UA-65882359-1

27/10/2014

Photographe d'archi: Sun and Shadow, Breuer par Pierre Vallet.

 Surprise en visitant une expo à Annecy, le 15 octobre dernier de se retrouver par le plus grand hasard*  face au  photographe Pierre Vallet photographiant sa propre expo baptisée Sun and Shadow.

caue haute savoie,gérard chervaz,marcel breuer,pierre vallet,flaineElle est  programmée dans les locaux  du Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et d'Environnement  jusqu'au 15 janvier prochain.

L'artiste a aimablement accepté que je ...photographie le photographe photographiant ses photographies.

Une quarantaine de clichés, en noir et blanc, sur la station hivernale de Flaine, liés à la sortie dans la collection Portrait   d'un ouvrage consacré à l'architecte  mondialement connu sur Marcel Beuer en avril 2014.

Lorsque je demande à Pierre Vallet ce qui lui semble le plus important dans ces -et ses- photos de Flaine. Sa réponse directe et simplissime  tient en deux mots: la lumière !  Econome...

Facile: c'est le credo de tout capteur d'image, de tout peintre !caue haute savoie,gérard chervaz,marcel breuer,pierre vallet,flaine

Sauf qu'ici la lumière et son alter ego, l'ombre, entrent totalement dans le concept architectural initial comme le célébrissime Breuer ne l'indiquait lui-même :

"L’architecture de Flaine est un exemple d’application du principe d’ombre et de lumière que j’ai adopté. Les façades des bâtiments sont taillées comme des pointes de diamant. Les rayons du soleil frappent leurs facettes sous des angles différents; des éclairages contrastés résultent de leur réflexion."Marcel Breuer, Sun and shadow. New York, éd. Dodd, Mead & Company, 1955.

De la découpe cubiste en fait !

L'expo tire  bien son appellation anglophone de l'ouvrage  produit par le concepteur en 1955.

Marcel Breuer  est  un  moderniste influent, américain d'origine hongroise  passé par le Bauhaus (période  Weimar) Egalement designer, il créé la chaise B3.

                                 LUMIERE POUR LA DECOUPE = SUN &SHADOW


Après avoir conçu le bâtiment de l'Unesco à Paris en 1953, il rejoint une équipe en charge de Flaine. Une "station intégrée"(voitures exclues du centre) créée en 1968 dans un cirque naturel en respectant l'environnement, un choix révolutionnaire à l'époque.

L'architecte suisse Gérard Chervaz faisait également  partie des concepteurs. La couleur béton répondait aux couleurs calcaires.

La station expérimentale à l'époque (premiers canons à neige etc.)  est désormais classée monument historique pour son ....architecture dont  l'Hôtel de Flaine.caue haute savoie,gérard chervaz,marcel breuer,pierre vallet,flaine


  L'ARCHITECTE ET LE PHOTOGRAPHE D'ARCHI EN INTIMITE

Pierre Vallet exprime son enthousiasme à avoir photographié, -donc cotoyé-  l'oeuvre alpine de Marcel Breuer. Voire  sa fascination:

"L'oeuvre de Marcel Breuer à Flaine est une mine pour le photographe -exercices de style, gammes ininterrompues d’images, une suite et ses variations sur le thème de la lumière-. Là, le noir et blanc se prêtent au plus juste du coloris, du grain, de la texture, de cet alphabet capté par l’image. [...] La silhouette de l'hôtel Le Flaine se découpe ; tel un navire altier, fier, il surplombe la falaise dans toute sa majesté ; mais cette colossale sculpture fait partie intégrante du minéral, plein Sud. Presque accolé à Bételgeuse, de son côté Est, la variation de lumière sur les pointes de diamant trouve ici sa plénitude ; "presque" accolé, car l'interstice entre les deux bâtiments est la partie qui m'a le plus frappé, fasciné."

La relation entre l'architecte et le photographe d'archi  est la plus intime qu'il soit donné.

Une connivence compréhensive au delà du temps qui passe. L'un pouvant des années après, passer du temps sur place, devant le bâti,  à l'observer, l'analyser au fur et à mesure du trajet de l'astre lumineux.

Guetter l'apparition de détails que l'architecte ne soupçonnait pas et que le photographe va finalement rendre réels.

Guetter les découpes intéressantes qu'il ne sert, effectivement,  à rien de décrire par l'écrit ou la parole mais juste à capter sur image. Point barre ou plutôt ...Pixel barre.

Pierre Vallet me l'a répété, confirmé "oui l'homme est muet devant l'image"

       

                                                      Sylvie Neidinger

 

caue haute savoie,gérard chervaz,marcel breuer,pierre vallet,flaine

 

*Le hasard fait bien les choses, le 5 février 2013, je rencontrais également  par surprise le photographe Duncan.

Blog Neidinger rubrique architecte

Derniers jours pour la Biennale internationale d'architecture à Venise

 

                                                              Crédit images photos @Neidinger

 

 PHOTOGRAPHES A LA UNE:

1-MARCO D'ANNA

2-DAVID DUNCAN

3-ERIC DESSERT

4-RENE BURRI

5-PIERRE VALLET

 

 

Les commentaires sont fermés.