UA-65882359-1

19/09/2013

Yéniches, peuple celte ?: merci pour le témoignage réel.

 L'article publié il y a 2 ans le 23 novembre 2012 est parmi les plus lus du blog Neidinger.

Sa genèse: alors que la fête de Halloween battait son plein commercial et surtout laissait croire médiatiquement que la  celtitude était ouest-européenne (Bretagne, Irlande, GB puis USA) j'ai voulu rappeler une vérité scientifique issue de l'archéologie: l'épicentre culturel celte est bien de Suisse, d'Allemagne, de Lorraine, d'Autriche, sud Belgique.

En travaillant le sujet, je découvre qu'un peuple européen, nomade, continue à se dire celte dans sa tradition orale: les Yéniches. Ils l'évoquent sur leurs forums. D'une manière têtue mais sans pouvoir donner de preuve.

Population souvent oubliée,  qui n'a pas souvent l'honneur de la Une.(Depuis quelques années, après une période noire, ils sont spécifiquement reconnus et officiellement inscrits en Suisse comme un des peuples du pays.)

D'où mon article "original"  alors que rien n'était écrit sur le sujet Yéniches/Celte !!

 Yéniche, ce petit peuple qui se dit Celte

Ma découverte: je compare les cartes de lieux de vie des Yéniches, celle du parler Yéniche (haut allemand)  et l'épicentre culturel celte: elles se superposent !

L'hypothèse est très intéressante mais comment continuer à accumuler des données en vue d'étayer la thèse puis la  valider???

Une des pistes: l l'ethno-génétique mais avec toutes les prudences scientifiques qui s'imposent.

Un appel à témoignages de tous ordres était lancé sur le blog en fin d'article, la blogosphère étant un parfait lieu pour réunir les preuves car les articles ne meurent pas. Et sont lus longtemps après.Des clics se produisent en permanence sur ce thème...

Comme une sorte de "recherche rationnelle" menée à plusieurs pour réunir tous  docs et infos sur le sujet.

Et ce matin  un commentaire de M Bony parvient.

Il est ici remercié car il donne des informations qui lui sont personnelles:

"Bonjour Mme Neidinger,

Merci pour votre article, très complet que je viens de découvrir.
Je suis la deuxième personne "yéniche" ayant fait des recherches génétiques que Romain cite dans son message.
Les résultats sont plutôt intéressants, je possède le marqueur I-L38, faisant de moi un I2B2 .. petit sous groupe génétique qui semblerait-il aurait vu le jour en Allemagne à l'époque dite de La Tène.
Plusieurs squelettes I2B2 ont été retrouvé dans une grotte allemande .. c'est la plus grande découverte concernant cet haplogroupe .. cela remonterait à l'urnenfelderkultur". Voici le lien, cela peut vous intéresser :

https://sites.google.com/site/haplogroupil38/summary/on-the-lichtenstein-cave"

Hyper Intéressant pour notre...enquête commune.

MERCI !               Sylvie Neidinger

Les commentaires sont fermés.