UA-65882359-1

29/10/2013

Guérilla... rurale des bonnets rouges

Finistère, Morbihan en révolte contre les portiques taxophiles.

1- Guérilla ...ruraleecotaxe,bretagne,bonnets rouges

Le Préfet de Région lui même n'en revenait pas, devant les caméras de l'intensité du  niveau de violence atteint. Il  signalait ce que signifierait cette violence si elle était transposée en secteur urbain. Beyrouth-sur atlantique.

Blessés, dégâts importants  sur les infrastructures  routières.

La campagne n'a rien à apprendre de la ville.

Inquiétudes des élus:  la manifestation de samedi à Quimper n'est pas annulée malgré le recul du gouvernement qui vient de suspendre l'application de la taxe au 1er janvier 2014.

ecotaxe,bretagne,bonnets rougesLes RG parlent de jacquerie et d'actions très dures.

Avec des conjonctions pluri-sectorielles : paysans, transporteurs, pêcheurs, artisans, ouvriers...qui à elles seules imposaient au gouvernement de faire machine arrière. Ce qu'il a fait aujourd'hui.

2-Bonnets rouges

 La France est prompte à manifester. Révolution de 1789 contre les hausses du  prix du pain. Trop d'impôts tue l'impôt. Adage  de saison.

Les bretons- qui votent majoritairement à gauche ... - ressortent  des limbes de leur mémoire régionale la violente révolte anti-taxation dite des   bonnets  rouges datant de.... 1665 !   Elle se nomme également la révolte du papier timbré,

Aujourd'hui,  un  raccourci humoristique  se mêle à la partie historique comparée. Mauvaise chance pour le Président de la République qui a décidément la poisse...

  En 1665, Louis XIV voulait  une forte levée d'impôts  en Bretagne pour financer sa guerre contre la Hollande, déclenchant une révolte régionale massive.

En octobre 2013, c'est toujours contre...Hollande que cela se passe.

                                                                                                                   Sylvie Neidinger

 

20:05 Publié dans H-Histoire avec un H, P-Politis France | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ecotaxe, bretagne, bonnets rouges | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.