UA-65882359-1

30/06/2014

Crucifixions sans réaction

 On n'avait pas imaginé une telle barbarie se produire au coeur du 21ème siècle...

EIIL ou daech crucifie à tour de bras. Hier  Alep. Avant hier ailleurs.

Personne n'enquête pour savoir quels Etats -alliés de l'Otan, fournissent,   financent les équipements tout neuf, les armes ultra modernes  de ces hordes dont la couleur n'est pas le vert mais  le noir.

Commandés chez quel industriel? Par quels circuits ?

Remarque: les puits de pétrole "détachés" sous la direction ces groupes  jihadistes produisent, vendent le brut.

Ce, alors que le marché est totalement sous surveillance américaine.

Aucune évacuation sans leur aval. Donc en accord informel avec EIIL.

Ne pas le dire....

Les compagnies qui exportent ce brut extrémiste en fait  sont connues: Exxon-Mobil (en Syrie, zone détachée) Aramco (pour zone détachée en Irak)

Ces infos -récentes- sont issues du Congrès Mondial  des compagnies pétrolières qui s'est tenu du 15 au 19 juin dernier à Moscou.

Ce congrès a lieu tous les trois ans depuis 1933. La précédente session avait lieu au Qatar. Il n'a pas été annulé cette année malgré la situation géostratégique internationale tendue de guerre "glacée".

                                         SILENCE, ON CRUCIFIE  !

Les images d' individus sanglants cloués aux croix  existent.

....mais il ne faut pas troubler les consciences.

Ni surtout enquêter en profondeur.

L'été des festivals, l'été tout court commence à battre son plein.

Tout va donc très très bien.                          SN



Suite

*Annonce de création aujourd'hui  d'un nouvel Etat, un califat. Remarque : personne ne cherche à comprendre précisément quels Etats  sont en base arrière. Pas même l'ONU internationale ???Silence, on crucifie !  annonce-de l-etablissement-d-un-califat-islamique

*Captation des puits de pétrole et gaz: qui finance ces jihadistes?http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20140719.AFP2222/s...

*financements saoudiens http://jrbelliard.blog.tdg.ch/archive/2014/07/29/2014-07-...



 

 

 

 

Commentaires

Ces crucifixions, vous l'écrivez, semblent ne pas intéresser voire concerner les journalistes.

Madame Neidinger, je partage avec consternation votre indignation.

Ils semblent que certains martyrs sont crucifiés vivants, d'autres morts

Spectacle atroce de toute façon.

Au Tibet, il n'y a pas si longtemps, ce Dalaï-Lama que nous connaissons l'a écrit l'a écrit: la Chine a torturé en démembrant les gens et en les crucifiant.

L'Eglise a choisi de taire la vérité sur la crucifixion des femmes au temps et pays de Jésus. Femmes crucifiées visage contre le bois de la croix leurs fesses exposées à la vue du public et, histoire de ne pas perdre la main, pour ne pas le dire autrement: avec un gros clou planté dans la croix, servant de siège aux crucifiés, on les violaient (hommes crucifiés tête en haut condamnés de droit commun, tête en bas condamnés politiques).

On lit sur les blogs passablement d'expression de peurs d'hommes justifiées ou non concernant le féminisme mais il serait indiqué de réaliser avec honnêteté ce par quoi depuis toujours les femmes ont passé et passent encore... avant qu'il ne soit trop tard.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 30/06/2014

EIIL est une armée de mercenaires du BAO, Arabe contre les gouvernements Arabes. Il intervient pour le compte de ce BAO et des Saoud.
Les Occidentaux et Américains sont assez hypocrites pour faire croire qu'il s'agit d'une faction d'Al Qaeda qui échappe totalement à tout contrôle.

Quant au pétrole vendu par l'EIIL, c'est pur vol au peuple Irakien pour le compte des compagnies américaines. C'est donc bien les USA qui sont leur vrai patron. C'est donc bien l'Amérique elle-même qui vole l'Irak.
Plus machiavélique, c'est impossible.

Si les observateurs sont un peu plus observants, ils s'apercevront que les djihadistes ne se sont jamais attaqués aux intérêts américains à l'instar de ceux étrangers (russes, français, chinois) qu'ils anéantissent en les bombardant. Ces islamistes radicaux dit opposants plus que radicalisés, anti-gouvernements, sont tous des académiciens de la mort, dressés et équipés par l'Oncle Sam.
Il n'y a que Hollande et Fabius pour croire qu'EIIL est une entité virtuelle née de scissions religieuses.
Il n'y a, dans cette intervention fulgurante (par surprise), ni chiisme ni sunnisme qui vaille. Il n'y a que le pétrole et la géopolitique qui compte.
Les autoroutes du gaz et du pétrole! Obama veut s'en rendre le principal patron et devenir le calife de l'OPEP.
C'est bien plus que les seules ressources minières que veulent les faucons d'Obama, ils veulent aussi détenir le droit et le pouvoir absolus sur la circulation des combustibles et régler les affaires internationales tout aussi discrétionnaires par ce biais, en ouvrant les vannes à certains alors qu'il les ferme à d'autres.

Écrit par : Beatrix | 01/07/2014

Les américains qui font la leçon aux français et font passer à la caisse BNP-Paribas, devrait aussi être inculpés un jour ou l'autre de leurs actes.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 01/07/2014

N'était-il pas question de CRUCIFIXION, donc, d'ATROCITE en l'article de S Neidinger (non pétrole, intérêts économiques divers)?

Pour une fois, retour à l'humain: aux valeurs humaines désormais jetées par dessus bord?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 01/07/2014

Madame Belakovsky, permettez-moi de vous éclairer sur mon commentaire, qui, me semble-t-il, ne vous plait pas.

"Remarque: les puits de pétrole "détachés" sous la direction ces groupes jihadistes produisent, vendent le brut.

Ce, alors que le marché est totalement sous surveillance américaine."

Voila donc pourquoi je me suis exprimé au sujet des américains, qui eux, se permettent de faire la leçon à la terre entière.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 01/07/2014

@ Beatrix,

Le constat est clair.
Tous pourris, de gauche comme de droite, démocrates ou bien républicains, les politiciens U.S. ne sont pas différents des autres.

Obama, l'avocat des droits de l'Homme de Chicago devenu président, se fait mener à la baguette comme tous les autres.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 01/07/2014

Les commentaires sont fermés.