UA-65882359-1

14/10/2013

Donnez-nous vos reins et vos foies !

Terrible témoignage du dernier naufrage en Méditerranée.naufrage,malte,lampedusa,reins,bandes criminelles,libye,foie

L'embarcation venue de Libye portant de 270 à 400 candidats à l'exil venus de Palestine, Syrie, Egypte a été attaquée par une bande criminelle concurrente qui a harcelé le bateau durant 5 heures et tiré sur le bateau, blessant des passagers et trouant le l'embarcation  qui a commencé à prendre l'eau.

Le fond du fond de la noirceur humaine est atteint dans ce dossier.

Des rescapés témoignent :

" le bateau a été suivi pendant quatre à cinq heures par "des miliciens" libyens qui "tout à coup" leur ont tiré dessus, blessant "deux passagers". Selon lui, "le bateau a commencé à prendre l'eau, s'est rempli très vite" et tout le monde s'est retrouvé à la mer.

Aisha, une Libanaise de 25 ans rescapée elle aussi du naufrage avec son mari syrien Alaa de 27 ans a corroboré à l'AFP cette description des circonstances du naufrage.

"Les miliciens nous ont suivis avec leurs bateaux pendant cinq heures puis ils ont pointé leurs armes sur nous, nous réclamant de l'argent, nos reins, nos foies. Comme personne ne donnait rien, ils ont commencé à nous tirer dessus et ont blessé deux d'entre nous", explique-t-elle, en soulignant que le canot pneumatique a été transpercé par des balles et a commencé alors à se dégonfler."

Ils témoignent ici  du fait que des bandes criminelles qui rançonnent exigent de l'argent et désormais des organes humains!

On imagine alors le sort ...médical  réservé à des réfugiés solitaires pris dans les rets de ces bandes criminelles.  En Libye et ailleurs. Car bien évidemment de genre d'opération se pratique en lieu type hospitalier et avec des  "médecins"dévoyés.

Passage obligatoire à la découpe chirurgicale.  Et mort à la clef très certainement.

Décidément,  plus on avance dans le temps- désormais 21ème siècle -plus la sauvagerie se révèle plus grave que jamais.

                                         Sylvie Neidinger

 http://videos.tf1.fr/jt-we/2013/naufrage-de-migrants-pres-de-malte-c-etait-dramatique-8290174.html


naufrage,malte,lampedusa,reins,bandes criminelles,libye,foieLe correspondant parisien de la presse italienne, Alberto Toscano avait  clairement posé le problème aux autorités françaises, avant qu'elles ne s'engagent  à vouloir débarrasser la Libye du système Khadafi lors d'une conférence de presse à Paris au Printemps 2012. Il avait tiré une sonnette d'alarme. Dans le plus grand silence en retour.

Arguments de type "lanceur d'alerte" par un journaliste italien évidemment  très bien informé sur Malte et Lampedusa, jamais repris par ses confrères hexagonaux, dont l'esprit critique se met en berne dès qu'une intervention militaire se profile à l'horizon...

Il évoquait ceci dans le + du Nouvel Obs du 4 octobre 2013:

"Après le discours du ministre Juppé, relatif surtout au cadre diplomatique de l’intervention militaire, je me permets de lui poser la question suivante :"Monsieur le ministre, êtes vous conscient que les opération militaires en Libye et la déstabilisation de ce pays, où vivent un grand nombre de travailleurs originaires d’autres Etats africains, vont provoquer une vague migratoire vers l’Italie et en particulier vers l’île de Lampedusa ? Êtes-vous prêts à aider l’Italie face à la probable crise humanitaire qui va se vérifier dans la Méditerranée ?"

 La réponse est en pure et simple langue de bois politicienne. On tourne la tête de l’autre côté. Comme si j’avais dit des banalités révélatrices de mon origine nationale, incapable d’apprécier les grands desseins stratégiques à la française, parrainés par le duo de tonnerre Sarko-BHL. D’ailleurs aucun journaliste français présent s’est montré sensible à mes arguments."

Dommage que l'on n'écoute jamais les gens raisonnables au profit des va-t-en-guerre bien nommés par M. Toscano  sous la vocable le"duo de tonnerre Sarko- BHL"...

                                                        MEDITERRANEE CIMETIERE

naufrage,malte,lampedusa,reins,bandes criminelles,libye,foie

Les commentaires sont fermés.