UA-65882359-1

30/04/2014

Torture mortelle légale. Démocratie?

Le citoyen  qui sommeille en nous en reste....sans voix.

Une exécution ratée vire au cauchemar.article Nl Obs

Une exécution tourne mal aux USA

Oklahoma couvert de honte

Débat peine de mort réouvert

Trash.

Démocratie ? Non !   SN

 

20:33 Publié dans L-Scandale | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : peine de mort, oklahoma, execution trash | |  Facebook | | | |

Salève: sa sidérurgie médiévale

On signale au lecteur amoureux de Genève, du Salève ( ils sont nombreux !) et de l'histoire locale une conférence (gratuite) donnée mardi prochain, le 6 mai à la Maison du Salève, 20h30.salève geneve,archéologie,sidérurgie médiévale,maison du salève

A l'invitation de la Salévienne, Sébastien  Perret (Université de Fribourg) et Alain Milo (historien archéologue) partageront les résultats de leurs fouilles estivales  2013 sur

l' Alpage des Convers.

Le sous-sol de cet espace naturel classé"zone naturelle sensible" regorge de données historiques ....à partager.

                                                 Sylvie Neidinger


Crédits photo/capture d'écran/ PDF Salévienne


29/04/2014

Vous prendrez bien un jus de momie?

Drôle de bouillon...

L'actualité vient à point nommé pour illustrer la série d'articles du blog  sur le devenir des objets archéologiques. Un site royal vient d'être découvert dans la Vallée des Rois, par les égyptologues de l'Université de Bâle.Annonce faite hier le 28 avril 2014: Découverte d'une nécropole de 30 enfants en vallée de Louxor

L'occasion est trop belle de pousser la réflexion sur le devenir des momies. Autour du débat sur le retour des objets dans le pays d'origine, telles les frises du Parthénonmomie,pharmacopée,vallée des rois moumia,restitution,archéologie,philtre réclamées en vain par la Grèce: Fin de travaux sur l'Acropole

De constater la restitution désormais systématique,  obtenue par la Nouvelle-Zélande de ses "têtes maori"  au nom du droit international lié au statut de la dépouille humaine :Restitution des frises du Parthénon:et les momies?

Et d'observer qu'aucun débat de ce type n'agite le petit monde de l'égyptologie ni  la nation concernée.

Normal. l'Egypte officielle ne réclame en aucun cas le retour de ses illustres ancêtres sortis du néant et reposant désormais à la vue de tous dans le moindre petit musée aux quatre coins de la terre mais protégés.

La population  les réclame  encore moins. Voire même- pour qui connaît les mentalités locales liées aux religions monothéistes  musulmane et copte -elle tient pour  sacrilège d' avoir extirpé les momies de leurs tombeaux.

C'est justement le constat populaire du nombre de décès anormalement élevé au sein de l'équipe  ayant exhumé Tantânkhamon en 1923 (à commencer par  Lord Canarvon) qui  avait lancé la légende contemporaine de la malédiction du pharaon.

                       SCANDALE DE LA MOUMIA, CETTE TISANE DE MOMIES !

Il est, autour de l'exhumation des momies, un dossier jamais évoqué mais participant d'un véritable scandale, lancé par une mode fort ancienne et fort heureusement terminée: celui de la  Moumia (ou écrit  mumia).

Ce philtre intégrait toutes les pharmacopées dignes de ce nom ! Une transformation des momies en poudre commercialisée en pharmacie. Process qui  prit des proportions carrément industrielles au XVIIIème siècle.

Pour évoquer cette affaire, ce texte un peu daté (1954) trouvé chez Persée, le Journal de Pharmacie de Belgique. n°141 page 284-285.

La lecture -édifiante!- se passe de commentaires.

On y apprend que l'on est allé même jusqu'à momifier des cadavres pour alimenter cette ...industrie quand les momies antiques furent moins  disponibles, plus rare à force de destruction. L'article évoque le chiffre -fantaisiste probablement - de 400 millions de momies ...passées en poudre de perlin pinpin.

Exploitation de dépouilles archéologiques antiques puis... civiles contemporaines pour intégrer la pharmacopée au titre de remède ! Ou plutôt de poudre magique pour gagner un orgueilleux statut d"éternité....

Vous prendrez bien un petit jus de momie?

                                                                                                                    Sylvie Neidinger

Crédits photos/capture d'écran sur site lié/wiki/article

 

 

 




27/04/2014

Restitution des Frises du Parthénon? Et les momies?

Les marbres d'Athènes symbolisent à eux seuls le problème de la non- restitution des objets archéologiques aux pays d'origine. Desquels ils furent extirpés.

A eux seuls les symboles grecs sont emblématiques, car pris au sérieux par le pays d'origine qui les réclame au Royaume-Uni avec insistance.

Ce, depuis les années 80 avec Mélina Mercouri. Sans succès.

L'histoire des restitutions est bien compliquée.

Comme par... non hasard,  les deux plus grands musées au monde actuellement  que  sont le British Museum et le Louvre,  sont justement ceux des deux puissances coloniales du XIXème siècle.

Problème, l'histoire de la spoliation  de l'Acropole est fort ancienne :"En 1806, (!) l'Empire Ottoman offre au diplomate britannique Lord Elgin un ensemble comprenant 12 statues, 156 dalles de la frise du Parthénon, 15 métopes (la frise du temple d'Athéna Niké qui jouxte le Parthénon), et une cariatide servant de pilier en remerciement de son soutien contre les Français en Egypte ; au total la moitié des ornements du Panthéon. Lord Elgin les emporte en Angleterre avant de les céder au British Museum."

Le XIXème siècle découvrait l'archéologie mais le mouvement culturel s'accompagnait d'une prise de possession physique..

Les modalités initiales du dépouillement des sites archéologiques n'ont d'ailleurs pas été sans conséquences.

A l'époque, c'est à la dynamite que l'on déposait quelquefois ! Ou à la scie.  Tel le sieur André Malraux,  pilleur de site au Cambodge en 1923 . Pris la main dans  le sac par les autorités de  Phnom Penh.Ce qui ne l'empêchera pas de devenir -grotesque- ministre...de la culture en charge de la protection du patrimoine. 

La phase du transport fut également très dangereuse.  Certains temples mésopotamiens  millénaires ont vu, une fois les objets pris sur site avec destruction, une fois  chargés pour le transport, cette  précieuse cargaison coulée dans l'Euphrate suite aux attaques locales de tribus bédouines...

Arrivés en Europe, les objets pouvaient également disparaître... dans les collections privées.

Peut-on affirmer qu'une fois entrés dans ces musées européens, ils sont désormais mieux protégés ?

La direction du British se fonde sur cet argument... peu diplomatique (car basé sur l'incapacité du pays d'origine à bien conserver !) pour ne rien rendre. D'autres arguments de faible portée sont évoqués telle  la supposée "universalité" de ce type d'oeuvre d'art qui donnerait droit de toute garder ad vitam eternam.

Les grecs ne l'entendent pas ainsi et poursuivent le combat initié  par leur ministre de la culture.

Lire la discussion : marbres d'Athènes:les combats pour la restitution 

Le retour au pays d'origine est à nouveau d'actualité puisque l'Acropole vient de voir s'achever des travaux de restauration 

                                            DEUX TYPES DE DROIT S'AFFRONTENT

British Muséum peut arguer du fait que, en 1806, rien d'illégal, de strictement juridique  ne s'opposait au don par  les Ottomans à Lord Elgin. Les nations et leurs droits n'étant alors pas constitués.

A contrario, dans le "droit historique des peuples" et leur symbolique nationale, les Grecs sont en totale légitimité de contester ce don fait  à leur insu et d'en exiger la rétrocession.

Problème, en ouvrant cette boîte de pandore,  tous les musées vont se vider!

Et alors pourquoi pas répondent les pays d'origine !

L'Unesco va semble-t-il prendre des décisions dans le sens de la volonté historique des peuples en 2014.

A défaut d'accords bilatéraux diplomatiques consensuels. A suivre.

                                            NECESSAIRE EGALITE DE TRAITEMENT


D'autant qu'une certaine logique  globale doit exister par comparaison. Notamment  avec les oeuvres  entrées dans les musées suite aux spoliation nazies et font l'objet de restitutions  aux propriétaires privés ou leurs descendants - si on réussit  à  les identifier.

Pourquoi dès lors ce qui est accepté pour des biens dits "privés" ne le serait pas quand il s'agit d'oeuvres patrimoniales historiques d'un peuple, d'un pays, d'une nation ?

restitution,musées,grèce,melina mercouri,frises du parthénon,acropole,athène,musée du louvre,british museum


LE CAS A PART DES DEPOUILLES

Il est un cas incontestable de retour obligatoire et automatique: celui de dépouilles humaines.

La Nouvelle-Zélande est en train d'obtenir le rapatriement de ses têtes Maori partout dans le monde

2O têtes momifiées ont quitté la France.

Cela s'est fait avec grande difficulté.

Lire article Maori du Monde

Il a fallu tout de même un vote du ....parlement français en 2010 pour rendre possible le retour  au "pays du long nuage blanc" (= la Nouvelle-Zélande, en maori)

La Suisse, GB, Pays -Bas etc  avaient  déjà rendu les têtes en leur possession.

Preuve au final que tout est politique!!

La France avait auparavant en 2006 produit une loi spécifique pour rendre la  -pauvre-"Vénus hottentote" à l'Afrique du sud.Les biens publics des collections publiques étant a priori considérés comme inaliénables.

Au passage , ces "Toi Moku" vont  perdre leur statut d'"objets de collection" pour devenir "objets sacrés".

Ils passent du culturel au cultuel.

Des cérémonies de prières sont même organisées au départ.(au Quai Branly par exemple) Ils sont accueillis au pays d'origine  en tant que tels dans  un lieu...religieux  dédié.

Mais alors, quid  du sort des momies, ces autres reliquats humains ?  A suivre.....

                                                                                   Sylvie Neidinger

crédit photos/capture d'écran/le monde

 





 

24/04/2014

Portalis, Voltaire et le manuscrit des mariages protestants

Le manuscrit de la Consultation sur la validité des mariages protestants de France (1770), avec des annotations de la main de Voltaire, a été mis en vente par l'héritier en ligne directe de Jean-Etienne Marie Portalis, le célèbre juriste.

L'unique descendant Portalis, Cyrille vit  dans l'ouest-varois sur les terres de l'ancêtre fondateur du code civil français  au Château Pradeaux (au paradis! c'est à dire au milieu des mourvèdres de l'appellation Bandol...) Il a du se dessaisir de documents familiaux inestimables que la morsure du Temps mettait en danger.

Le document concernant les protestants fut acheté par la Cour de Cassation qui a finalement  bien du mal à régler la facture en cette période de disette budgétaire.  Ce qui fait l'objet d'articles:

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/04/22/en-plein...

http://www.actualitte.com/bibliotheques/des-manuscrits-de...

Citation de l'article Johannès du 22 avril 2014 (in  le Monde) :

"Portalis (1746-1807) a été ministre des cultes de Napoléon, a pris une grande part au Concordat signé avec le pape, et organisé le sacre de l'Empereur. Déjà tout jeune (il est devenu avocat à 19 ans), il s'est fait remarquer par de belles victoires judiciaires contre Beaumarchais ou Mirabeau, et le duc de Choiseul, ministre de Louis XV, lui confie la rédaction d'un plaidoyer en faveur de la tolérance religieuse.(...)

 Portalis a 24 ans lorsqu'il signe en 1770 le fameux manuscrit, Consultation sur la validité des mariages protestants de France, qu'un ami genevois fait porter à Voltaire. Le vieil écrivain de 76 ans annote plaisamment l'ouvrage, et le renvoie au jeune auteur. L'ensemble fait l'objet du lot numéro 5, le clou de la vente, estimé entre 120 000 et 150 000 euros. Une pièce superbe, à la reliure fatiguée et aux pages un peu mangées par le temps, qui contient en fait plusieurs manuscrits et les brouillons du même livre, de la main de Portalis ou de celle de son secrétaire.

Les notes en marge de Voltaire – les marginalia – ne sont pas toujours très tendres : « vous l'avez déjà dit », « ce mot est inconnu à tous les bons écrivains », « tout le reste est étranger au procès et pourrait être indiqué en deux pages ». Le vieux monsieur plaisante parfois. Portalis écrit doctement, « nos Princes ne veulent qu'une église, qu'un pasteur, qu'un troupeau », Voltaire rajoute « de bœufs ». La lettre d'accompagnement est en revanche très aimable et se conclut par un « Bonsoir, mon très cher philosophe».

 Le texte juridique est  publié. Par exemple: Consultation sur la validité des mariages protestants en France, in Ecrits juridiques et politiques, 1988, p. 193—227.

Une chose est certaine, un livre d'historien reste à écrire sur ...le principal fondateur du code civil et du concordat:  Jean-Etienne-Marie Portalis !

Dont le rôle majeur  dans la construction juridique  de la notion de laïcité d'Etat.

                                                                                    Sylvie Neidinger


COMPLEMENT D'INFORMATION  ISSU DU COMMENTAIRE DE JEAN D'HÖTEAUX REINTEGRE A L'ARTICLE:


Jean d'Hôteaux-"En tapant " Consultation sur la validité des mariages protestants de France " dans un moteur de recherche, je découvre que l'ouvrage de Portalis, daté de 1771, a été digitalisé par Google à la Bibliothèque de la faculté de théologie de L'Eglise Libre de Lausanne et qu'il peut être consulté en ligne. Il ne s'agit bien évidemment pas du manuscrit annoté par Voltaire, mais c'est tout de même un privilège que de pouvoir se mettre dans le contexte de l'époque. Je vais m'empresser de le télécharger sur ma tablette ...

Dans l'exemplaire en question, on relève l'annotation suivante :

" devenu rare ... acquis par AAB (de la Biblioth. N. Weiss) 1947 "

D'autres ouvrages de Jean-Etienne-Marie Portalis, portant sur ses activités de l'époque, peuvent également être consultés en ligne, notamment ceux sur son projet de Code civil".

22/04/2014

Jihadistes 2.0: les contradictions françaises

Surréaliste: des journalistes français pris en otage par des... français (ou tout du moins francophones. Peut être belges aussi ) Où? En Syrie.

Pays qui fut très longtemps  un peu oublié des circuits. Juste l'objet de visites touristiques de voyageurs un peu "intellos" qui allaient sur les traces de l'orient ancien, notre matrice culturelle.

Ou visité pour la retrouvaille des racines religieuses autour des monastères et mosquées.

Aujourd'hui des ados  français de 15 ans, à peine sortis de l'enfance quittent père et mère pour aller signifier aux syriens sunnites ... comment il faut prier. Pour y installer un califat. Pour  imposer par la force, la terreur des lois extrêmes type charia qui n'ont jamais eu cours au pays de  Cham !

Et au passage pour  éliminer  les autres confessions, c'est le programme...Remarque: les individus même mineurs entrent par la Turquie très facilement...

 

                                        RESPONSABILITE INDIRECTE

On ne peut affirmer que les autorités françaises ont une responsabilité directe dans cette grave dérive d'une  jeunesse désorientée.

Sauf à avoir effectivement   pris la mauvaise décision de supprimer les autorisations parentales de sortie du territoire. Une  disposition erronée du gouvernement Ayrault  Elle concerne les mineurs.

Etonnant.

Le gouvernement Hollande n'est pas directement responsable de la radicalisation de ces jeunes. Ce sont bien les prédicateurs qui distribuent des cassettes, Mais aussi les réseaux sociaux, les...jeux vidéos en ligne les prédicateurs et des chaîne de type Al Djézira qui chauffent les esprits. La Tv qatariote  qui, d'intéressante au départ comme média nouveau, a viré à un militantisme jihadiste lancinant en boucle. Comme moyen de propagande de l'extrêmisme, on citera aussi les vidéos trashissimes qui passent d'un téléphone à l'autre.

                                                         QUI FINANCE "les petits jeunes"?

Pour autant, la responsabilité indirecte de la France est  très grande. Idem celle de ses partenaires de l'Otan.                

Aucune des démocraties ne pose de question aux pays du Golfe sur les financements. (lire cet article où l'on visualise un combattant équipé de neuf, dernier cri. On ne parle que des habits. Les armes aussi sont flambant neuf.  On peut trouver des dizaines de témoignages identiques. 

Logique: sont financés entre autre des  matériels qui seront acheté à qui ? Aux... occidentaux  (exemple, les moyens de communication etc.) Dont la France.

Les rebelles jihadistes sont équipés et soutenus. Ce depuis le premier jour.

Résumé. En Syrie depuis trois ans, les USA, la France et autres alliés installent tranquillement directement ou indirectement  Al Qaida par les groupes locaux liés.

Ils favorisent une dimension religieuse extrême au Proche-Orient en voulant éliminer les Etats laics (certes "laics" à l'orientale car confessionnels et militaires)

Problème: aujourd'hui cette stratégie a atteint son point de contradiction  absolu.

Comment pour la France  supprimer le phénomène jihadiste  au départ de son territoire mais finalement sur le terrain proche-oriental favoriser cette arrivée ?

Sur place les syriens de toutes confessions dont les sunnites loyalistes ou autres ont compris combien ces  étrangers, représentés à la fois par  des  Etats et des individus, se   jouent de leur sort.

Sur place, on combat désormais ces jihadistes  importés d'Europe et d'ailleurs.

On   lutte contre une néo-colonisation internationale  version jihadiste 2.0.

Coalition bizarre entre démocraties et fondamentalisme religieux..

                                                                                                                                 SN

 

 

15/04/2014

L'Acropole d'Athènes rénové: conférence à la MOM

Fin de travaux à .... l'Acropole ! 
 
Bernard Holtzmann, professeur émérite d'archéologie grecque donne une conférence demain mercredi 16 à Lyon II sur les travaux de l'Acropole d'Athènes. archéologie,athènes,acropole,mom,lyon ii,bernard holtzmannjean pouilloux

Elle est donnée à la MOM, l'excellente Maison de l'Orient et de la Méditerranée  dans le cadre du cycle Jean Pouilloux :

"Depuis 1975, l’Acropole est entrée dans une phase intensive de travaux qui s’approche aujourd’hui de son terme : les trois grands bâtiments classiques en marbre ont été restaurés, les milliers de fragments épars sur le plateau et sur ses pentes inventoriés, les murailles étudiées systématiquement pour la première fois. Il en résulte une connaissance renouvelée de ce site majeur de la civilisation grecque qu’atteste le regain des études le concernant. Bien des idées reçues s’en trouvent remises en cause.

En outre, la création en contre-bas du sanctuaire d’un nouveau musée, dix fois plus grand que l’ancien lové dans un recoin du rocher, a permis de présenter les œuvres d’art célèbres découvertes lors de la fouille des sanctuaires du plateau et des pentes dans un environnement original et spectaculaire qui les met mieux en valeur."


A savoir, un architecte franco-suisse Bernard Tschumi est à l'origine de  nouveau musée de l'Acropole, construit entre 2003 et 2009 avec le grec  Michalis Fotiadis
Pour les amoureux de la Grèce antique et du site contemporain...

                                                        Sylvie Neidinger
 
                                                                                                                               archéologie,athènes,acropole,mom,lyon ii,bernard holtzmannjean pouilloux
 
A 18 heures, au grand amphithéâtre Lumière Lyon 2.

Les conférences de la MOM sont souvent disponibles en podcast
 
 



Crédits Images/capture d'écran/site web/ MOM

14/04/2014

Béatrice Mazzuri en "fragments d'éternité invisibles"

 Rendez-vous Cité du Temps,  Pont de la Machine- 1, cet extraordinaire « cœur  de fleuve »P1130085.JPG

P1120940.JPGEntre deux eaux. Celles des puissants flots du Rhône.

Qui finissent de se prélasser dans le lac et prennent  brutalement conscience de la longueur du périple nécessaire afin de mieux  se perdre dans l’immensité salée.

Bondir, rattraper  au vol les secondes et les minutes. Se hâter pour mieux mourir….

 Béatrice Mazzuri  expose dans cet espace, magique «cœur de Genève » jusqu’au 22 avril.

L’artiste  classée dans le courant de l’expressionnisme lyrique y  présente ses Traces d’invisible.

Des tableaux de grand format. A sa taille presque. Elle adore.

Une large dimension qu'elle  donne à visualiser sur son site dans sa démarche créatrice à  son atelier.

Sa technique part du réel et y retourne. Boucle. Exactement comme on nait poussière pour le redevenir.P1120937.JPG

Les photos de base sont triturées, puis délavées, estompées, oubliées. Ensuite "aquarellisées"

Et, en fin du processus créatif, reviennent au réel sublimé.

Un cliché photo sera  au final tiré du résultat pictural, lequel est collé sous « glass » pour un rendu en toute brillance.

Une curieuse… chasse à l’oubli qui désigne puis omet (!) et trie. Et  ne  donne à voir que l’essentiel !

 J’eus la chance de franchir la porte en passant par hasard,  un mardi  à la Machine.

-Certes, il n’y a pas de hasard dans  la vie ! P1120938.JPG

Et  de rencontrer ce jour là deux « âmes sœurs »   au diapason. 

Béatrice Mazzuri en toute tranquillité et Francesca Schaal Zucchiatti, journaliste, écrivain, laquelle a rédigé le portrait de l'artiste dans le catalogue « Mémoire d’invisible ».  

Deux mêmes réalités,  la peintre et l’écrivain. « pour Béatrice créer a toujours été un prodigieux geste de synthèse » affirme la vénitienne, son amie, sa complice.

 La tranquille et sereine Francesca vient de publier un roman... noir. Son site web: crimini!

Pas si simple quand la synthèse est  aussi tirée des rencontres structurantes.

                                     MYTHIQUE PONT DE LA MACHINE

 

Le jour du vernissage, je sentais le navire amiral immobile vibrer. Concordances….P1130060.JPG

Le regard porté sur les oeuvres accrochées,  libre et indomptable  ne pouvait s'empêcher de partir pour suivre le fil de l'eau. Aimanté. Prodigieux site de la Machine...

 Je fus également attirée ce soir là  par la musique issue d’un bel objet de lutherie.  De l’univers de la résonance.

P1130020.JPGCéline Renaud de JMC Lutherie évoqua avec passion ces épicéas, « ses » épicéas si choyés qui poussent  sans hâte   côté Jura,  transformés pour le bonheur des mélomanes. Les raisons de sa présence ? Une collaboration avec l’artiste sur les « sound boards".. P1130091.JPG

 En sortant  un peu tard de l’expo, une seule envie: se laisser porter par les flots impétueux pour voguer  vers Nice et puis Venise et plus encore en direction de l’Orient.

Il fait nuit. Les eaux sombres reflètent toute la lumière de  la Ville.

S'accrocher aux éclats....Frêles traces d'invisible, petit fragments d'éternité. 

Toujours brillants, jamais mats. Pour mieux rebondir

Ainsi en a décidé l'artiste.

                                                                  Sylvie Neidinger

                     (citation de cet article)                                              

 Reflets et flous de vernissage....                               

                                                                                        Crédits photos ©Sylvie Neidinger

pont de la machine exposition,expressionnisme lyrique,invisible,beatrice mazzuri,francesca schaal,jmc lutheriepont de la machine exposition,expressionnisme lyrique,invisible,beatrice mazzuri,francesca schaal,jmc lutherie

P1130052.JPGP1130068.JPG

13/04/2014

Histoire, les faits et les dires: le cas ukrainien

Très intéressant débat d'Histoire sur " les mots avec lesquels on décrit les faits historiques".

Les exemples sont nombreux de la difficulté, la diversité  à décrire le réel:

-Golfe persique ou golfe arabe?

- Palestine et  Territoires occupés (langage ONU du droit international) ou Judée-Samarie?

etc.

Le solution semble-il serait de signaler les deux appellations ? Le cas est rare.

Petit détail découvert : le site bigbrowser vient de constater que google map rattache déjà  la Crimée à la Russie dans sa version pour les usagers russes !

crimée,ukraine,cartographie,google map,russie,histoire,écrire l'histoire,rome,carthage

Dans le passé, le vainqueur a souvent tenu la plume de l'historiographie.

Rome a décrit Carthage. Mais de son point de vue.

Et les écrits carthaginois ont été pillés, brûlés.

Car il était habituel pour les vainqueurs de procéder à des autodafés.Pour détruire jusqu'au souvenir de l'autre (...Espagnol/cultures incas)

Aujourd'hui le net garde trace de tout. Ici le choix de Google map est  un  angle nouveau sur la lecture des évènements.

On va donc assister à une bataille de vocabulaire et de ... cartes ?       

                                                                                      Sylvie Neidinger


http://www.lepoint.fr/monde/ukraine-la-cia-en-sous-main-0...

Crédits Images: capture d'écran BigBrowser.

12/04/2014

Ukraine: analyse de la politologue Nina Bachkatov

On signale l'analyse fine (publiée le  11 avril dans la presse belge)  réaliste, sans concession de Nina Bachkatov.

Hors du "médiatiquement correct".

...Tout le monde en prend pour son grade: les pro-maidan, les occidentaux, l'Europe, les USA, la Russie...  et surtout   les autorités ukrainiennes qualifiées d'amateurs par la politologue spécialisée.

Il est vrai qu'avoir osé demander la suppression de la langue russe en... Ukraine fut une décision d'une stupidité certaine qui a profondément heurté les populations russophones. 

                                                                                                                                SN

08:28 Publié dans P-Politis International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nin bachkatov, ukraine, médiatiquement correct | |  Facebook | | | |

10/04/2014

La Cour de Justice européenne protège les données persos

Excellente nouvelle pour les libertés individuelles:  la  CJUE, vient d’annuler la  directive 2006/24/UE ce mardi 8 avril.

Elle concerne la conservation d’informations et de données personnelles liées aux télécommunications.

Les motifs de cette décision très forte ( dont les médias ont peu rendu compte) "en imposant la conservation de ces données et en permettant l’accès aux autorités nationales compétentes, la directive s’immisce de manière particulièrement grave dans les droits fondamentaux au respect de la vie privée et à la protection des données à caractère personnel"

 La directive imposait  aux FAI une conservation de multi-données personnelles pour les laisser en libre disposition par les états européens  et divers organismes... non judiciaires.

Et par des états tiers non européens.

Deux femmes se montrent particulièrement satisfaites:

Françoise Castex, député européen affirme même qu'il faut stopper les accords Safe Harbour et Swift/TFTP signés après le 11 septembre 2001 qui autorisent le transfert de données privées des européens vers les USA, d'une façon disproportionnée, illimitée, indifférenciée.

[Bizarrement la Cnil, organisme supposé "de protection" donne Safe Harbour comme suffisament protecteur. Ce qui est inexact !]

Proposition soutenue par  la Commissaire Viviane Reding qui suggère la mise en place d'une Autorité indépendante pour garantir les droits fondamentaux autour des données privées.

Cette décision supra-nationale de la Cour vient mettre un sérieux coup de poing à l'article 13 de la loi de programmation militaire, voté en catimini en décembre en France, ultra liberticide.

Cecilia Malmström, commissaire aux affaires intérieures a pris acte du jugement de la Cour. Elle  transmettra le dossier à la prochaine Commission. Laquelle devra tenir compte des conclusions de la Cour pour proposer une nouvelle directive.

Un bouleversement majeur dans le sens du respect des données personnelle en UE.

Sylvie Neidinger

09/04/2014

RH 2.0: moins de CV, plus de réseaux sociaux !

Recrutement: place à la Marque Employé et la Marque Employeur.

 Marie-Marthe Joly, spécialiste RH basée à Nyon, ne va pas jusqu’à dire que le cv est en voie de disparition. Mais presque.joly.GIF

Cette consultante,  forte d’une expérience internationale  a  des idées à partager en tant que « Social Media Mentor » et « Web Strategist » en Suisse romande.

 Selon elle, il est insensé au XXIème de se passer de réseaux sociaux dont Linkedin. Non seulement pour la mise en relation mais aussi pour la visibilité numérique ciblée: le branding.

 La spécialiste également coach et formatrice  va beaucoup plus loin: le  chercheur d’emploi a désormais la nécessité d’une identité web. Et surprise…  les entreprises ont la même problématique.

 En effet, le branding d’une entreprise ne concerne plus seulement le cœur de métier du « business » soit un produit ou service commercialisé. L’image RH-Employeur est devenue une facette de la marque entreprise à ne pas négliger.

 Si une société traîne un  mode de recrutement vieillot, démodé, ringard, décalé, les réseaux sociaux –et leur puissance démultiplicatrice- vont en rendre compte  négativement. Son image en sera alors fort impactée !

  Il y a de facto  obligation de gérer plutôt que subir.

Les Ressources Humaines mutent  elles aussi pour recruter différemment les talents !

 Par exemple, des critères de sélection, moins normatifs dans les descriptifs de postes obtiennent un recrutement basé sur plus d’originalité. Moins de candidatures « passe-partout ». La variété comme valeur des ressources humaines face au formatage...

 

RESEAUX SOCIAUX : UN ECOSYSTEME DE L’EMPLOI AVANT, PENDANT ET APRES

 

Marie-Marthe Joly indique combien la mauvaise adaptation du « capital humain » de l’entreprise induit des coûts. Ceux du recrutement raté auxquels s’ajoutent beaucoup de coûts indirects.

Quel déception également  pour l’employé de ne pas se sentir à l’aise, jusqu’à vouloir repartir ailleurs. Quelquefois lui et ses collègues ensemble. Le départ en nombre  qui déshabille un employeur des compétences salariales -clés, cela s’est vu!

 Il est terrible pour une entreprise d’avoir sélectionné…la mauvaise personne, en filtrant sévèrement les candidats les moins adaptés, suivant des normes obsolètes laissant hors du filet de bons poissons !

Marie-Marthe Joly  est précurseur dans son usage  des réseaux sociaux au cœur du recrutement.

Très tôt, dès 2003, elle s’y intéresse en commençant par  Orkut puis Linkedin (plus anglosaxon) Viadéo, (plus francophone) Xing (allemand, open BC)

 Puis, en 2004 créé un « e-coaching course ». Car, selon elle :"le meilleur moyen d’informer est de former !"(elle intervient aujourd’hui   à l’IFAGE et à l’Uni-Emploi de l’Unige)

Elle adapte en fait les techniques NTIC américaines, toujours en avance sur l’Europe.

 Son crédo professionnel se lit sur son site web, comme cet article intitulé: « Sécuriser son capital humain »  Une réflexion d’accompagnement du recruteur en amont et en aval. Elle suit également  le chercheur d’emploi dans sa stratégie de positionnement digital.

 A l’échelon fédéral, la spécialiste  des réseaux intervient aussi très officiellement  dans l’élaboration du contenu du Diplôme Fédéral Suisse RH.

POUR LE CANDIDAT : CHERCHER LA BONNE ENTREPRISE

… ET VICE VERSA !

 Une chose est certaine, un recrutement par la voie numérique démontre ipso facto que celui ou celle qui candidate est lui aussi  à l’aise avec le monde digital ! Il a pris possession des outils modernes,  un état d’esprit lié à son temps.

 Il cherche souvent une entreprise où «  il fait bon travailler » (l’actuelle génération plus encore que les précédentes développe  cette exigence !)

L’image positive ou négative  de l’employeur  se redit, se transmet d’une façon virale sur les réseaux sociaux.

                                  LA BONNE PERSONNE AU BON ENDROIT

 La spécialiste des RH romandes conseille  le monde entrepreneurial pour réussir l’équation « bonne personne/ bon endroit »

 L’intérêt est de recruter un profil bien adapté à la culture spécifique.

Elle cite en exemple  deux sociétés helvètes qui optimisent en "pro" leur « corporate branding »: la Bâloise   et Swisscom.

 Le process  passe par la transparence. Et l’écoute de qui se dit. Non seulement sur  la qualité commerciale du  produit "maison" bon ou défectueux. Mais aussi sur la ...culture RH interne. Jusqu'à  l’écrit posté sur un réseau par un salarié  (passé ou actuel) qui se plaindrait d’être malheureux à son poste !

DE TOUTES FACONS LE BRUIT MEDIATIQUE SE MESURE ! AUTANT LE  GERER !

Quand le  chant ou gazouilli  se transforme en cris, brouhaha voire hurlements…

 Cette audience du bruit médiatique se mesure avec des outils modernes. Plusieurs sociétés sont positionnées sur l’étude et les moyens d’organiser le  bien-être au travail, la gestion d’image tels ceux proposés par  Great Place to Work ou Universum, glassdoor. Autre suisse: Dooldy  une plateforme dédiée à la marque recruteur.

 Le challenge est sévère. Sur Twitter, en cas de crise, le temps de réaction est d’un ...quart d’heure! Au delà de  15 mn (c’est court !)  s’enclenche la  réaction en  chaîne de diffusion virale et ses conséquences "nucléaires" pour l’image corporate. Catastrophique ensuite à rétablir.

Même challenge pour l'employé qui ne peut enfoncer sa tête dans le sable pour ne rien voir du monde qui se transforme !

"CV ou réseaux sociaux?" Les deux agissent en amont du process de recrutement, en phase initiale:

-La finalité du curriculum vitae en fait consiste juste à "susciter du désir" Désir de l'employeur de le convoquer en entretien pour physiquement, personnellement le rencontrer.

-Le réseau social lui, décline en puissance l'identité numérique du chercheur d'emploi.

Or, la gestion de l' "e-réputation" de chaque individu ne va pas sans question. Quid du "bad buzz" posé par un homonyme au parcours cahotique. Ou bien même, quid de l'oubli numérique pour celui qui cherche un emploi mais  dont le propre parcours a pu connaître un accroc.Dans le CV il mettra en avant ses compétences clefs et son expérience valorisable et omettra les points noirs. Les réseaux sociaux eux signalent tout. Rien ne s'efface...

Réponse en tout état de cause: les réseaux sociaux sont appelés à prendre de l'importance. D'où la raison d'être des consultants en branding et e-réputation pour aider à la construction de l'identité digitale !

 ll serait  obsolète en 2014 de ne pas se poser la réflexion pour l’entreprise, tout autant que pour l’employé du « qui –suis-je, quelle image je donne » Aller nécessairement plus loin que le notion de « bonheur » en entreprise,   mode qui souvenons nous  va totalement à l’encontre l’étymologie du terme « travail » = torture!

 Au-delà de l’aspect « tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes » l’usage des réseaux sociaux en ressources humaines met en exergue une intelligence collective connectée sur le thème des RH...

Sous réserve de maîtriser sa @ réputation...Que l'on soit employé ou employeur !

                                                  Sylvie Neidinger.

 

Ici, un PDF explicatif sur le thème  RH et réseaux sociaux. Un peu ancien, il  date  de 2011 mais reste hyper intéressant.

Crédits Images: capture d'écran Expression Coaching

08/04/2014

Tremblement de terre et...Tsunami sur Léman (an 563)

Le tremblement de terre, magnitude 5 subi hier dans la zone sud-est de la France à 21h27(épicentre à Barcelonnette, Alpes de Haute Provence)  à 300 km de Genève témoigne d'une activité sismique certaine qui touche légèrement la Suisse, comme cette carte sismique récente  ne le prouve: intensité 1 et 2.

Capture.GIF

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cf: la carte  de RéNasS, le réseau qui étudie la sismicité en temps réel.

Cet événement tellurique qui prouve que "cela arrive"  est l'occasion de rappeler d'autres typologies de  phénomènes catastrophiques.

              TSUNAMI  SUR LAUSANNE ET GENEVE

Il ne s'agit pas d'affoler. Juste de dire que cela s'est déjà passé Genève. Les rives lémaniques ont subi en 563 les ravages d'un tsunami meurtrier. Alors qu'il s'agit d'un lac, soit une étendue d'eau fermée et non de mer ou d'océan.

Le scénario de la catastrophe et de sa découverte  par les géologues de l'Université de Genève lors de sondages des sédiments fut publié en 2012 dans Nature Geoscience.

Katrina Kremer, Guy Simpson et Stéphanie Girardclos spécialisés  en limnogéologie (étude des sédiments lacustres) ont eu la-bonne-idée d'analyser les sédiments de la partie la plus profonde du plus grand lac naturel de l'Europe de l'Ouest.

Deux récits historiques évoquent le  raz-de-marée dénommé Tauredunum.(dénomination de la montagne valaisane effrondrée, un pan du Grammont?)tremblement de terre,limnogéologie,renass,tsunami,unige,katrina kremer,guy simpson,stéphanie girardclos,éboulement

Villages dévastés, pont de Genève emporté : "deux historiens contemporains de l’événement ont raconté la catastrophe. Le premier s’appelle Marius. Cet évêque d’Avenches a rédigé une chronique en latin, dans laquelle il évoque cet accident: «La grande montagne du Tauredunum, dans le diocèse du Valais, s’écroula si brusquement qu’elle écrasa une ville qui était proche, des villages et, en même temps, tous leurs habitants. Sa chute mit aussi en mouvement tout le lac qui, sortant de ses deux rives, détruisit des villages très anciens avec hommes et bétail. Le lac démolit même beaucoup d’églises, avec ceux qui les desservaient. Enfin, il emporta dans sa violence le pont de Genève, les moulins et les hommes et, entrant dans la cité de Genève, il en tua beaucoup.»

EBOULEMENT

Attention la vague meurtrière de 13 mètres (!) à Lausanne, 8 mètres à Genève 70 mn plus tard, ne fut pas liée à un tremblement de terre mais à un éboulement généré en Valais, à 70 km de Genève à l'embouchure du Rhône dans le lac.

Une masse sédimentaire considérable s'étend sur 10 km de long, 5 de large, 5 mètres d'épaisseur ( soit 250 millions de mètres cubes!) au plus profond des eaux.

La science a confirmé le récit historique.

En terme de catastrophe naturelle en zone lémanique, l'impensable a déjà eu lieu !


                                            Sylvie Neidinger

Crédits Images: capture d'écran site RénasS

06/04/2014

Cartographie au Forum SITG: mode d'emploi des géodonnées

Pour ceux qui n'ont pu, le 25 février dernier assister à la journée de formation/information Cartographie, organisée au collège Calvin, le site en ligne met toutes les interventions en  lien.

Le service spécialisé de l'Etat de Genève-Direction de la Mensuration officielle- organise des sessions de formations gratuites et ouvertes à tout public.

carte.GIF

Journée cartographie, SITG

D'une manière très précise, les cinq interventions sont rapportées sur le net:

 

1-Mise en place d'une chaîne de production raster multi-échelles

Thierry Boch – Responsable technique, Esri France

 

2-L’élaboration et la mise à jour des cartes aériennes de vol à vue

Pascal Marguerat – Production de cartographie thématique, swisstopo.

 

3-Le nouveau fond de plan dynamique du SITG : sa mise en œuvre et l’élaboration de bases de données cartographiques

Bénédicte Loisel – cartographe, Direction de la mensuration officielle
Michel Terrond – ingénieur en géomatique, Centre de compétence du SITG

 

4-Le plan de ville de Genève réalisé avec les outils ArcGIS à 100%

Elisa Belmain – stagiaire à la Direction de la mensuration officielle durant l’été 2013

 

5-Les fonds de cartes, leur bon usage et les droits d’utilisation

Bénédicte Loisel – cartographe, Direction de la mensuration officielle

Genève, patrie de la mesure précise, en partage d'expérience.

                                  Sylvie Neidinger

cartographie,godonnée,esri,swisstopo,etat de geneve,sitg,college calvin

 Crédits Images: captures d'écran/ site web/ Sitg et Swisstopo


05/04/2014

Tintin à Cointrin visite la "tour Goldorak" !

Piste à l'envers...tintin,tintornade,humour genevois,cornavin,série tintin,penthes,exem,goldorak,cointrin,tour goldorak,moulinsart,23-05,piste,aéroport

Un responsable de l'aéroport me disait que Hergé dans Tintin et L'affaire Tournesol (1956, 18ème album) avait commis une inversion de la piste avec son panneau 23-05.

On  n'ira pas vérifier exactement où se situe l'erreur.

*D'une part Moulinsart, gestionnaire des droits ne permet pas les reproductions. D'où la problématique excellente de l'expo actuellement à Penthes sur le thème de la parodie et de ses limites légales .

*D'autre part, un auteur est libre de sa création artistique, Hergé comme les autres.

Il est toutefois heureux que les gestionnaires aériens dont ceux de Cointrin apprécient la précision du réel. Car les ...vrais avions  sont bien appelés à décoller et atterrir en toute sécurité. Avec même une obligation de résultat...

L'auteur-créateur lui se donne la fantaisie de choisir du monde véritable ce qui l'intéresse.

Dans cette même BD, Hergé indique  d'ailleurs "Cornavin" sur "sa" gare de Genève. Or, la façade dessinée ne correspond pas du tout à la vraie (reproduction d' une gare vaudoise semble-t-il)

tintin,tintornade,humour genevois,cornavin,série tintin,penthes,exem,goldorak,cointrin,tour goldorak,moulinsart,23-05,piste,aéroport Pour illustrer la relation Tintin/Cointrin, je vais plutôt choisir la vignette d'Exem, celle éditée   au verso du livre de l'actuelle expo genevoise (info:  il se dit  à Penthes que Tintin a un succès important, les visiteurs se précipitent)tintin,tintornade,humour genevois,cornavin,série tintin,penthes,exem,goldorak,cointrin,tour goldorak,moulinsart,23-05,piste,aéroport

 

 

 

                           L'HUMOUR GENEVOIS

Genève est une ville toute sérieuse  qui sait parfaitement rire (le sel de la vie...)  Pour preuve: la BD y fut inventée -sans droits d'auteur affectés...

Et plus encore...

A l'aéroport Cointrin, un certain bâtiment dessiné par de vrais architectes (humoristes toutefois) est surnommé par...tout le monde: la tour Goldorak"!!

Goldo...encore une histoire compliquée de droits d'auteur. Non plus avec les belges cette fois mais avec les japonais!

Japon, cet autre Grand pays de la BD.

                                               UN BLOG DE LIBERATION TRES AMATEUR

A propos de droits d'auteurs liés à la B.D, un journaliste de Libération nommé Quentin Girard a été pris la main...dans le blog. Il y allait fort. Il copiait directement les vignettes d'Hergé pour les appliquer à sa relecture d'actualité souvent politique.

Du grand n'importe quoi juridique. Il a été prié de cesser par Moulinsart et raconte ses mésaventures le 26 mars dernier.

 Il évoque cette  problématique de droits d'auteurs et crie naïvement au loup.

Il méconnait-dommage pour lui!-  l'existence de l'expo juridico-artistique de Penthes! Genève toujours loin des parisiens...Son article compte un manque certain de bonne info.

On ne peut que lui suggérer de venir visiter.

Ou à défaut de se procurer l'ouvrage de l'exposition sur plagiat et parodie de Tintin de Penthes !


                                                              Sylvie Neidinger


Série n°4 de  #BlogNeidinger Blog-Série Tintin à Genève:

1/4-Une Tintornade s'abat sur Penthes

2/4-Tint'Interdit : pastiche, parodie mais pas plagiat

3/4-Et Töpffer inventa la BD à Genève

4/4-Tintin à Cointrin visite la "tour Goldorack"


 tintin,tintornade,humour genevois,cornavin,série tintin,penthes,exem,goldorak,cointrin,tour goldorak,moulinsart,23-05,piste,aéroportLivre d'expo:

Tint'Interdit, Pastiches& Parodie par Alain-Jacques Tornare

Co-éditions de Penthes et Cabédita.


Crédits Images/ capture du verso du livre cité. /photo de la Tour Goldorak crédits Neidinger


04/04/2014

Poisson d'avril: pas de ministère de la Santé !

Le gouvernement Valls ne comprend pas de ministère de la Santé, à la stupéfaction générale du milieu médical français. Qui évoque une nouvelle type poisson d'avril tellement l'absence est inimaginable.. 

Peut-être, tout de même un Secrétariat d'Etat? 

Observation: les médias ne relayent pas du tout  les inquiétudes du secteur ni  cette info pourtant  "enhaurme". Personne ne commente ce gap.

Alors que la logorrhée s'est emparée des micros pour sur-réagir par exemple sur l'émotion de Michel Sapin à quitter son ministère du Travail...  -avec des chiffres du chômage catastrophiques d'ailleurs.

Chez les médecins évidemment mais aussi les infirmières, associations de patients....l'incompréhension est majeure !

 

  Bizarre en tous cas cette absence....idéologique?   SN

01/04/2014

Concours photo amateur: votre plus belle rencontre du bout du monde?

Affiche...rencontrée à l'aéroport Cointrin.cointrin,aéroport de geneve

Les PHOTOGRAPHES AMATEURS suisses ou d'un pays de l'union européenne ont jusqu'au 20 avril la possibilité de participer à ce concours doté de prix..

Renseignement sur le site:

 www.photographe-voyageur.com

Qui sait ? La photo qui traîne dans votre album souvenir ou votre disque dur liée à une belle rencontre du bout du monde présente peut-être un intérêt collectif à faire valoir ?

Les 12 clichés vainqueurs seront exposés lors du Salon du Livre et de  la Presse de Genève du 30 avril au 4 mai.

                                                            Sylvie Neidinger

salon du livre et de la presse de geneve, geneve aéroport,cointrin,photographe amateur,aéroport de geneve,concours,photographe-voyageur

 Crédits Images: captures d'écran/site web/photographe-voyageur

 

Concours ouvert aux photographes amateurs, résidant en Suisse ou dans un pays de l'Union Européenne.

Délai de participation : jusqu'au 20 avril 2014.

- See more at: http://www.photographe-voyageur.com/#sthash.eieZ9Vah.dpuf

Concours ouvert aux photographes amateurs, résidant en Suisse ou dans un pays de l'Union Européenne.

Délai de participation : jusqu'au 20 avril 2014.

- See more at: http://www.photographe-voyageur.com/#sthash.eieZ9Vah.dpuf

Cornavin, un peu cathédrale

Les travaux de la gare de Genève semblent en voie d'achèvement.

Après avoir été désossée, la façade droite se remplume....cornavins fin des travaux,architecture

cornavin, fin des travaux,architectureOn apprécie au plus haut point le nouveau traitement de l'entrée, avec son mur-hublots.

A l'intérieur de cette haute salle des pas perdus, un sublime sentiment d'être emporté par l'architecture très structurée.

Art  institutionnel de la gare Cornavin. L'antithèse de l'intimité du bâti-logement.

cornavin,fin des travaux,architectureContraste de la ligne croisée et du cercle.cornavin,fin des travaux,architecture

Couleur de lumière.
cornavin,fin des travaux,architecture


Juste en traversant, le piéton se sent bizarrement devenir tout "architecturé" ...de l'intérieur.  

Emporté du regard...vers le haut.

Comme dans une cathédrale.

Quand l'architecture transcende la sensation physique !  

            

                                                 Sylvie Neidinger   

                

cornavin,fin des travaux,architecture

               cornavin, fin des travaux,architecture

cornavin, fin des travaux,architecture

                     
    Crédits photos ©Sylvie Neidinger

                                                 

                                                            

10:31 Publié dans A-GeneVie, U-Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cornavin, gneve, gare, architecture monumentale, fin des travaux, architecture | |  Facebook | | | |