UA-65882359-1

28/12/2013

Comment s'auto-protéger de la cyber-surveillance ?

Le Big Brother orwerllien se met en marche sous nos yeux.

Citoyen surveillé en tout sens dans sa banale petit vie ordinaire: caméras pour lire et enregistrer les visages, les plaques d'immatriculation... Partout. jean-marc manach,surveillance

Certes celui qui n'a rien à se reprocher peut parfaitement accepter....

Certes celui qui n'a rien à se reprocher peut également parfaitement refuser !

Surtout quand le phénomène devient fou ! Un marseillais a eu la mauvais surprise récente de recevoir comme pub ciblée sur son PC  la proposition d'achat (totalement illégale d'ailleurs  !!) d'une... kalachnikov. Par le fait qu'il vit à Marseille, lieu de son adresse IP: délirant! 

ATTENTION DE NE PAS  CREER LE BATON QUI NOUS TAPE !

Problème: c'est souvent nous-mêmes qui donnons le fouet pour être battus!

Avec l'usage immodéré de divers outils qui nous surveillent en toute connaissance de cause.

La carte de paiement  suit le consommateur à la trace, les cartes de fidélité des magasins enregistrent toutes ses habitudes de consommation, le badge péage ou le paiement magnétique identifie ses trajets, les  cartes de soins, les  IP  des ordinateurs .....vaste liste.

Même l'acte banal d'acheter un billet de train (en France, la Suisse n'a ps ce système) signifie que les données partent outre-atlantique !

Du réveil au coucher  sous contrôle !

Avec des technologies double face, positive et leur  ombre négative dans une dualité  qui complexifie le débat:

-Pas besoin d'une réelle  puce électronique sous la peau: le téléphone mobile permet la géolocalisation. Attention: cette  faculté technique peut être également fort utile par ailleurs pour retrouver des égarés en montagne ou des appareils volés)

-En cas d'agression dans l'espace public, retrouver les auteurs par vidéo-enregistrement  est évidemment possible.

-Jusqu'au marqueur ADN dont on a entendu parler  en positif pour retrouver les auteurs des  casses de bijouterie. Il pourra aussi être utilisé  en négatif pour suivre Monsieur et Madame Tout le monde. Un produit indélébile, indétectable. Une cyber-folie.

Que faire pour minimiser ? En Allemagne comme en Suisse les paiements habituels en espèces plutôt que par carte électronique limitent  cette intime connaissance des habitudes par des tiers.jean-marc manach,bug brother,orwell,cyber-surveillance

Mais ceci ne concerne qu'une infime partie de cette surveillance généralisée  bien focalisée sur chaque individu:celle de la consommation. Mais pour le reste ?

On peut avec Orwell imaginer un futur scénario où un code barre personnel invisible ouvrira les portes et les fermera: notre ADN individuel et unique !

Si vous possédez un android, la 3G et googlemail , Google peut vous sortir vos historiques de trajets !


INTERCEPTION DE COLIS

Le Spiegel note que la NSA peut intercepter physiquement des ordinateurs à l'achat pour y installer les logiciels espions. Ce quand les propriétaires se protègent et ne vont jamais sur internet !

"Une opération plus anecdotique mais révélatrice est celle qui consiste à récupérer les rapports d'erreur envoyés par le système d'exploitation Windows aux ingénieurs de Microsoft. Ces rapports donnent des détails précis sur la machine utilisée et peuvent, comme le mentionnent des membres de l'équipe, permettre « de rassembler des informations détaillées et de mieux accéder à l'ordinateur ».Der Spiegel raconte également que certaines livraisons d'ordinateur sont interceptées et redirigées vers des ateliers secrets de la TAO, où des agents ouvrent précautionneusement le paquet et mettent en place des espions dans la machine. Cette technique permet notamment de cibler les personnes ayant recours à des ordinateurs neufs et qu'ils ne connectent jamais à Internet pour éviter les fuites. C'est notamment la façon de travailler de Glenn Greenwald, le journaliste entré en contact avec Edward Snowden.

Dans un communiqué au Spiegel, l'agence NSA a confirmé sommairement l'existence de cette équipe : « La TAO est un atout national unique, en première ligne pour permettre à la NSA de défendre la nation et ses alliés. Son travail est centré sur l'exploitation des réseaux en appui à la collecte de renseignements à l'étranger. »

D'accord tout le monde n'est pas Greenwald !

Mais dans les faits, Monsieur et Madame Tout le monde sont tout aussi surveillés !

                                                                    **

Jean-Marc Manach, un journaliste  donne de précieux conseils sur son blog. Sa remarque pleine d'humour est si juste:

                            "qui va surveiller les surveillants" ?

Globalement son site BUG BROTHER est à visiter pour y trouver peut-être quelques réponses. 

Et surtout beaucoup de questions ( plus que des réponses !)  sur notre mode de vie contemporain et futur.

Le BUG est effectivement énorme ! Il est essentiel d'en prendre conscience.

A défaut  d'en avoir ...prise. Car objectivement pouvons nous passer des téléphones et de sortir dans la rue. Visiblement non!

                                                        Sylvie Neidinger

Ses conseils aux journalistes :

bugbrother.blog.lemonde.fr/comment-proteger-ses-sources/

bugbrother.blog.lemonde.fr/2010/10/27/journalistes-protegez-vos-sources/


                                                           

Commentaires

très bon article mais concernant l'ADN celle-ci avait déjà été trouvée par un des bouchers de l'époque nazie,l'horrible Mengelé nommé l'Ange de la mort
On critique l'ésotérisme ou du moins ce mot.Ce dernier semble faire craindre le pire mais combien sont-ils à l'appliquer si l'on songe aux nombreux gadgets virtualisés dont l'origine est basée sur la numérologie branche essentielle de l'ésotérisme?
Alors appliquons l'adage pour vivre heureux vivons ésotériquement /cachés
toute belle journée pour vous Sylvie

Écrit par : lovsmeralda | 30/12/2013

Les commentaires sont fermés.