UA-65882359-1

15/02/2014

Droner n'est pas jouer...au surf urbain aérien !

Un drone civil ne peut virevolter en l'air en secteur urbain sans autorisation. drone civil, nancy,

Un jeune de 18 ans, Thomas Nans vient de poster des images époustouflantes, inédites de la ville de Nancy. Une première.

Un oeil sur la ville totalement inattendu, un véritable...

SURF URBAIN AERIEN !

Voir: youtube.com/watch?v=Or_UBTvL5Rw

Problème: lancer son drone, à plus de 90 mètres tout de même,  lui a valu, des ennuis avec la Justice . Convoqué au tribunal pour motif de mise en danger, atteintes à la vie privée etc.

Depuis évidemment sa vidéo -superbe!- postée sur le web fait le buzz.  

Va-t-on voir une génération de jeunes qui surfent en vrai avec leurs drones, filment en piqué, en plongée et contre plongée, sans  autorisation, aussi facilement que l'on ne surfe sur internet??

Pour ensuite poster les films sur You tube??  

Probablement pas car l'outil actuellement coûte cher...Mais, un jour....des drones de petite taille et peu chers ?         Sylvie Neidinger   


Actu du 20 mai 2014 suite, condamnation à 400 euros d'amendes


crédit images/captures d'écran/sites web

 

 

drone civil,nancy,thomas nans,swatCes drone civils viennent chatouiller les moustaches étatiques (sécurité civile globale)

Dont le  secteur militaire qui contrôle  la taille et les capacités des engins....

Une société suisse commercialise certains drones. Lire la révolution des drones :« Avant l'apparition de la réglementation, le but du jeu était clairement de reproduire, à bas coût, des drones MALE [moyenne altitude longue endurance - un terme militaire, ndlr] », selon Sarah Kirman, responsable des domaines d'activités stratégiques au sein du pôle Pégase, l'un des trois pôles de compétitivité dédiés à l'industrie aéronautique et spatiale, situé à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône).

Mais la direction générale de l'Armement (DGA) s'y est opposée en 2010. Du coup, une génération intermédiaire est en train de voir le jour.

« Nous sommes très peu de constructeurs sur ce créneau d'avenir », souligne discrètement Dominique Daniel, directeur général de Swat France, filiale installée dans le Vaucluse d'un constructeur suisse de drones civils dotés d'un poids total autorisé en vol de 150 kg, dont 60 kg de charge utile (par exemple 20 kg de caméras et 40 kg de carburant). « Nous visons une navigation entièrement automatique sur 1.000 km. Le drone stocke ses propres données. »

        Actuellement, les marchés de prédilection sont les médias, la communication et le cinéma, essentiellement pour de la prise de vue. Cette activité représente 80% du marché des applications civiles du drone aujourd'hui. »

                                   Suite: Des Drones pour filmer les JO article

Les commentaires sont fermés.