UA-65882359-1

27/02/2013

La "première dame" insulte grave... son employeur

L'info sortie la semaine dernière dans le Canard Enchaîné a été reprise par différents supports.

Les faits: Valérie Trierweiler aurait laissé sur le répondeur du patron de Paris Match, Olivier Royant, trois insultes odoriférantes.

Valérie Trierweiler en furie contre le patron de Match : journal de merde!

Valérie Trierweiler va-t-elle rester à Paris Match?

 Et sur nombreux sites de presse, en tapant " VT+ M.= l'insulte en question"

Je ne fais pas de commentaire ici sur ces faits précis. Libre à chacun de penser ce qu'il veut de cet incident très ...éclaboussant de la politique française.

Mais propose cette analyse:

La position imposée aux français par VT d'être à la fois à la lumière du pouvoir et gardant son métier de journaliste avait suscité au départ de nombreux doutes. Ceci a largement été décrit.

Le compagnon d'Angela Merkel souvent cité en contre-exemple, a décidé, lui, la ligne de la   vie ...privée. Il travaille mais ne s'expose jamais publiquement. Et personne ne vient déranger cet inconnu.

CHOIX IMPOSSIBLE ET PAROXYSTIQUE DE V. TRIERWEILER

Vouloir les deux est incompatible.

Pire, chez Valérie Trierweiler l'effet est doublé par la nature du travail. La profession exercée n'est pas prof ou comptable mais bien ... journaliste.

D'une part cette profession est soumise à un code de déontologie d'indépendance vis à vis du pouvoir, de la com...

Et surtout, paroxysme: la première dame officie dans un magazine people dont elle est aussi sujet par les reportages sur la people qu'elle est devenue étant compagne du Président de la république. Un homme désormais parmi les dix les plus puissants au monde.

En cumulant les deux fonctions, elle fait le choix d'un scénario impossible. Au delà de l'épisode des insultes, le pire est probablement à venir.


I- La relation de subordination avec Paris- Match:

En droit, aucun employeur ne peut insulter son employé. Aucun employé ne peut insulter son employeur. Sauf à casser le contrat qui lie les deux parties.

Constat: face à ces injures enregistrées, le Groupe Lagardère a choisi de ne pas agir  en droit comme cela se passerait avec un employé normal. Par là, il ne protège pas non plus ses autres salariés, ceux qui ont professionnellement pris leur plume pour traiter de la "VT people" et qui font l'objet aujourd'hui de sa vindicte largement décrite dans la presse.

Ces employés selon les témoignages rapportés  sont aujourd'hui  "terrorisés " par Valérie Trierweiler-people qui prend des mesures de retorsion à leur encontre.

Pourquoi un tel   traitement de sa salariée par le Groupe Lagardère ? (rappel  en son temps Alain Ginestar avait été renvoyé en moins de deux)

Paris -Match a fait passer l'info  par la  voie détournée du Canard Enchaîné. Il  dispose désormais d'un document majeur. Pas le poids des mots ni celui des photos mais le choc du son : la bande- son du répondeur téléphonique.

Quelles explications à cela ? :

- S'en sert -il comme moyen de contre-pression contre-elle ? Du type "si l'employée que vous êtes dérape encore, on publie le son"

- Ou autre cas opposé :  en ne judiciarisant pas le dossier par renvoi de la salariée, il la protège de la diffusion du document (catastrophique pour elle si cela se produit) et maintient ses relations avec le pouvoir ?

- Ou autre cas: Paris-Match profite commercialement du cas inoui qui lui est fait: avoir comme salariée une people de premier plan qui possède  un pool de communication à son service à l'Elysée. Et le journal en jouerait pour créer le buzz médiatique?

-Ou autre cas: Paris-Match aurait peur de retombées négatives  en la licenciant ?

L'attitude de Valérie Trierweiler  en tous cas pose problème. Les échos de la rédaction de Paris Match évoquent un agacement majeur des autres salariés. Que fera la direction de l'hebdomadaire si un mouvement de grogne des salariés plus important ne se fait jour, du type, une petite grève de derrière les fagots ?

A noter : l'absence totale de réaction du Syndicat des Journalistes SNJ sur l'affaire. Par sidération ?

II- La symbolique du pouvoir.

Tous les pays ne valorisent pas la fonction du couple au pouvoir :  Suisse et Allemagne très peu.Les monarchies constitutionnelles européennes : oui ( Espagne etc.)  USA et France : oui.

L'Hexagone reste  à plusieurs égards une monarchie républicaine qui aime à ce que le palais de  l'Elysée soit habité par un couple qui les représente.

Représentation : tel est bien le terme adéquat. Par le bulletin de vote, le peuple, normalement élit celui qu'il juge le meilleur à un temps T.

Le couple en fonction de représentation se doit d'être irréprochable dans l'image médiatique en tous cas.

Madame Obama fait un parcours de Première dame jusqu'à présent impeccable. Elle se construit progressivement une image solide, professionnelle, à la fois autonome et  en complémentarité de son époux : du grand art.

Valérie Trierweiler n'a pas à ce jour  construit une image cohérente.

Va-t-elle réussir?

Pire, aujourd'hui, cela se dégrade fort avec ce genre de propos éclaboussants qu'elle-même a prononcés.

Sylvie Neidinger

* Que l 'on ne vienne pas dire que les commentateurs s'acharnent sur elle. Elle alimente elle -même par sa pratique inédite et hors-norme les analyses.

rubrique Politique'France Valérie Trierweiler

SUITES:

1-Un héritier du groupe Casino dépose une plainte peu ordinaire contre VT pour ...."détournement de fonds publics" La démarche n'a aucune chance d'aboutir mais créé du buzz.

2-Le député de l'Yonne pose très clairement la question de la présence de VT, non mariée sur le site de l'Elysée et des moyens mis à sa dispositions, directement au Premier Ministre en réclamant la base des fondement juridiques.

3-Tweet politique du 23 avril 2013 tweet

Commentaires

De la bouffonerie présidentielle...

Ce qui me désole c'est que cette imbue d'elle-même ne cese de faire parler par elle de la pire des manières parceque tout simplement elle n'a rien de vraiment intéressant à nous dire.

Comme peut-on l'imaginer en première dame c'est plus du domaine du drame?
Tout cela sur le compte des contribuables
Peut-être a-t-elle ensorcelé François le paumé qui lorsqu'il l'a vu pour la première fois s'était pamé?
C'est tout bénéfice pour Ségolène.
La bouffone continuera jusqu'à la fin de la présidence et de pire en pire.
Il y a encore de quoi rire aux larmes citoyens.

Écrit par : Liberté Chéie | 27/02/2013

Pour être une première dame, il faut être légitime!
Elle n'est qu'une concubine qui n'a rien à faire dans les pattes du gouvernement!!

Écrit par : marchand | 21/03/2013

Les commentaires sont fermés.