UA-65882359-1

12/01/2014

Rue du Cirque, Paris.

La Love affaire Hollande-Gayet privée est entrée dans le champ politique public, comme une info désormais mondialisée.

Et genère de multiples interrogations et conséquences.

1-L'appartement, sis rue du Cirque, qui abrite les amours  indiquées par Closer (sans sécurité officielle, en cachette, et caché sous un casque intégral )  du Président de la République française  serait indirectement   lié à certains corses "connus"( proches du gang de la Brise de mer)  par la biais de sa locataire (pas du propriétaire)

rfi.fr/france/20140112-hollande-gayet-corse-banditisme-interieur-

leparisien.fr/politique/hollande-gayet-questions-autour-de-l-appartement-secret-12-01-2014-

lemonde.fr/politique/article/2014/01/13/l-affaire-qui-destabilise-francois-hollande_

...multiples problèmes de sécurité du chef d'Etat.

                                      ****

2-Valérie Trierweiler, première dame est actuellement  hospitalisée pour choc  émotionnel.

Son hospitalisation donne de facto une dimension totalement publique évidente à l'affaire. Et valide la réalité de la liaison.  Rappel: devant les médias, donc publiquement, François Hollande l'avait nommée tout de même  la "femme de sa vie". Il a donc changé d'opinion si rapidement ?

Valérie Trierweiler  était devenue très impliquée dans son rôle de Première Dame autour d'associations liées à la  protection de l'enfance. Elle était présente, en  novembre 2013  lors de la remise du prix Fondation Chirac. (cf : ma photo  en bas de l'article Fondation. La presse n'était pas invitée  dans cette salle de réception) Elle assumait avec une certaine assurance ses engagements ici comme invitée.

A l'Elysée, elle a  pris sa place publique dans le protocole avec  un cabinet, des collaborateurs. Quid de la suite?

                                                                   ********

3- La très jolie Julie Gayet déclame à la radio de la littérature plus qu'érotique  de l'auteur latin Martial dans l'émission "chaude est la nuit" Son choix d'actrice libre à 100% de déclamer les vers qu'elle veut, devient désormais problématique comme "amie"  d'un...président de la république.

                                                                    ********

4-L'article de l'Express du  18 12 2014  se relit rétrospectivement avec un regard neuf. Il  évoque tout de même  "un palais à la dérive", des collaborateurs déboussolés, un président insaisissable,  dont on ne sait exactement où il est, qui disparait des écrans.

Autre édito synthétique de Christophe Barbier Express:

.lexpress.fr/actualite/politique/francois-hollande-discredite-par-l-affaire-gayet_

                                                                       ***

Et à part cela circulez, il n'y a rien à voir. Cela serait juste une affaire privée!!???

Et de bizarres sondages indiqueraient que les  français s'en moquent ??!!! Pas si sûr.

A bon ?  Cela serait plutôt une gravissime affaire d'Etat, non ?

D'où le fait d'en parler légitimement sur les blogs également et sans être lié à aucune partie.

De toutes façons l'incendie a déjà  dépassé la sphère privée. L'information appartient désormais à la sphère publique du  politique. Plusieurs politiciens s'expriment déjà  Lellouche etc. Et de gauche aussi.

                              ********

5-J L Mélanchon du Front de Gauche a eu cette parole fort  exacte lundi 13 :

"la fonction doit dépasser l'individu"Ce que ne ferait pas François Hollande selon lui.

Oui la vie privée d'un président doit coller à sa vie publique, Le Monde , quotidien de gauche cite les erreurs, la légèreté de François Hollande dans un article extrêmement synthétique

.lemonde.fr/idees/article/2014/01/14/les-trois-fautes-de-...

"Moi je" exemplaire, c'est aussi pour la vie privée. Il ne lui est pas reproché de ne plus aimer Trierweiler éventuellement.  Ce qui le regarde - c'est sa vie -mais bien d'avoir usé de l'infidélité, de la tromperie .

                                    *******

6- D'où  les dégats sur l 'IMAGE  DE LA FEMME que François Hollande véhicule.

efigaro.fr/actualite-france/2014/01/16/01016-20140116ARTFIG00436-valerie-trierweiler-toujours-dans-un-etat-de-fatigue-extreme

Plusieurs femmes l'expriment

Avec l'opinion ici de la France dite"profonde", celle de Mme de Fontenay choquée du traitement du type "dégage" fait à l'encontre de la compagne Trierweiler, trompée. Ses propos sont forts . Elle est en colère. Elle se dit révoltée Elle s'est indignée de la façon dont le chef de l’État traiterait Valérie Trierweiler, qui a été hospitalisée. "Je suis révoltée de la manière dont est traitée cette femme, qui est répudiée comme un objet consommable et jetable", s'est-elle insurgée.

Christine Boutin, femme politique conservatrice tient le même point de vue. Elle parle de violence faite aux femmes :

itele.fr/chroniques/invite-bruce-toussaint/c-boutin-hollande-a-revele-par-cette-affaire-privee-son-veritable-caractere-

.lepoint.fr/ces-gens-la/pitie-pour-valerie-trierweiler-17-01-2014

ie-trierweiler-audrey-pulvar-c-choc-extr%C3%AAmement-violent-

La vie privée d'un couple qui ne s'entend plus tient de sa....vie privée. François Hollande est tout de même libre de vivre avec qui il l'entend de se séparer ou non de Valérie Trierweiler. Mais le passage serait complexe vu les structures élyséennes dont dispose la "première dame".

Or,  ici, il y en plus un facteur médiatiquement aggravant: la  tromperie en cachette. Ce qui justement fait hurler Mme de Fontenay et derrière elle, combien de femmes du pays choquées elles aussi. Probablement les femmes trompées qui réagissent mal à l'affaire Gayet . Mais pas seulement

Un couple en état de problème ne passe pas obligatoirement par la case tromperie. Et au sein du couple, l'un des deux peut tromper en cachette ....sans vouloir quitter !

Quelle violence effectivement. Celle qui est toujours la compagne de François Hollande, jusqu'à ce que celui-ci daigne l'informer sur son sort, est hospitalisée depuis le 10 janvier à la Pitié-Salpêtrière.

L'affaire "perso devenue publique" est donc totalement contradictoire avec la politique d'égalité de la femme menée par ce gouvernement.

                               *******

 7-Des élections se tiennent dans trois mois, seule réponse mesurable. Les sondages étant si contradictoires car dépendant tellement de la manière dont la question est posée...

Un sondage  paru lundi 13 du Cevipof/SciencesPo/Opinionway souligne le dégoût croissant des français pour la politique , de droite comme de gauche. Leur éloignement vis à vis du monde politique et de ceux qui l'animent.

 

Les gens, fatigués, attendent des réponses sur la vie économique difficile.

Pas sur Léonarda, ni Valérie et ni Julie.              

                                                                                                                                   Sylvie Neidinger

 

FH : une psychologie compliquée. Ne jamais oublier qui fut un jour...Caton "cet homme de droite" dans le début des  années 80

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2013/05/28/hollande-caton-ce-soir-sur-antenne-2.html

Commentaires

Sylvie,

Non, ces liens au banditisme sont démentis par l'avocat de Michel Ferracci. A lire au bas de cet article du Point.fr:

http://www.lepoint.fr/societe/affaire-hollande-gayet-la-trahison-de-manuel-valls-12-01-2014-1779321_23.php

Ce qui n'enlève rien au fait que cette affaire va bien au-delà de la vie privée ou pas du Président de tous les Français et concerne la question de savoir qui gouverne et comment!

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/01/11/temp-a1c9a92f4b01ba38e135c1d54ad1ce09-251760.html

Bien à vous

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 12/01/2014

Chère @Hélène : oui ... savoir qui gouverne et comment ? L'info corse est maintenue par les sites d'info.
Cher @Homme Libre oui : probablement instable, cachottier vus les résultats
Pour sa psychologie, ne pas oublier qu'il fut "Caton". Je rajoute ceci à l'article.

Écrit par : sylvie neidinger | 13/01/2014

Et si le Président "normal" se serait fait piéger ? Et si ce piège était tissé depuis plusieurs mois, préparé méthodiquement pour le faire tomber dans une alcôve où une starlette lui conterait fleurette ? Le Président est imprudent sachant que les faits et gestes de tout un chacun sont épiés. Snowden doit rigoler s'il scrute ce fait divers coquin dans les médias.

Écrit par : Dominique | 13/01/2014

Les commentaires sont fermés.