UA-65882359-1

25/08/2014

Quand Fabius soutenait Al-Nosra et ses coupeurs de tête: triste diplomatie

Il est piquant d'observer l'activisme actuel du ministre des affaires étrangères français  autour des chrétiens d'orient qu'il  accueille ostensiblement à l'aéroport. Il va jusqu'à fustiger ses collègues européens de ne pas aller assez vite...

Il veut prendre la tête mondiale  du combat à mener contre les groupes jihadistes.

Il n'a même pas l'honneur de se taire dans cette affaire où il a impliqué la France dans de sales draps en accord avec  son supérieur hiérarchique, le président de la république...

De tous les hommes politiques de la terre, Laurent Fabius devrait aujourd'hui être le plus silencieux. En raison de ses engagements passés très clairs en faveur d'Al Qaida, branche syrienne. Des coupeurs de tête qui en Syrie ont bien, dès 2012 crucifié, décapité chrétiens, alaouites et tous ceux qui ne pensent pas comme eux, à Maaloula, Homs et ailleurs.

Les faits: le 11 décembre  2012, les américains ont décidé d'inscrire le groupe islamiste  Al Nosra, la branche syrienne d'Al Qaida sur la liste ONU des terroristes.

Pas d'accord, Laurent Fabius  défend les jihadistes " !" Il affirme ceci  :"tous les arabes sont vent debout -contre cette décision américaine-parce que sur le terrain ils font du bon boulot"selon lui.

Il parle- c'est incroyable d' orgueil  et d'imprécision  - au nom de 'tous les arabes' !!!! Phrase inouïe dans la bouche de celui qui dirige une diplomatie.

En fait il parle de  ses  partenaires. Au hasard le Qatar et son double-jeu auquel la diplomatie française est inféodée depuis 2007 et les années Sarkozy.

Le président de la coalition Moaz-al- Katib demande même aux américains de reconsidérer leur position !

Laurent Fabius prononce cette  phrase le 12 décembre 2012 à Marrakech lors de la 4ème réunion des "amis de la Syrie" C'est rapporté dans le journal Le Monde du 13/12/12.

             LE DOUBLE JEU GENERAL CESSE SEULEMENT  EN ...JUIN 2014


En Syrie,  la France est en réalité en  première ligne. Des officiers instructeurs de la légion "instruisent" les rebelles dès 2011... dans tout le spectre  jusqu'aux jihadistes. Dont
Farouk Tayfour proche des frères musulmans et du Qatar qui va contribuer à construire la branche  jihadiste syrienne.

L'émissaire de l'ONU Lakdar Brahimi va piquer une colère contre la France et sa volonté de livrer des armes aux "rebelles" car les contacts sont poreux avec les jihadistes. Les services secrets français pensent avoir une bonne représentation des groupes sur le terrain. En vrai ils ne maîtrisent pas toutes les données  mais veulent armer tout ce monde...Le président Hollande reculera officiellement mais  des armes seront tout de même livrées.

Sur son blog l'Orient Indiscret Gorges Malbrunot va souligner le 10 mai 2013 les revirements spectaculaires de Laurent Fabius et la France.

En réalité, le double jeu semble général.  Les instructeurs occidentaux dont les  anglo-saxons  sont en soutien sur le terrain syrien et  à Chypre, fournissent les images satellitaires. La France continue  bien à livrer des armes.

Les turcs du gouvernement Erdogan donnent très officiellement leur soutien logistique aux  massacre des arméniens et alaouites  de Kassab en mars 2014. Une épuration ethnique.100 morts. Sur Kassab, les russes bien informés eux-aussi accusent directement l'Otan et l'occident d'avoir formé les assassins.

Massacre en Syrie de chrétiens  alaouites et autres  dans l'indifférence générale par des jihadistes.Têtes coupées.

Il faudra attendre juin 2014 pour que ces groupe soient devenus pour les occidentaux  non fréquentables  ni de près, ni  comme avant lorsqu'ils les formaient et soutenaient ...."de loin".

Et août 2014 -lorsqu'un rapeur londonien décapite un journaliste américain où dans le désert irakien (!) -pour que l'info devienne grand-public.

Considérant cet historique, on reste stupéfait de la position actuelle de Laurent Fabius  qui se médiatise mondialement. Position soudainement devenue tellement pro-chrétienne, pro-minorités, anti- jihadistes.

Du cinéma 3E. Alors que la diplomatie française a largement aidé leur installation au  point d'avoir souligné leur "bon boulot " fin 2012 alors que ces assassins avaient déjà commencé leurs exactions : tribunaux d'Alep, décapitations.

François Hollande confirmait cette semaine avoir bien livré des armes mais  aux rebelles "démocratiques"(ah bon ....?!)  

Bien évidemment depuis son bureau parisien il maîtrise le circuit des armes au proche-orient...

L'actuel revirement à 360° de L Fabius donc de F Hollande est d'un opportunisme tellement indécent.

Ces dirigeants français ont bien mangé avec le diable. Même si la cuillère était très très  longue !

 

                                                                                           Sylvie Neidinger

 

 [Pour Maaloula ,et les tribunaux d'Alep, ce blog avait fait un signalement dans l'indifférence générale]

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.