UA-65882359-1

27/07/2014

Fêtes de Genève et le mojito

Hier soir samedi 26 juillet, belle ambiance au Jardin anglais, près de la scène. Détente.

Nombreux stands spécialisés pour se nourrir et prendre une boisson, dans la zone des  bars tapas et autres.

Se promener, consommer, se divertir: le but de la manoeuvre en fait, pour nous, pour les organisateurs.

Mieux que la TV chez soi tout de même.

            MOJITO? 10 CHF, 4/5 ème DE GLACONS, RHUM PRESQUE ABSENT !

 

Je commande un mojito dans l'un d'eux que je ne citerai pas. Il est servi avec une paille dans le verre plastique frappé du signe des Fêtes de Genève.

Problème majeur: en deux petites aspirations,  le verre s'est vite trouvé vide. Le breuvage était fade, sans goût. Peu de rhum en fait, un peu de sucre. Même pas tant d'eau gazeuse que cela puisqu'en deux lampées le verre était "épuisé".

Je l'observe un peu mieux. Il  était rempli aux quatre cinquièmes  de....glace pilée!!

10 CH le verre d'eau en fait. Un peu cher. Cela ne passe pas. Surtout pris debout dans la rue. !

Plus question d'aller trainer les guêtres dans ce lieu !!

Je n'ai même pas râlé auprès du commerçant. Un serveur ne peut préparer un tel verre involontairement. Aucune loi en fait ne dit de combien doit être la proportion de glaçons par rapport au breuvage?

Si l'on est gentil, on dit que  le préparateur est désinvolte.

Si on est réaliste, on affirme qu'il s'agit d'une ...petite arnaque. Combien vont se faire avoir à ce petit manège durant les Fêtes. Avec les mojitos et autres boissons surtout les cocktails à base de glace pilée ? Ou, l'art de transformer commercialement  l'eau gratuite en beurre.

Mais en vrai  un impact peu flatteur et un dommage causés aux  autres stands  honnêtes par la fuite du chaland qui ne n'y refera pas prendre deux fois.

Va-t-on désormais se promener aux Fêtes de Genève avec, dans son sac à dos  ses nourritures et boissons? Ce que  j'ai effectivement observé chez certains hier.

Il est vrai que 10 CHF le verre de glaçons colorés de deux feuilles de menthe et trois  petits morceaux de citron et un fond millimétrique de rhum: c'est  exagéré !

Inacceptable.

Cela m'a donné à moi en tous cas une image moins enthousiaste.

J'ai désormais appris  à devoir me méfier dès l'acte d'achat d'une boisson à glaçons . Où? à.... Genève.

Bon maintenant, avec toutes ces guerres et crashs actuels, ceci peut paraître anecdotique. Et il ne faut pas stigmatiser l'ensemble.

Certes. Mais il fallait tout de même le dire.

                                                                                 Sylvie Neidinger

  Fêtes de Genève : problèmes de pelouse: le jardin anglais dévasté                                                                       

 

11:33 Publié dans A-GeneVie | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : fêes de geneve, mojito, petite armaque | |  Facebook | | | |

Commentaires

Le fête de Geneve sont a l'image de Talleyrand, négociateur au congrès de Vienne et acteur de l'helvetisation de Geneve.
Napoléon disait de Talleyrand que c'était de la merde dans une enveloppe de soie. Rappel: la constitution suisse a été élaborée a Rueil-Malmaison a l'ouest de Paris

Écrit par : Jacques Combe | 27/07/2014

@JacquesCombe
Je laisse passer votre commentaire avec le gros mot car il est historiquement daté (alors que ma charte des commentaires est précise sur les gros mots)
Je laisse votre opinion s'exprimer sur la Fête de Genève en général. Un peu sévère peut être?
Selon mois le programme est sympa, une scène qui réveille un peu, qui bouge, c'est intéressant.
Mon alerte porte sur un aspect particulier mais non négligeable des Fêtes . La colère a d'ailleurs généré cet article de blog. Elle souligne que 10 CHF, ce n'est pas rien. Surtout pour une arnaque, du vent.
Breuvage masqué par la sérigraphie du verre au logo Fêtes de Genève En l'occurrence: absence du contenu normalisé et attendu comme partout ailleurs lorsqu'on commande un mojito.
La colère souligne de toutes façons que si le chaland se fait avoir ainsi, il va cesser de se dire lorsqu'il se promène le soir " je participe à la vie commerciale de l'évènement.Je consomme"
Hier, j'ai vu des bouteilles de champagnes sortir de sacs à dos.
Ces dommages pour les commerçants sur place qui eux sont nickel
Sylvie Neidinger

.

Écrit par : sylvie neidinger | 27/07/2014

Bonjour Madame,

Merci de nous prévenir.
Votre article nous renseigne fort bien et je n'irais pas.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 27/07/2014

@Victor-Liviu ; y aller ou pas ? votre choix. En tous cas en faisant bien attention en tant que consommateur dans ce genre de stand.SN

Écrit par : sylvie neidinger | 27/07/2014

Les commentaires sont fermés.