UA-65882359-1

29/09/2014

Valérie Trierweiler, homme politique...people

On prend ici le pari  que la carrière de Valérie Trierweiler va se tourner vers l'action politique . Gagné ou perdu?valérie trierweiler,sans dets,barbes,homme politique,émeute

Mais attention  de quelle forme d'action politique parle-t-on?

La soif immodérée de pouvoir médiatique, car imbue d'elle-même ou l'action publique réelle ?

En septembre, elle  capitalise une audience exceptionnelle avec la vente en deux semaines de plus de  400 000 exemplaires de son ouvrage. Bientôt 500 000.

Et ce samedi (27/09) elle créé un impressionnant   attroupement de curiosité populaire en se promenant du côté de Barbès.


Selon les sondages elle serait "détestée". Problème.

Combien de politiciens rêvent aujourd'hui d'une telle aura charismatique?

Dans ce quartier ultra populaire, badauds et passants  voulaient tous la toucher, prendre un selfy.

                  VERITABLE MADONE DES FOULES DE GENS SIMPLES

Une impressionnant popularité.

1) de groupie face à une people ? Donc un banal phénomène de mode ?

2) une figure féminine compatissante de type... madone justement  (par extraordinaire très similaire à  l'effet médiatique  de.... Ségolène Royal pendant sa campagne de 2007) ?

3) un modèle pour les gens des classes populaires proches de  cette dame issue de sa barre du quartier La Roseraie, Hlm à Angers. Femme qui "atteint le sommet de l'Etat et y subit tous les coups" en qui ils peuvent s'assimiler.

4) de fait  une héroïne de série Harlequin à faire rêver. Gloire, amour et beauté. Egalement massacre  à la tronçonneuse...

5) une femme trompée, violemment répudiée par François Hollande pour laquelle toutes les femmes compatissent...Le fautif c'est lui ! Il croyait rejouer le scénario mitterandien de la double vie avec la classe médiatique parisienne en silence complice. Or les années 2014 ne sont pas les années 80 !

6) une personne en laquelle  les femmes peuvent se reconnaitre face au machisme et la violence inouïe de son licenciement conjugal par sec communiqué médiatique présidentiel et mondialisé.

7) une personne en laquelle  hommes-femmes se reconnaissent face à la supposée morgue de classe de F. Hollande qu'elle met en scène à sa manière dans son livre vengeance (elle issue du peuple et Julie Gayet, une bobo de gauche).

8) ses combats humanitaires dont celui pour les femmes violées en Afrique au Kivu ont une résonance. Sa popularité à Barbès démontre que ses messages sur l'Afrique sont reçus 5 sur 5.

8) elle attire les sans-dents: son combat est le leur ?  Elle accompagne le Secours populaire sur le terrain.

valérie trierweiler,people,sans-dents,barbes,homme politique,émeute8 )  une femme de gauche qui le revendique.  Femme ultra politique. Homme politique je veux dire. Même si aucun programme structuré n'est  en place à ce stade.

9) agissant  dans le cadre bizarre d'un mélange de genre "politiquement incorrect"  car hors cadre institutionnel.

10) des happenings qu'elle sait créer.

HORS DU CHAMPS POLITIQUE CLASSIQUE ET POURTANT SI POLITIQUE !

Elle n'a pas de programme, elle réagit d'une façon épidermique et donc n'appartient clairement  pas au sérail de la carrière politique classique. Elle est même raillée comme mégère.  Pour autant ses actions privées ont eu un retentissement magistral jusqu'à bousculer les Institutions françaises. Par des actions inédites, hors normes et fort commentées.

Lors de l'intronisation, elle salue les corps constitués: ce qui fait mini scandale. http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2013/05/07/v-trierweiler-instweetution-parapublique.html

Le tweet Falorni fait basculer la gouvernance Hollande qui entame sa plongée aux enfers sondagiers, ce deux mois  peine après son élection.

Son livre sur François Hollande achève l'homme. Et par là les Institutions, services secrets etc qui n'ont même pas su, vu  qu'elle le rédigeait ! Fortiche!

Valérie Trierweiler est politiquement totalement inédite par son fonctionnement original (mais confus autour de son métier de journaliste) 

Du strictement jamais vu.

Rappel: c'est bien François Hollande qui l'a positionnée comme 1ere dame "bizarre"en la choisissant comme compagne et en ne l'épousant pas,;

Laissant ainsi la première grande ambiguïté s'installer. Car, à l'absence de statut institutionnel légal précis  s'ajoutait une absence de statut conjugal publico-privé. Une situation difficile qui lui fut imposée. 

Cette dame se comportait de façon  inédite "anormale" au sommet de l'Etat à  tel point que ce blog Neidinger avait ouvert une rubrique V Trierweiler à elle dédiée  dès son arrivée. Une rubrique  aujourd'hui forte de 22 notes pour analyser cette nouveauté. Au départ un bizarre mélange des genres journaliste/1ere dame. Aujourd'hui le  mélange des genres people/ politique.

Toujours aussi redoutable et imprévisible. Derrière une certaine image  de superficialité (tweet Falorni....) on découvre  son fonctionnement   politique au sens certain du contact.

Contact violent qui passe aussi par  la gifle ! Ou du tweet, cette gifle numérique.

                        PARADOXALE TRIERWEILER

Justement une superficialité de 140 signes à effet profond: paradoxale Trierweiler !Le célèbre tweet  justement a fait basculer la gouvernance de Hollande dès l'été. Il a plongé dans les sondages pour atteindre le fond sur la base du : "S'il est incapable de gérer son couple comment peut-il gérer la France !"

Ses actions peuvent être dignes d'un parfait joueur d'échec. La publication secrète prenant de court les services secrets a été un coup de maître. Mélange parfaitement bizarre d'imprévisible et de stratégie!

Alors qu'un sondage indique qu'elle n'est pas appréciée des français, elle va sur le terrain faire ses courses à Barbès  avec une amie africaine et crée une émeute populaire qui démontre le contraire ! Hasard?

                        TOUJOURS AUSSI VALERIE...TWEETWEILER !

Moderne, elle ...remercie d'ailleurs la foule suite à ce rassemblement par tweet :
 "Merci pour l'accueil très très chaleureux à Barbes. Ni panique , ni commissariat, mais Manioc et bananes plantains. Et beaucoup de selfies","

Son compte Twitter compte aujourd'hui 307 K d'abonnés: son contact avec le monde est direct.

[Son fils mineur semble d'ailleurs sa photocopie. Depuis son compte Twitter il lance des piques  à des personnalités politiques de premier plan !]

Jeune, elle  "monte à Paris" pour des études de politique. Elle devient ensuite  journaliste politique certes pour un journal people (Match) puis se met en couple avec le  dirigeant du parti socialiste Après une aventure supposée avec un politicien de droite.valérie trierweiler,kivu,secours populaire,editions les arènes,valérie tweetweiler,people,sans-dents,barbes,homme politique,émeute

Avec elle, le fond se confond avec la forme. Elle est aujourd'hui devenue  elle même une people politique ! Mais dans un cadre tellement hors norme, hors institution.

Avec une puissance  jamais vue pour qui n'est pas passé par les urnes.

Madone du populo.

Comment les  320 pages de son Merci pour ce moment ont-elles pu faire trembler les institutions multiséculaires d'une vieille démocratie ?

Lors de sa répudiation,  j'avais évoqué la "grenade dégoupillée VT"

Ce qui est étonnant avec Valérie Trierweiler, c'est qu'elle avance dans l'espace public médiatique (peut être bientôt politique?) de façon totalement surprenante, inédite.

Une popularité -et impopularité !!!!- qui se démultiplie avec les réseaux sociaux.

Qui étonne  tout observateur des sciences politiques.
Elle dispose d'une puissance publique certaine qui convient bien à l'étymologie du terme "politis". Mais pour transformer ceci, il faut obligatoirement  passer par les urnes. Pas évident.

Ne serait-elle pas en fait elle même plus amatrice du Pouvoir que de la véritable action politique celle qui se gagner par les urnes...

Il est possible qu'elle même ne sache pas où elle va.  Mais elle y va avec son poids... médiatique certain.

Question : du lard ou du cochon ?

                                                                     Sylvie Neidinger

 

Printemps 2015: elle vire virago grave ! Carrément HARPIE

http://www.challenges.fr/politique/20150518.CHA5911/valerie-trierweiler-la-spirale-folle-de-la-vengeance.html

http://www.lefigaro.fr/livres/2015/03/12/03005-20150312ARTFIG00275-valerie-trierweiler-aurait-gifle-un-client-dans-un-bar-parisien.php

Résultat mitigé en terme d'images:

http://www.lefigaro.fr/livres/2014/12/05/03005-20141205ARTFIG00180-valerie-trierweiler-la-promotion-de-son-livre-aggrave-son-image.php

*Serge Raffy, biographe de F Hollande la nomme indirectement  l'empoisonneuse" !

Rififi : elle giflerait ses anciennes copines

 Popularité à Angers

La  gifle, vrai, faux ? VT victime de calomnie selon le point

Son livre traduit en 11 langues

VT femme dite"politique" en 2012 déjà

Après le livre, le film

                             VIRAGO, encore et toujours

Un avocat réclame pour elle  un suivi psychanalystique

Elle se prend pour ...la reine des neiges (oui, le  dessin animé) Bizarre!

 crédit images /capture d'écran/pure people.com

   

 

 

 

Commentaires

D'abord, je crois bien que les gens compatissent avec celle qui aurait du être l'épouse du président.
Ensuite, la haine contre Hollande, les poussent à aimer n'importe qui, pourvu qu'on tape fort sur François Ier le Mou.

C'est de là que vient son surnom de Rottweiler.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 29/09/2014

Les commentaires sont fermés.