UA-65882359-1

30/01/2013

Sumo en lutte signalé rue de la Corraterie. Contre qui?

"Puissant". Massif pourrait-on dire. Comme un sumotori, un vrai. Surprise au détour d'une rue genevoise de croiser une telle masse musculaire humaine de plus de deux mètres !sumo

Street Art ??? Pas vraiment. Oui, l'oeuvre appartient bien  au domaine de l'Art. Oui, elle est localisée dans la" Street Corraterie". Oui, elle est exposée  d'une manière éphèmère. Trois critères majeurs du Street Art.

 En réalité, en s'approchant, on découvre la plaque de l'artiste Alexandra Gestin.véritable groupie de la thématique japonisante. Et adepte de l'hyper volume.sumo

Ce sumo albinos 3D  appartient bien  à l'univers des galeristes.

Mais en expo " total open space"


Renseignement pris, la galerie Bel Air Fine Art est invitée tout à fait officiellement à exposer régulièrement  sur le large trottoir  de sa devanture, au 7.sumo

Excellente idée car le promeneur s'offre une réelle  expérience de rencontre créative en tournant autour du  lutteur japonais de résine toute blanche et brillante.

Objet à physionomie humaine mais hors norme visité sous toutes ses coutures... Cuisses et fessiers bovins. Corps déformé. Comme les vrais sumotori. Ceux que dans la vraie vie personne n'a jamais rencontré.sumo

Mais qui est le challenger du terrifiant asiatique prêt à la bagarre rituelle  imminente ?

De quel passant  le lutteur japonais est-il en attente dans cette rue de la Corraterie? Vous ou moi? ( je préfère d'ailleurs vous que moi )

Il est tapi. Prêt à bondir. A détendre son ressort. Inquiétant.

sumo

Au fait, le combat est inégal puisqu'en regardant bien, ce  Japonais traditionnel et naté  est déjà plaqué au sol, immobilisé à mort par des fers.

-Certes pour éviter le vol.

 Les voies  de Genève recèlent de bonne surprises.

Insolites et volumineuses. Sayonara.

                                                  Sylvie Neidinger

sumosumo

sumo

sumo

sumo

15:21 Publié dans A-GeneVie, Art-Design, Galeries | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sumo, geneve, alexandra gestin, galerie bel air fine art | |  Facebook | | | |

Commentaires

Oui, Homme Libre, passant par là par hasard tout comme vous, cette sculpture m'a fortement intriguée au point d'en rédiger dans la foulée, un article.
Cordialement Sylvie Neidinger

Écrit par : sylvie neidinger | 31/01/2013

Les commentaires sont fermés.