UA-65882359-1

04/11/2013

No woman no drive: le buzz à 5 millions de vues !

Les saoudiens refusent toujours que la moitié de leur humanité-les femmes- conduisent.

Position intransigeante  liée au rigorisme absolu wahhabite. Et pas en l'occurrence à l'islam car dans le pays voisin, le Koweit, les femmes conduisent.femmes au volant,arabie saoudite

Un jeune saoudien, Hisham Fageeh vient de  parodier la chanson de Bob Marley pour l'intérêt de son titre. Il se présente comme artiste et activiste (social activist)

S'ensuit un petit délire en chanson.

Mais masculin. Trop masculin.

Aucune femme sinon une paire d'ovaires affichée au mur!

Seul le chanteur en scène comme auto clooné..

Son clip  pro en matière de réalisation, humoristique  a dépassé les 5 millions de vues en deux jours de démarrage. Plus encore  depuis sa mise en ligne le 26 octobre dernier.

CRITIQUE PAR LA DERISION

Le Marley du désert -sans  dreadlock mais en keffieh-  a  surtout parodié le discours réellement tenu par  d'un dignitaire religieux.

Lequel venait de confirmer en vrai et sans rire l'interdiction pour les femmes de se mettre au volant au motif que  "la conduite abîme les ovaires des femmes" et "provoque des troubles cliniques aux enfants à naître" !

Etonnant détournement de l'univers jamaicain en saoudien par les  paroles d'une chanson.

/international/arabie-saoudite-femmes-toujours-interdites-conduite-

You tube: No woman no drive

Effectivement les femmes n'ont toujours pas le droit de conduire en Arabie Saoudite. Et sont toujours  chaperonnées.  Seul pays au monde.

Sans qu'aucune démocratie amie ne fasse la moindre remarque...

Hisham Fageeh  a posté son clip le 26 octobre, jour où elles devaient manifester. Peu d'entre elles ont osé conduire dans les rues. Elles se faisaient arrêter par  la police .

Lui s'est lancé... à sa manière. Le comédien engagé dans  cette voie de l'humour- que l'on peut trouver  lourd - mais original dans le contexte hyper  conservateur de son pays. Il ne pensait probablement pas atteindre de tels scores.

L'humour  dérange aussi. On est toujours sans nouvelle d'un twitteur saoudien qui avait blasphémé par  un seul petit SMS....

Il est effectivement gênant  qu'un clip pour une avancée sociale de la femme n'en présente aucune.  Juste un chanteur sous  mille facettes, très satisfait de lui-même.

Seul un homme peut-il porter publiquement les revendications féminines dans ce pays ?

Au final ce clip, certes pas finaud, a le mérite de remettre au coeur de l'info internationale  cette interdiction de conduire saoudienne pour raison... d'ovaires à protéger.

Quelle vision de la femme...

                                                                                                                     Sylvie Neidinger

SMS de contrôle général  des femmes :

Quand l'Arabie saoudite traque les femmes par smsfemmes au volant,hisham fageeh,arabie saoudite


Conduite :

.liberation.fr/monde/2013/10/25/pour-conduire-en-arabie-s...

arabie-saoudite-les-femmes-continuent-leurs-actions-pour-...


no-roman-no-drive-la-parodie-qui-defend-les-saoudiennes-a...

Commentaires

Merci pour le lien sur ce clip d'anthologie.
C'est tellement bien chanté, la réalisation est parfaite. Et ne parlons pas du message ... Quelle finesse !
Cette attitude souriante et ironique est conquérante.

Écrit par : Calendula | 04/11/2013

Merci @calendula de votre commentaire qui se conçoit 100%. J'en ai tenu compte . Ce n'est effectivement pas un morceau d'anthologie mais juste assez rare comme expression dans ce pays là Certes..lourdingue au bout de 4 mn. C'est une parodie qui a le mérite de rappeler cette interdiction. Le nombre de vues viral est important Sylvie Neidinger

Écrit par : sylvie neidinger | 04/11/2013

Les commentaires sont fermés.