans la zone et des exemples concrets telle l'action Chez mon fermierJulien Cosme (Chambre d'agriculture Savoie Mont Blanc) a développé les enjeux du court, Elodie Marfico, adjointe scientifique à la direction Générale de l'Agriculture de l'Etat de Genève évoquait  le  label de proximité local: Genève Région Terre d'Avenir.med,grda,label grda,sitg,sandra mollier,grand genève,produitq

    La zone géographique du bassin concerné comprend 2000 km2 , 1300 entreprises, 6000 emplois directs....

    Les deux  sites webs regorgent de données, dont les cartographies  toujours didactiques issues du service dédié genevois SITG.

                                            LE SWISSNESS AU COEUR DE L'ACTU

    La véritable problématique n'est pas tant celle inscrite dans l'intitulé:  "mode ou levier?" Mais plutôt les évolutions politiques... internationales.

    Le court est  à la fois moderne et ultra séculaire :

    1-Réalité géographique. Le circuit court est totalement tendance pour la fraîcheur des produits, la limitation de l'impact carbone, l'économie de proximité. D'où l'intérêt des actions  GRTA ou Chez mon fermier.

    2-Réalité historique: le terroir ! Genève intra-muros est depuis les temps immémoriaux connectée à Genève extra-muros sur les terres agricoles de proximité. L'étymologie en porte trace entre "Genève" et le "genevois", son territoire lié.Comme toute véritable ville qui se respecte. Or, ici,  une frontière entre temps a séparé les deux entités.  Les zones franches, créées à cette occasion, purent régler ce problème. D 'où la particularité pour ces  produits du genevois français de   se voir commercialisés  en Suisse avec le label suisse.

    Le sujet devient délicat à l'heure actuelle. 

    En fin de rencontre,  Marc Favre, vice-président de la MED a posé "la" question  du projet Swissness, les risques  de voir supprimée cette pratique.

    Réponse. L'affaire est d'actualité mais sans aucune indication  sur le résultat :

    -Les politiciens français régionaux sont montés au créneau en faveur du maintien.

    -Les conseillers d'état genevois doivent donner leur avis fin octobre.

    -Pour une décision ultérieure confédérale. Laquelle sera cruciale.

    L' avenir helvète des produits agricoles du genevois intégrés, lait, tomates....est incertain et lié à des problématiques qui les dépassent largement.


    A QUELLE SAUCE SERONT MANGES LES FROMAGES GENEVOIS?

      Telles les bisbilles actuelles entre France et Suisse sur EuroAirport Bâle Mulhouse?  Le  gouvernement français a informé  cet été le  Conseil Fédéral de son intention unilatérale d' appliquer le principe de territorialité à compter du 1er janvier 2015 à cet aéroport binational, à la stupéfaction de la Suisse et des élus et ...salariés alsaciens.

    Une modification sans concertation signe d' instabilité juridique, ce mal hexagonal.

    Une remise en cause brutale et radicale d'un principe  qui accordait à cette zone alsacienne la législation helvète. Ceci bouleverse fondamentalement la donne de cette aéroport, 2ème employeur du Haut-Rhin. Autisme parisien.

    Démarrent  les conséquences en cascade dont plusieurs financements suisses en France déjà programmés mais gelés, en stand by ( ex: des  liaisons de transport) . Des entreprises de fret envisagent de  quitter l'aéroport. Des chantiers de BTP français avec fonds suisses sont déprogrammés ou en attente.

    Cela chauffe.

    Un article des  DNA confirme que la suisse refuse de céder aux injonctions françaises  ni même d'entrer en négociation sur ce dossier aéroportuaire.

    Tout ceci semble  loin des produits agricoles genevois. En apparence seulement. Tout est lié !

    Preuve, cet été, les agriculteurs du canton de Genève n'ont pas eu le loisir de recevoir de subvention fédérale si leurs vaches  montaient en estive sur les flancs du Salève genevois comme de tradition. En circuit court écologique pourtant.

    La Confédération a supprimé les aides accordées à l'alpage s'il se produit hors du territoire. Le Salève en est désormais exclu. Les agriculteurs du canton apprécient peu. Il leur semble difficile de louer des camions pour emporter le bétail vers des alpages valaisans ou autres.

      L'actuel gouvernement parisien semble mettre à mal des mécanismes trans-frontiers déjà huilés, en dépit des alertes des responsables politiques   des régions françaises concernées.

    Les conséquences de tous ces dérèglements ne sont pas encore toutes identifiées.

    Les pommes des zones franches ne veulent pas compter pour des prunes mais semblent déjà mixées en une drôle de compote bilatérale.

                      SIMPLE DEREGULATION OU DE-CONSTRUCTION POLITIQUE ?

    L'air du temps est au suffixe privatif "dé-". La dernière livraison du Messager genevois (N°42 du 16 octobre 2014) est éloquente. En page 9 un article un peu provoc intitulé "Et si on changeait de nom du Grand Genève " la question posée aux politiciens des deux  côtés obtient en réponse un non évidemment. Mais on peut lire des avis divergents rapportés par le journaliste:" pas de P+R, Genève ne s'intéresse pas au Grand Genève. Il faut la nommer désormais "petit Genève"." D'un populisme, l'autre...

    Plus sérieusement en page 7, la CCG, Communauté de (17) Communes du genevois, forte des nouveaux maires issus des dernière élections pour mettre en oeuvre de nouvelles idées, vient de déclasser 195 hectares ( soit 60 % des terres prévues pour l'extension de populations) passant par cette modification du Scot de constructibles à inconstructibles. Qui au passage vont redevenir...agricoles. Gel.

    Le label GRTA avec son image d'excellence  fonctionne fort  bien actuellement avec une bonne visibilité des produits  de l'agriculture locale issus à la fois du  canton de Genève ou des zones franches.

    Mais des enjeux plus vastes et plus difficilement maîtrisables par les responsables en charge du Grand Genève  interfèrent.

    Surtout: une incertitude s'installe.

    Sur leur devenir, les courts circuits genevois sont actuellement réellement  court-circuités par l'actu politique générale de la relation franco-suisse.

                                                                                              Sylvie Neidinger

     Les conférences de Mme Mollier et Marfico sont disponibles sur le site de la MED en lien dans l'article

    crédits images/ captures sites webs évoqués

    med,grda,label grda,sitg,sandra mollier,grand genève,produitq

     

     

     

     

     

    med,grda,label grda,sitg,sandra mollier,grand genève,produitq

  • Ce que chat pense...

     Le chat suisse. Ce démocrate d’ancienne démocratie adore les votations.chat unique,journal le monde,chat politique,chat politicien,parti du chat unique,chat,twitter,topffer,geluck,chaton,animatou,chat suisse,snapchat,david alderton,editons tredaniel,le courier du livre,penthes Son poids électoral est important avec une population estimée à 1,4 millions  de minois pour 8,15 millions d’humains. Le félin helvète est un peu troublé ces derniers temps par des propositions  de chat unique,  fort médiatisées car surprenantes. En fait une mesure simplement suggérée par les SPA de Zurich et Saint-Gall. Il serait en surnombre selon ces associations. Sa noble chasse à la souris et autres oiseaux le classerait dans la catégorie de « trublion de l’écosystème » Un flop ? Des propositions carrément  impossibles à mettre en place  qui ont eu un écho médiatique certain, à l’international également.

     

    Le chat français, surtout celui, donneur de leçons qui vit dans les rédactions parisiennes, a sauté sur l’occasion –trop belle- pour sortir ses griffes avec emphase « c’est de l’eugénisme » Une  politique du chat unique, à la chinoise  comme celle de l’enfant unique. Citation surjouée du Monde  au 28 septembre 2014 "Trente-cinq ans après l'introduction de la politique de l'enfant unique en Chine, la Suisse inventait donc la politique du chat unique". Après la votation anti du 9 février, tout ceci fait un peu désordre vu de l'étranger: un parti anti-chat, en plus ?

     

    Le chat belge. geluck.GIFDe race Geluck, non seulement il réfléchit  mais il s’exprime  en anglais et français. chat geluck.GIFSon seul problème: il mange trop de chocolat et devrait penser à un petit régime. Et puis son costume de fonctionnaire (européen ?) est un peu trop sérieux. Chat va pas.

    Le chat genevois  est un coq en pâte.-Chat coktails très gâté, il  se promène dans le tram et participe à des raouts. Comme à la récente soirée  palmarès du Festival du Film  Animatou.


    chat unique,chat,topffer,geluck,chaton,animatou,chat suisse,snapchat,david alderton,editons tredaniel,le courier du livre,penthesConnecté et bien informé, le  twitteur  moustachu lémanique sait où aller chasser les petits canaris gazouilleurs @ANIMATOUGENEVA

    chat unique,chat,topffer,geluck,chaton,animatou,chat suisse,snapchat,david alderton,editons tredaniel,le courier du livre,penthesEst-il un basique greffier, raminagrobis, écumeur de cocktails ? Pas du tout: un véritable intellectuel plutôt.

    Le chat genevois pense, parle, écrit et produit, visionne  des images d’animation.Oui parfaitement, on  rigole bien dans la cité calviniste !

    La raison en est simple: pour mesurer la dose d’austérité, il faut une échelle. D’où l’importance du rire genevois.

    Le chat genevois est  un rigolo en résumé! Un pince-sans-rire précisément. Car toujours sérieux. Même dans le tram.

    Rappel: la bande dessinée  a bien été inventée à Genève par Töpffer ! Première publication en 1833 avec l'Histoire de Monsieur Jabot.

     Le chat de Penthes confirme. On a le boyau de la rigolade bien actif, jusqu’au très officiel  Château, ce  véritable repaire d’historiens du bord du lac. Le matou, gardien du temple de la suissitude,  rappelle même que les  responsables du Musée des Suisses dans le  monde  ont   un humour suffisamment aiguisé pour avoir  invité Corto Maltese et  Tintin au milieu  des vénérables objets historiques XVIIème, ces  reliquats des régiments. Une bonne idée, cette juxtaposition. Elle donne visuellement une épaisseur à l’Histoire. Chapeau.

     Le petit chaton adorable interviewé en direct :« Je n’ai pas encore de nom ! Je suis  arrivé il y a 2 semaines chez la blogueuse. A cette occasion, elle a ouvert une rubrique "c'est chat"  Bizarre, elle dit que c’est la première fois de sa vie qu’elle accepte  un chat. Il y a vraiment des gens qui découvrent la lune laquelle éclaire pourtant le ciel tous les soirs !! Elle ne me fait que des compliments et exagère. Elle dit que le chat, s’il avait la taille du léopard serait le plus puissant prédateur que la terre ait compté, tellement je suis souple, rapide et intelligent. N’importe quoi !

    Elle devrait réviser ses traités d’anthopochatologie. Si j’avais été si puissant, il y a longtemps que j’aurais disparu à la brochette  des super-prédateurs, les grands pieds, ses congénères! Elle n’a pas compris que mon espèce à la démographie galopante profite bien  de sa petite taille. C’est pensé, organisé par l'évolution de notre espèce, justement !

    Les deux jambes croient habiter leur maison ou appart. En fait pas du tout. Le maître c’est moi. Je passe partout sous les canapés, les meubles. Je cache mes trouvailles dans les recoins. Je domine mon monde du haut également. Je fais mes griffes dans des endroits improbables. Je disparais. La  maison 3D, c’est moi et pas eux  »                                Chat alors !

     

    Les chats de  Snapchat et du   réseau social Maiouww communiquent:"les chatteurs avertis  nous signalent  la sortie ce mois-ci d’un livre  très clair,  par un auteur bien informé de nos petites histoires de mistigri: David Alderton, un britannique. Ce deux- pattes publie en ce mois d’octobre 2014 aux Editions Trédaniel Le Courrier du Livre  « Que pense votre chat. A la découverte du langage secret des chats » Formidable pour l’intercompréhension transgenre. Formidable pour la communication avec les grands pieds.Les images sont si vivantes que certains maious distraits  prennent le virtuel pour le réel et sautent sur les pages pour jouer avec les jolis minous de papier glacé."

     Avertissement du chat patriarche, Monseigneur  Matou 1er. Attention toutefois. Le père spirituel de la communauté féline mondiale, dans un communiqué,  rappelle à tous, aux 2 pattes comme  aux 4 pattes,  que les tentatives- certes sympathiques !- des grands pieds de découvrir par le biais de publications, pour dévoiler, s’énamourer, révéler la pensée de la gente  chatière se heurtent à l’abyssale indépendance de ces miauleurs, leur liberté « irrémédiable » et leurs secrets  définitivement bien gardés.

     Chat, c’est bien parlé. Miaou.

                                                                  Sylvie Neidinger

     

     chat verso 001.jpg

    Que pense votre chat ? par David Alderton Editions  Le Courrier du Livre isbn 9782702906200

                                                                   


    Crédits images scan de recto verso de l'ouvrage présenté

     

     

     

     

  • Agent DGSE passé chez Al-Nosra: armée et néo diplomatie française

    Décodage.  Retour sur l'info sortie la semaine dernière le 6 octobre: un ancien agent de renseignement français pro et bien formé, expert en explosifs  officierait du côté d'Idleb au sein d'Al-Nosra, la branche syrienne d'Al Qaïda. Il aurait été spécifiquement visé 47 fois par les américains sans succès.

     http://www.rtl.fr/actu/international/un-ancien-agent-secret-de-la-dgse-aurait-rejoint-al-qaida-en-syrie-7774694980

    L'info est issue d'un site considéré comme  bien informé (3ème groupe de presse aux USA) Mc Clatchy, bureau Washington DC.

    Le blogueur Jean René Belliard sur Tribune de Genève blogs également  très bien informé car clairement issu du monde de l'espionnage (auteur de "Beyrouth, l'enfer des espions") confirme et illustre même  son article par une photo: un agent de la DGSE rejoint les islamistes.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20120819.AFP6055/syrie-les-services-secrets-allemands-et-anglais-aident-les-rebelles.html

     Extrait du nouvel obs  "Services secrets occidentaux

    Les rebelles sont épaulés par les services secrets britanniques et allemands, ont rapporté des journaux européens, tandis que les violences ont fait dimanche 56 morts: 22 civils, 16 soldats et 18 rebelles.Selon le Sunday Times, qui cite un responsable de l'opposition, les services britanniques ont aidé les insurgés à mener plusieurs attaques.Selon lui, les informations sont transmises à l'Armée syrienne libre (ASL) depuis les bases militaires britanniques à Chypre via la Turquie et les Etats-Unis.Elles ont concerné en particulier Alep, deuxième ville du pays et théâtre d'une bataille cruciale depuis près d'un mois.L'hebdomadaire allemand Bild am Sonntag rapporte de son côté qu'un navire allemand se trouve au large de la Syrie avec à son bord des agents du Service fédéral de renseignement (BND) qui observent les mouvements des troupes et transmettent ces informations aux services britanniques et américains pour qu'elles parviennent aux rebelles.Les pays occidentaux, qui réclament le départ de M. Assad, répètent qu'ils ne veulent pas armer les rebelles, évoquant le risque de voir cet arsenal tomber entre les mains d'extrémistes. Mais plusieurs pays ont déjà annoncé une aide dans le domaine de la communication."

     

    Les raisons? L'action du Qatar,  grand ami de la France,  au sein de la francophonie est très claire. Exactement comme le poisson pilote rémora autour du requin, son influence islamiste radicale va ainsi  pénétrer dans le sillage de la diplomatie du pays de référence, la France  par ses échanges économiques, culturels en direction  des anciennes colonies d'Afrique, d'Océanie. Soit  un nombre importants d'états de confession musulmane majoritaire pas encore rigoristes que l'état gazier voudrait influencer .

    L'épisode du Croissant Rouge au Mali en février 2013 , celui de l'approvisionnement en armes aux djihadistes  est significatif de ses intentions réelles. Ultra significatif même: . Rappel de l'affaire : le Qatar ami de la France a fourni les islamistes maliens en armes cachées dans les ambulances onusiennes du Croissant Rouge  pour servir contre l'armée... française.
    Aucune diplomatie occidentale de l'époque n'a émis de protestation sur cet incident gravissime.

    http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/tag/avion+mali

    Comment la diplomatie française, forte de son précieux siège au Conseil de Sécurité a -t-elle si facilement  introduit un  Qatar en pleine expansion intégriste, dans son mode de penser et d'agir? Et développé ainsi  une diplomatie ambigüe?

    En fait, Laurent Fabius dès  son arrivée, a volontairement démonté le Service  du Quai d'Orsay en éliminant les spécialistes du monde arabe. Il les  envoie en ...Amérique latine ! Or ceux -ci justement  auraient pu lancer les sonnettes d'alarme...Cette 'nfo vient d'un autre blogueur très bien informé: Georges Malbrunot et son blog Orient Indiscret :

    http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2013/09/quai-dorsay-les-ambassadeurs-a.html

    Au  final dans quels draps est indirectement impliquée l'armée   orientée par cette néo-diplomatie et ses accointances?  Et l'image de la France avec?

    Dans l'article Mac Clatchy, deux agents présentés comme "européens" indiquent que  la désertion de l'ancien agent français d'Idleb  est "le développement le plus dangereux dans la longue confrontation entre occident et ce terrorisme" coupeur de têtes.

    Exagéré peut- être comme remarque. Mais il est certain que l'ambiguïté sur la nature des groupes locaux avec lesquels  les alliances, aides, formations  ont été passées pose problème.

    On peut même penser  que d'autres dossiers vont surgir sur les liens de la France avec Al-Nosra qu'ils soient directs (ex : phrase de Fabius à Marrachek) ou un peu moins direct  (l'espion qui rejoint les terroristes )

    Ceci rend l'actuel conflit en Irak et Syrie surréaliste et totalement  illisible: l'ami de mon ami est mon ennemi, l'ennemi de mon ami est mon  ami, l'ami de mon ennemi est mon ami, l'ennemi de mon ennemi est mon ennemi.

    On a le tournis  Le règne du flou. Le règne du fou.

    Quand l'occident mange avec le diable même avec une cuillère longue, c'est bien avec lui qu'il mange. Laurent Fabius, plus que tout autre, apprécie ce repas. Son supérieur hiérarchique aussi par définition.

    La "grande muette" probablement ...un peu moins ?

                                                              Sylvie Neidinger

                                                                                            

     

     

     

     

     

  • Paolo Cossi, bédéiste vénitien très "Pratt", Place de l'île, Genève

    D'une île l'autre !

    Ce mercredi  le bédéiste vénitien Paolo Cossi était surpris en cours d'accrochage de ses oeuvres au coeur de l'autre  l'île, celle enserrée des flots du Rhône.geneve,laurent margueron,quai des lavandières,hugo pratt,galerie pariers gras,place de l'ïe




    geneve,laurent margueron,quai des lavandières,hugo pratt,galerie pariers gras,place de l'ïe









    La Galerie Papiers Gras fondée par  Laurent Margueron  accueille  Paolo Cossi du 9 octobre au 1er novembre.

    L'italien tombe dans l'actu de son mentor puisque est annoncée cette semaine la suite des aventures du célèbre marin Corto Maltese par deux auteurs espagnols.

    geneve,laurent margueron,quai des lavandières,hugo pratt,galerie pariers gras,place de l'ïe


    Son lien avec le magistral Hugo Pratt ?

    Venise évidemment. Et intra muros si possible " où on est une petite famille, tout le monde se connait" indique-t-il. Le père de Corto étant la référence de base, incontournable pour la nouvelle génération.geneve,laurent margueron,quai des lavandières,hugo pratt,galerie pariers gras,place de l'ïe

    Paolo Cossi compte déjà une dizaine  d'albums  à son actif. Il s'intéresse par exemple  au réel historique avec sa  bd sur le génocide arménien.

    Dans les dernières années, il a publié une biographie de Pratt en bande dessinée. geneve,laurent margueron,quai des lavandières,hugo pratt,galerie pariers gras,place de l'ïeL'hommage se nomme " un gentilhomme de fortune"

    Sujet inépuisable: tome 1 puis 2 puis 3...

    L'artiste a mis en ligne plusieurs vidéos explicatives  en langue italienne -et non en dialecte- pour expliquer sa démarche, son lien avec la biographie de Pratt, entre autres.

    Un doc   présente Paolo Cossi,  voyageur sorti du trait  dessiné BD, en rando  dans la nature pour mieux signifier, expliquer  sa démarche insistante autour de "l'autre vénitien" il maestro, qui avait la bougeotte. Magnifico.

                                                                                Sylvie Neidinger

    geneve,laurent margueron,quai des lavandières,hugo pratt,galerie pariers gras,place de l'ïe


                                                             

     

     

    Crédit images: photos @neidinger +capture video cossi

  • Art et prison, art en prison: conférence de Barbara Polla

    Pour exister en prison, il faut en sortir ! Et commencer par s'évader en passant par.... la créativité.

    Art Jonction accueille aujourd'hui Barbara Polla, à 19h  pour sa conférenceBarbra polla , art et prison , art jonction sur l'Art et /en prison.

     

     

     

     

     

     

    http://barbarapolla.wordpress.com/2014/10/07/art-et-prison-art-en-prison/


    Le  Centre d’Art du Château des Adhémar, à Montélimar, accueille le 18 octobre prochain en collaboration avec Hélène Lallier, directrice une exposition  de Barbara Polla  sur le thème de l’enfermement – et comment en sortir , surtout: ce sera “La Belle Echappée”.

    Quand le contenant valorise le contenu puisque ce lieu fut prison de 1791 à 1926.barbra polla,art et prison,jhafis quintero,chateau des adhémar,art jonction

     "Le but ? Poser des questions. Des questions qui dans toute la mesure du possible, selon les termes du réalisateur Charles Brabant “permettent de déplacer les choses.”

    A Genève, pour Art Jonction, Barbara Polla présente les travaux d’artistes particulièrement intéressés par le thème" prison".

    Jhafis Quintero y a lui-même passé dix ans. Il y est devenu artiste !

    Egalement "Jean-Michel Pancin, qui a travaillé activement dans la Prison Saint Anne en Avignon où son travail est  présenté actuellement dans le cadre de la grande exposition d’Yvon Lambert “La disparition des lucioles”, Ali Kazma, Jackie Sumell, Mat Collishaw et beaucoup d’autres.

    Pour exister en prison, il faut en sortir. La créativité, selon Jahfis Quintero, est indispensable à la survie dans ce lieu clos"

    Belle échappée, échappée belle ou se faire la belle: la beauté   est d'autant plus palpable..qu'il y a ou qu'il y  eut enfermement. Le vocabulaire en témoigne.

    Alors , fuir ou simplement sortir des quatre murs  par l'ART, pour se reconstruire quel programme...

                                                                  Sylvie Neidinger

     

     

                                                        RUBRIQUE BARBARA #POLLA

  • La Tour Eiffel, un peu suissesse avec Koechlin. Le signaler.

    La Dame de fer vient de subir un lifting qui l'envoie au 4ème ciel.

    Cure d'amaigrissement  et nouvelle optique: un sol de verre, au premier étage  pour mieux la voir et s'en faire voir.tour eiffel,suisse;statue de la liberté,paris,maurice koechlin

    tour eiffel,suisse;statue de la liberté,paris,maurice koechlinElle se la joue parisienne.

    Les quatre fers en terre solidement  posés en bord de Seine sur son Champ de Mars.

    Mais la Suisse est intégralement liée à sa conception tout autant que la réalisation par l'ingénieur Maurice Koechlin, du Polytechnikum de Zurich, spécialiste du métal lequel a également planché sur les structures de la Statue de la Liberté. Koechlin en a eu l'idée.tour eiffel,suisse,paris,maurice koechlin

    "Il participa au projet et à la construction du viaduc de Garabit (1880-1884).

    Il dessina l'ossature métallique de la statue de la Liberté conçue par Frédéric Auguste Bartholdi.

    C'est à Maurice Koechlin que l'on doit l'idée de la construction d'une tour en métal à Paris à l'occasion de l'Exposition universelle, idée qu'il suggéra à Gustave Eiffel dès le mois de juin 1884. Il fut secondé par l'ingénieur Émile Nouguier dans la conception de ce projet et le brevet d'invention, déposé en septembre 1884, fut par la suite racheté par Gustave Eiffel. Maurice Koechlin termina les travaux en mars 1889 puis dirigea l'entreprise Eiffel, à la retraite de son patron."

    Et ceci  n'est jamais évoqué en France.

    La Suisse certes ne revendique aucunement ce monument, hors de son sol.

    Mais un petit rappel historique à Paris du fait que le concept de la tour Eiffel vient de l'ingénieur initial helvète serait juste bienvenu question exactitude scientifique et cuturelle.

    La famille Koechlin a publié son historique généalogique: on n'est jamais si bien servi que par soi-même.

                                                                    Sylvie Neidinger

     

    crédit images/captures d'écran site Famille Koechlin et Huffington Post, caricature  Migros

     

     

  • Article numérique: intéressant format webdoc

    Le blog signale ici un article web  du Monde extrêmement intéressant  dans son rendu. Il date du 4 octobre, il y a 2 jours.

    N'est  pas commenté  ici  le contenu du reportage  dont le thème est  le matriarcat supposé (à démontrer, d'ailleurs !) des Gardiennes de l'ïle de Kihnu (lire)web doc,formalisme,les gardiennes de kihnu,ile de kihnu,journal le monde,journalisme,gamification

    On évoque ici sa forme nouvelle.

    Il utilise les usages du  webdoc mais en grande simplification.

    COMME UN WEBDOC!

    Certes, il ne présente pas la richesse de la complexité interactive et des procédés de gamification des  docus nouveau genre   type le célèbre Prison Valley de David Dufresne. Entre autres célèbres productions...

    D'ailleurs, ces webdocs aux budgets colossaux de type cinéma jouent dans une autre catégorie !

    Ici, il s'agit d'un article de base mais enrichi et inspiré de ces nouvelles formes. 

    C'est bien le lecteur qui, en faisant défiler, déclenche de très intéressantes apparitions d'images et de vidéos.

    Le résultat est un article numérique vif, moderne , agréable en limite exacte de l'article de presse et du documentaire. Magnifique !

                                                                                           Sylvie Neidinger



    Cet article est l'occasion d'ouvrir une nouvelle rubrique webdocs tellement " le sujet le vaut "sous réserve de trouver le temps futur d'alimenter une rubrique supplémentaire...


    Crédit images/capture d'écran article Kihnu


  • DATAJOURNALISME: PARTICIPER AU MOOC RUE 89 (gratuit)

    Demain le 6 octobre démarre le second Mooc par ce média  sur le journalisme.datajournalisme,mooc,rue 89

    Après la première édition au printemps  sur  "Journalisme et réseaux sociaux," suivie par 10 000 personnes- selon les organisateurs- la seconde porte sur le DATA journalisme, organisée par Nicolas Kayser-Bril.

    Qu'est ce que le Data journalisme?

    Ici vidéos explicatives dont des TEDx:

    http://www.hyblab.fr/datajournalisme/

    Soit, l'art et la manière de transformer de lourdes données chiffrées brutes en schémas, graphiques  ultra design souvent interactifs,  accessibles habituellement nommés les datawiz.

    Exemple du travail de David Mac Candless

    Exemple du travail de Dataveyes

     Avec Rue 89 en ce mois d'octobre, une session gratuite -sauf  si l'on sollicite une certification - le Mooc est une session éducative interactive. Qui intéresse tous les francophones.

    En bon français, un "Massive Open Online Course".


                                                                                                Sylvie Neidinger

    crédit image/capture d'écran site concerné rue 89

     

  • PENTHES, au bout du bord du lac

    Ouverture aujourd'hui  d'une rubrique spécialisée sur Penthes. AAPENTHES.GIF

    Rubrique : http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/geneve-penthes/

    AA penthes.GIFLe blog Neidinger également nommé "le bout du bord du lac."..réunit tout ce qu'il a déjà  publié dans d'autres rubriques sur la fameuse Institution genevoise.


    Laquelle mérite amplement une rubrique dédiée.Il s'y passe  tellement d'évènements intéressants que l'écriture ne suit pas toujours...

    Le blog avoue un faible pour ce lieu historique, diplomatique,  bien en phase avec le monde et  sa modernité. Telles ces irruptions de BD ou de photos de femmes au milieu des vénérables objets muséifiés...

    Désormais ici: la réunion des précédents articles sur des expos, des rencontres ou des ouvrages historiques en vente sur place issus des éditions de Penthes en liaison avec Infolio ou Cabédita..

    Penthes...son parc aux arbres vénérables est ouvert à tous pour la promenade.

    Magnifique espace, restaurant, MSM, musée des Suisses dans le monde, siège d'associations dont celle la Fondation pour l'Histoire des Suisses dans le monde.

    Enfin, par intérêt, j'ajoute aux articles liés à l'activité officielle  de Penthes ceux liés aux Suisses ayant marqué le monde dans le passé, dont on parle peu,  découverts au hasard de mes propres lectures ou visites de musées.

    Exemple: Les femmes suisses du XVIIIème rencontrées dans le livre " la Fabrique de l'intime" par l'universitaire Catriona Seth, ou cette genevoise inspiratrice de Victor Hugo, Catherine Elisa Müller, la médium, quelque part ancêtre de la psychanalyse genevoise. Ou, plus original, la Lettre à Rousseau cuisinée maison: peur de rien.


                                                     Sylvie Neidingerchâteau de penthes,geneve,musée des suisses dans le monde

    Expo actuelle sur Peter Knapp et les femmes

    crédit images/ capture d'écran/ site Penthes