UA-65882359-1

29/09/2013

Humour militaire Helvète

Pour les exercices 2013 du 26 au 28 août dernier, le commandement militaire suisse a choisi un scénario plutôt humoristique et original:  la réponse à une attaque venue de l'ouest, la France voisine!

De  la "Saônia" plus exactement, renommée à l'occasion  ex-France.(Rire)

"Ex" car l'hexagone serait désintégré et devenu agressif pour raisons de... sur-endettement !humour suisse,exercices militaires 2013.

 En fait, l'Armée de Berne voulait-elle   réécrire l'Histoire, la vraie  et rejouer l'arrivée des Burgondes de Burgondie,  la  Bourgogne  ??? Un véritable scénario historique  régional lui. Il date juste de quelques siècles...

Selon Daniel Berger, commandant de la brigade blindée suisse, "l'exercice n'a strictement rien à voir avec la France que nous apprécions, il a été préparé en 2012, alors que les relations fiscales franco-suisses étaient moins tendues. Des villes françaises sont citées uniquement pour donner des échelles réelles aux soldats".

 Comme ces militaires (+ les  politiques qui ont validé ce débordement d'imagination)   continuent à avoir  beaucoup d'humour, ils certifient aujourd'hui le plus sérieusement du monde que le choix du vocabulaire et  du pays qui attaque  n'avait surtout  rien à voir ....avec les exécrables mauvaises relations franco-suisses actuelles ! Surtout pas....

Impossible puisque l'Etat-Major helvète dit "apprécier la France"...

Ni bien entendu, rien à voir avec  la région... franc-comtoise  d'origine du ministre français de l'économie  Pierre Moscovici.

Le politicien est issu en effet de Montbéliard (Doubs) cette Saônia  mythique qui selon les dernières notes des services secrets confédéraux et cantonaux menace très très durement l'Helvétie !

Pierre Moscovici, ce  généralissime en chef aurait d'ailleurs  déjà prévu quelques missiles. Préparatoires à l'invasion. Fiscale? Ou pour le bon chocolat, les meules de gruyère ?

Tordus de rire.     On attend le scénario 2014 avec impatience !      

                                                                 Sylvie Neidinger

 

Suite : Invasion de Saônia. Invasion de Syria.

Cessons de rire ou rions plus fort, comme on veut. Les Suisses ont en réalité parfaitement raison de prévoir le débordement martial français. Il suffit de lire le programme solitaire réel prévu par François Hollande à propos de la Syrie:

 nouvelobs.com/guerre-en-syrie/20130927.OBS8824/exclusif-comment-hollande-avait-prevu-de-frapper-la-syrie.html

 On découvre dans cet article le  scénario réel établi par  l'Elysée et l'Etat-Major français digne de la meilleure ...bande dessinée :

"Pour prouver à l'opinion que François Hollande n'agit pas à la remorque des Etats-Unis, façon Tony Blair pendant la guerre en Irak, l'Elysée décide aussi, ce samedi 31 août, de "déclassifier" certaines preuves françaises de l'attaque chimique. "Nous avons appelé ce document 'Synthèse nationale de renseignement déclassifié' et nous avons mis un drapeau bleu, blanc, rouge sur chaque page"(....!) raconte un officiel. Et, en prévision des frappes du soir, le ministère de la Défense fait fuiter ce texte dans le "Journal du Dimanche" à paraître le lendemain.(...) D'où vient cette certitude que le président américain va donner le top départ ce samedi ? Tout nous conduisait à penser que le jour J était arrivé"(.......!!!!), dit un responsable français. Cela faisait une semaine que la perspective d'une action militaire franco-américaine contre la Syrie apparaissait inéluctable."  

Rire autorisé tellement la  procédure de GUERRE REELE concoctée à l'Elysée par des "officiels-certes du dimanche...- ici décrite est entachée d'amateurisme et de ridicule.

"Tout nous conduit à penser" que c'est ...très préoccupant! On hallucine: l'attaque est prévue pour être vendue médiatiquement comme étant française grâce à cet   argument " parce qu'on a mis  le ....drapeau bleu blanc, rouge sur le...papier du communiqué!!!! "Et que" tout conduit à penser que la date serait le"...

Argument impressionnant de naïveté de la part de ceux qui détiennent le pouvoir atomique par ailleurs.

L'article a le mérite de présenter la "fabrication" d'une communication pour justifier une guerre.

On ne parle pas ici d'un exercice militaire comme celui que la Suisse vient de réaliser. Mais du réel ! L'Elysée allait réellement lancer le pays dans un conflit, dans ces conditions de préparation...

Bigre, en moins de  10 mois, le voisin territorial de la Suisse attaque le Mali, programme pour le 31 août une  attaque de nuit  de la Syrie. Une petite guéguerre perso, hors Otan. Certes contrariée.

Berne s'inquiète... à juste titre de ce va-t-en-guerrisme effréné venu de sa frontière ouest. Alerte rouge !           SN




Les commentaires sont fermés.