UA-65882359-1

08/02/2013

Chirac avait dit non aux tortures de la CIA

chirac,cia,droits d el'hommeluxembourg,ue15,pays-bas,torturef,ondation chirac,prix de la paixSeuls la FRANCE de JACQUES CHIRAC, le  LUXEMBOURG et les PAYS-BAS ont strictement refusé de collaborer avec  la CIA dans le cadre d'exactions secrètes et/ou   illégales.

L'information donnée par le Nouvel Observateur  n'a pas été largement relayée  par les médias.

Hasard?

Tortures de la CIA. 54 pays ont collaboré mais pas la France.

Trois pays européens seulement  sur les   quinze de l'UE15 ont, grâce à la volonté de leur dirigeants (de garder la tête froide face à des demandes exhorbitantes)  refusé l'innommable.

Ce qui signifie que les treize autres se sont bien évidemment moqué des principes juridiques, judiciaires et démocratiques. Etats qui bien évidemment ont signé toutes les  chartes des droits de l'homme possibles et imaginables- qui  vantent leur démocratie...

L'Allemagne, la Belgique,  l'Italie, l'Irlande, le Danemark, le Portugal, la Suède, la Finlande, l'Autriche, le Royaume-Uni, l'Espagne,  la Grèce ont pratiqué des exactions illégales au profit de la CIA  sur leur territoire !

Suggestion: que les députés du Parlement Européen se lèvent et  applaudissent trois minutes au minumum les trois dirigeants de ces trois pays européens qui ont fait preuve de déontologie, de dignité, de droiture.

Et que les autres baissent leur tête. Plus de 3 minutes. 54 pays ont collaboré autour de ces délits extrajudiciaires.

Au delà, Jacques Chirac a refusé toute intervention en Irak.

Le fameux discours de de Villepin à l'ONU était évidement le sien, l'un étant le subordonné de l'autre, nommé pour appliquer la politique du président. Le corrézien  fut si critiqué à l'époque....

Surtout quand l'ambiance générale était à la posture contraire...

chirac,cia,droits d el'hommeluxembourg,ue15,pays-bas,torturef,ondation chirac,prix de la paix

Aujourd'hui sa Fondation oeuvre pour la Paix qui, chacun le sait , est un exercice bien plus difficile à conduire que celui de faire la guerre.

Quand à la torture et autres joyeusetés pratiquées en Europe au XXIème siècle pour le compte de l'allié américain...Aucune commentaire.

Sylvie Neidinger

 Prix de la Paix, Fondation

photo neidinger


Histoire incroyable de l'enlèvement  du citoyen allemand d'origine libanaise khaled el masri.C'est le suisse Dick Marty , rapporteur au Conseil de l'Europe qui permet une judiciarisation. La juridiction allemande ne se prononcait pas !

Appel :plutôt qu'écrire une erreur je n'ai rien rédigé sur cette précision . Evidemment avoir le nom du dirigeant luxebourgeois et de celui des Pays-Bas qui  comme J Chirac ont refusé, est une information intéressante pour compléter cet article.  SN

Les commentaires sont fermés.