Qui finance Daech (EI) ? Un ministre allemand désigne clairement le Qatar

Daesh ou Etat islamique en Irak et au Liban, rebaptisé Ei en juin n'est pas une génération spontanée. Ce mouvement jihadiste au drapeau noir et son "calife" procède à une épuration [non pas récemment à Mossoul mais depuis des mois. Des têtes coupées partout, des brûlés vifs  sans que ces infos ne marquent la tranquillité du monde!]

Epuration contre tous ceux de toutes confessions qui ne partagent pas son intégrisme: chrétiens surtout chaldéens,chiites, turkmènes, yazidis , sunnites et autres. A Mossoul, les portes des maisons chrétiennes marquées pour qu'ils dégagent ou meurent sur place ou se convertissent de force. Les  nuits de St Barthélémy. En...2014! Par Daesh.

Qui installe EI/EIIL/Daesh ? Qui tue les gens et détruit les biens culturels millénaires?

Ils ne viennent pas de nulle part tout de même, financièrement parlant!

Dans un monde moderne a fortiori au proche-orient où tous les services du renseignement militaires mondiaux sont en action depuis des années, où les satellites sont braqués sur la zone, la moindre conversation téléphonique écoutée, la communauté internationale n'arrive-t-elle donc  pas à comprendre avec quelles armes ces groupes commettent leurs crimes?

Dramatique: les communautés chaldéennes et yazidis et autres éliminées récemment  de Mossoul,  Karkoch errent actuellement  dans les montagnes, sans eau. Se rejoue un scénario de l'exode à l'arménienne: des populations qui marchent dans le désert et meurent en route. C'était en 1915.

Nous sommes au XXIème siècle !

Un chaldéen d'Irak, arrivé hier en France a demandé une enquête internationale sur les sources de financement de ces groupes. Selon lui des hommes d'affaire du golfe.  Qui exactement? Quels pays? Le Qatar?

Pourquoi attendre août 2014 pour freiner leur développement qui date de 2011 en Syrie/ Irak.

Le mouvement est fondé par Al Zarkaoui en 2004 en Irak en raison de l'invasion américaine.Il ne nomme Al Qaida en Mésopotamie.


N'ont ils pas été soutenus par les "services" occidentaux dans la première phase?

D'où viennent les milliards de dollars que possèdent ces extrémistes?

Qui enquête ? Personne à ce jour. Qui vend les armes ?

                                                         ONU DEPASSEE

Le silence politique international fut de mise lors des graves exactions contre les Coptes d'Egypte. La société égyptienne a alors elle même réagi en interne et procédé à un changement de gouvernance en installant le général Al Sissi. Elle a trouvé en elle les ressources pour maintenir la cohésion de la diversité de sa population. Malgré tout, les Coptes peuvent encore  subir  des actes fanatiques.

En Irak dans le contexte d'un  pays en guerre, personne ne protège les diverses communautés de toutes confessions  des atrocités de ces groupes intégristes. Le pays n' en a  plus les forces internes. Il est en délitement. Structures de l'Etat implosées. L'invasion américaine de 2003  l'a détruit de l'intérieur. Il n'a jamais repris le dessus depuis la brutale destruction de son armée, le renvoi des fonctionnaires par Paul Bremer. Il  s'est enfoncé depuis inexorablement  dans une grave guerre civile (pas de  jours sans attentats..).

Après des mois de silence face à  l'installation de EIIL en Syrie, en Irak,   face à sa progression fulgurante vers le nord, le Conseil de Sécurité a décidé de se réunir cette nuit.

Il semble que seule une solution militaire soit possible dans l'urgence ?Si celle-ci a l'aval de l'ONU donc dans le respect du droit international. Avec mandat.

France et USA proposent aujourd'hui leurs services. France aux côtés des Kurdes sur le terrain (ha bon ? il est estimé qu'il faudrait 100 000 militaires au sol pour contrer les jihadistes ) et USA par frappes aériennes ( pour protéger le consulat d'Erbil et les intérêts américains dans la zone a affirmé le Président  Obama ) et livraison de vivres aux populations éparpillées dans les montagnes.(urgence absolue) 

Pourquoi maintenant ?

La ficelle du silence international qui dure depuis des mois devient-elle trop lourde à porter ?

Parce que les talibans s'approchent trop près  du  Kurdistan détaché de l'Irak et de ses ressources pétrolières. Ils le mettent en danger? D'où cette action programmée?

Au final il serait urgent de déterminer réellement les sources de financement de ces groupe et l'origine de leurs armes. Qui va enquêter pour nommer les responsables de ces crimes contre l'humanité. Qui?

L'EIL contrôle actuellement...1/3 de l'Irak et le plus gros barrage sur l'Euphrate.

L'ONU semble dépassée par ce qui se passe au proche-orient.

Alors, quand la communauté internationale et le droit international se trouvent dépassés  à ce point, cela ne se nommerait-il pas un conflit...mondial?

A l'heure où les commémorations de la première guerre mondiale 1914-1918 s'éternisent...sous nos yeux semble se  jouer dans le monde arabe en direct...la 3ème du nom? Dans une Europe totalement inexistante !                                                                                                                 SN

 

DERNIERE NOUVELLE un ministre allemande Gerd Müller accuse directement  le Qatar:

Gerd Müller ministre de l'Aide au développement accuse explicitement el Qatar d’être derrière le financement des terroristes de l’ « Etat Islamique » (EI).  Ce membre du gouvernement d’Angela Merkel, a fait cette déclaration ce mercredi 20 à la chaîne de télévision publique ZDF en s’interrogeant au début «Qui finance ces troupes?», avant d’y répondre  «je pense au Qatar».

http://www.courrierinternational.com/article/2014/08/08/pourquoi-obama-vole-a-la-rescousse-des-kurdes

Les monarchies pétrolières financent EIL par écrans interposés Article très intéressant du Figaro

" L'arc islamique contre l'occident:" l'émission C dans l'air cite nommément Qatar et Arabie Saoudite dans le financement. Jusqu'à récemment. car l'AS vient de  signaler ces groupes comme dangereux.

Commentaires

  • La Grande peur de l'Occident!

  • Il est incroyable que personne ne parle de la necessite d'etablir qui finance ces terroristes et les autres. On entend des fois que ca serait le Qatar ou l'Arabie saudite, puis rien est fait. Il faut empecher tous ces groupes de continuer leur violence.
    D'abord il faut etablir qui les finance et prendre les pas necessaires
    Puis il faut que des imams moderes aillent dans les pays concernes pour rencontrer les imams qui incitent les terroristes a tuer et les convaincre que ce qu'ils font est une peche et contraire a la volonte de dieu.

Les commentaires sont fermés.