UA-65882359-1

16/10/2013

Insultes sexistes

Depuis huit jours, toute féministe voire toute femme basiquement femme hallucine.guy bedos,nadine morano,parti socialiste,ligue des droits de l'homme

L'affaire démarre à Toul.

Guy Bedos invité par le maire socialiste insulte gravement une  ancienne ministre Nadine Morano.

Elle est traitée en public, en son  absence évidemment, lors d'un"spectacle"- extrême élégance !-de "conne" et de "salope". Juste pour plaisanter.*

Elle porte plainte.

 Le clown triste qui ne fait rire personne est en plus doublé d' un lâche. Il se répand depuis sur les plateaux tv. Il s'écoute parler. Mégalo, il ose se comparer à Rabelais et se cache derrière son statut d'artiste qui selon lui permettrait  de dire  ce qu'il veut.

Il se donne le droit d' insulter grave ad nominem !!! Liberté d'expression devenue liberté d'insulter les femmes !

 Gag. D'un incommensurable orgueil: il s'auto-proclame "résistant" ...en traitant en public et à distance une femme de salope ! Résistant  à quoi, en fait ?...aux antibiotiques ?

Peut-être que ce personnage, au final,  tape-t-il si fort car étant  has-been ?

Il revient  sur le devant de la scène médiatique par cette  provoc'. Faute d' intelligence humoristique réelle....

Gag: le triste sire est membre de la Ligue des Droits de l'Homme, organisme supposé lutter contre les discriminations. En lourd silence sur le sujet : aucune réaction sur leur site à l'heure actuelle.

Les féministes se pincent. C'est quoi ce cauchemar ?

SILENCE ASSOURDISSANT DU PS

De la même façon, le silence de la classe politique socialiste est bruissant.

En ne réagissant pas, à la fois F Hollande, JM Ayrault au Gouvernement, Claude  Bartolone au Parlement, Harlem Désir au Parti , N Vallaud Belkacem ministre de la Femme sont de facto complices de ces dires.  Ils acceptent ces faits donc les avalisent.

Totale contradiction, en plus  avec le récent incident volailler de caquetage à l'assemblée nationale, qui a été surjoué. 

Les français ne comprennent plus rien. Le PS qui s'offusque d'un incident  mal venu, un caquetage laissent pire se produire sans réagir.  Nadine Morano  ancienne ministre  est  individuellement traitée par l'un des leurs, d'insultes à connotation sexuelle marquée.

Parce qu'elle n'est pas de leur bord politique !

Mais dans quelle salade idéologique, délétère  s'enfonce la gauche française actuelle? Qu'est- ce que cette morale....sélective?

Pire, un sombre attaché parlementaire PS en rajoute une couche à distance.Très "courageux" lui aussi, très "résistant version  Bedos",  très couard en fait, il tweete les mêmes insultes à l'encontre d'un femme député, la benjamine de l'Assemblée.

guy bedos,nadine morano,parti socialiste,ligue des droits de l'homme

guy bedos,nadine morano,parti socialiste,ligue des droits de l'homme

Marion Maréchal-Le Pen à 22 ans est la plus jeune députée de l'histoire de République française. Certes d'un bord politique opposé à celui de ce Bourdeau. Elle va porter plainte. Plus jeune député: un exploit  au sein d'une assemblé connue pour être très masculine. Beaucoup plus machiste que les autres pays européens.

 Ce même attaché parlementaire Bourdeau voulait tout simplement en juin dernier tirer sur les manifestants du printemps français !

Soutenu par son supérieur hiérarchique encore une fois au nom de...l'humour qui a bon dos.

Grand silence du PS face à cette idée très démocratique de tirer sur ceux qui ne pensent pas comme soi-même.

Pire. Son sénateur socialiste Jean-Pierre  Michel le soutient toujours au nom de.... l'humour et de la  liberté d'expression qui ont bon dos...

guy bedos,nadine morano,parti socialiste,ligue des droits de l'homme

 

Conclusion:

Bedos, Bourdeau et Michel sont des hommes lâches qui se cachent derrière l'humour pour traiter à distance de salopes deux femmes politiques qui osent ne pas penser comme eux.

Du temps de Robespierre, ces personnages  auraient envoyé ces ...femelles à la guillotine.

Problème ce type "d'humour politique" lâche ne fait plus rire les français.

Il les fait pleurer. Ou bientôt utiliser leur bulletin de vote pour exprimer leur indignation.

On se pince à voir un grand parti politique, le PS, actuellement au gouvernement   compter gagner les futures municipales et   européennes non pas par l'argumentation. Mais en laissant traiter leur adversaire de salope par des membres dûment inscrits parmi les leurs : un sénateur ps, un attaché parlementaire + un triste has been qui se dit "résistant".

Ce Parti  gouvernemental qui veut  exporter sa démocratie aux autres nations (Mali et autres) qui donne des leçons à l'international est incapable lui même de clouer le bec à des corbeaux lugubres, membres de sa formation.

Ambiance ultra délétère. Très années 30. Classe politique dans son ensemble décrédibilisée! Dégré Zéro du fait politique.

De gauche, de gauche extrême, du centre, de droite, de droite extrême, du haut, du bas: aucune femme, de quelque bord qu'il soit, ne peut être traitée  de "conne et salope" en 2013 !

50 % de l'électorat est insulté.

Insulter une seule femme, c'est les insulter toutes.

Féminisme pas mort. Et retour de bâton électoral prévisible ?

                                                                                                       Sylvie Neidinger

Post : Madame Taubira est elle aussi victime d'insultes gravissimes puisque comparée à un ...singe sans grande réaction là non plus de la classe politique. Ambiance délétère.

 

*SUIVI Juin 2015. Guy Bedos est renvoyé en correctionnelle pour cette insulte publique :

http://www.bfmtv.com/societe/guy-bedos-renvoye-en-correctionnelle-pour-avoir-insulte-nadine-morano-890887.html

Commentaires

La vulgarité et grossiéretésdes parlementaires français à l'encontre des femmes, de leurs vêtements, aussi, notamment les robes d'été de C. Duflot, est dénoncée depuis longtemps, notamment par l'ancienne ministre de la santé Bachelot... Aux femmes, sur place, à l'Assemblée Nationale de donner l'exemple aux autres femmes, en se levant et quittant l'hémisphére...
Myriam Belakovsky

Écrit par : myriam Belakovsky | 16/10/2013

Les commentaires sont fermés.