UA-65882359-1

30/07/2012

Baal Hadad lance ses foudres en Syrie

Baal Hadad, l'antique dieu syro-cananéen- plus ancien que la bible- reprend du service. La Syrie plonge dans la guerre.

Il s'agira dans cette série d'articles de proposer une analyse sans concession et sans langue de bois  des sources et  évènements qui agitent le monde arabe,  plus particulièrement dans ce pays levantin au cœur de l'actualité.

C'est bien un mouvement d'Indignés qui ouvre la révolte et enflamme le monde arabe (répliques lointaines du mot d'ordre de  Stéphane Hessel: "indignez-vous" )

Le suicide du jeune Bouazizi en Tunisie révèle les  conditions économiques difficiles de pans entiers de populations face au gouvernement corrompu  de M Ben Ali...et de son épouse, impliquée. Le pouvoir est évacué en peu de jours.

L'indignation qui gagne est toutefois à relativiser à propos d'autres pays telle la Libye où elle est se produit dans une ville éloignée, Mirsata dont la révolte va être prise en charge,  épaulée par les forces, services secrets des pays membres  de l'Otan.

Les actions revendicatives sont  rapidement baptisées par nos médias -pas neutres dans le confit comme on le verra- le Printemps arabe, une appellation extrêmement significative, un nom de code presque :

1-Printemps Arabe  fait directement référence au Printemps de Prague, clairement lieu de la guerre froide  Est-Ouest, au profit de l'Ouest !

On peut considérer que l'Alliance atlantique fait une OPA sur ces actes populaires, à son profit. D'où la réaction de l'Est.

Le dit « printemps »  développe sous nos yeux une lutte d'intérêts entre Alliance atlantique et une  "Alliance russo-chinoise" pays d'un futur leadership économique mondial. En effet, la doctrine Bush de "remodelage du grand moyen-orient" ne pouvait pas rêver de meilleure situation.

Le Patriache maronite, Monseigneur  Al Rai fut  le premier à  renommer « l'hiver arabe » en  2011, lors de sa visite à Marseille...

Une néo-guerre froide   a  bien lieu à l'ONU  évidemment  autour des vetos ou non vetos.

Conflit pas si froid que cela. Tiède plutôt.

Les médias arabes signalaient hier dimanche 29 juillet  la volonté des Chinois, de l'Iran d'envoyer des bateaux à Tartous pour  rejoindre les navires russes, en vue de  contrer l'axe golfo-turco-occidental à l'offensive  non seulement sur le  plan diplomatique, médiatique, du langage (martial ou de diabolisation ou qui intime l'ordre de déguerpir) Egalement  ...sur le terrain de la logistique, des moyens de communication, du financement des groupuscules, de l'armée dite libre.

L'accès aérien -que l'Otan avaient obtenu en Libye par l'ONU  -  lui est interdit en Syrie en raison des   vetos successifs. Le récent test des défenses aériennes syriennes par la Turquie au large de Lattaquié avait abouti à la perte d'un avion de chasse et de son équipage clairement dans les eaux territoriales syriennes. En violation de la souveraineté de ce pays.

2-Printemps  Arabe fait référence à l'herbe qui repousse verte lors de la nouvelle saison. On observe effectivement un  islam radical  vert venir remplacer les anciens régimes nationalistes et souvent laïcs.

Le résultat des changements politiques   en Tunisie( cf article sur la policie tunisienne en miettes ) en  Egypte, Libye  est l'installation au pouvoir de mouvements islamistes qui prônent la vision la plus rigoriste de la religion musulmane (stricte application de la charia)  d'une manière  ouverte ou un peu plus cachée... quand leurs alliés occidentaux leur suggèrent d'évoquer la démocratie plutôt que la charia.

Vert plutôt foncé. Différence fondamentale entre islam et islamisme, plus radical.

Ce, avec l'aide de  l'Otan ( USA, France , GB, Turquie)  allié aux  Pays du Golfe à rente pétrolière et médias actifs ( Arabie Saoudite et Qatar)

L'Occident est encore  aujourd'hui en  guerre en Afghanistan- où de nombreux jeunes militaires français sont décédés -  pour dit-on, lutter contre les islamistes locaux nommés talibans. Or, il favorise l'arrivée au pouvoir des mêmes idéologies  dans des pays majeurs du monde arabe  !!

La contradiction qui pourrait s'apparenter à de l'hypocrisie n'est qu'apparente.

Dans les deux cas, l'Ouest  suit ses intérêts : la prise de contrôle géo-stratégique d'une hyper-région au carrefour du monde et des échanges maritimes: passage des super tankers au Détroit d'Ormuz, Canal de Suez, Dardanelles, passage en  Mer noire, précieuse Méditerranée.

Le monde arabe extraordinairement placé au cœur de trois continents,  entre Afrique, Europe et Asie est évidemment le lieu des réserves mondiales en gaz et pétrole...

Après le cas de la Syrie, l'axe atlantique compte évidemment s'attaquer à l'Iran. Si la Russie et la Chine laissent faire, ce dont on peut douter.

Seules, les monarchies sont totalement exclues des changements de régimes programmés.

Nous comprendrons pourquoi.

Sylvie Neidinger

 

*Baal Hadad est le dieu ugaritique de  Ras Shamra, site archéologique majeur pour l'histoire de l'humanité. Il a vu la naissance du premier alphabet, en cunéiforme, ancêtre de celui de Tyr.

 

deraa 2 001.jpgEn Syrie les évènements partent de Deraa, ville frontalière avec le Liban  puis de Idleb, frontalière avec la Turquie.Ils atteignent certains quartiers traditionnalistes, à Homs. Et progressent. Mais le scenario n'est pas celui de la Tunisie. Si le peuple avait voulu le changement, depuis un an et demi, le changement aurait eu lieu.

Or les grandes villes sunnites de Damas et de Alep n'ont pas bougé dans leur majorité. Nous expliquerons pourquoi. Très certainement la crainte du processus d'irakisation (= implosion anarchique)

 

deraa 1 001.jpg

 

 

 

 

 

Reproduction partielle de cartes anciennes du début du XXème siècle, de paysages urbains totalement disparus au profit d'une ville moderne (collection particulière)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Série d'articles :                   SURYA- N°1- BAAL HADAD LANCE SES FOUDRES EN SYRIE

Prochain:                             SURYA- N°2-LE PRINTEMPS NEOCOLONIASLISTE ARABE (1/2)

 

Résumé, abstract : L'analyse de la terminologie de Printemps arabe fait référence à un conflit est-ouest, vu de l'ouest

( = Printemps de Prague) et à la montée de l'islam ( printemps qui rend vert )

 

                                      RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

18:14 Publié dans P-Proche-Orient.Surya | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : syrie, otan, russie, iran, libye | |  Facebook | | | |

27/07/2012

L'Oignon Haute Couture !

Margot Dagan est une jeune créatrice en herbe. Pas encore 20 ans et déjà du talent à revendre.jupe 2.PNG

Elle a eu l'idée hyper intéressante-pour un travail d'école- de mêler deux univers a priori  antinomiques : celui de la couture et celui d'une herbacée potagère à bulbe plus qu'odorante. On ne parle pas de la tulipe mais bien de l'oignon !

Comment cette liliaceae bisannuelle à la fois légume et condiment  devient-elle matière à design ?

A l'observer avec des yeux neufs, cette  plante est magnifique  avec ses  couleurs blanches rosacées, jaunes, beiges ou carrément rouges. En prime :  sa transparence, sa brillance.chapeau.PNG

De là à l'imaginer traitée   en chaussures, en chapeaux et en jupes bulbes ...

La haute couture s'ajuste autour du corps, sur le corps, sur la peau, sur les pores, portes de notre intime.

Porter de l'oignon  devient alors  un curieux exercice de style !

Mais de ce détournement d'usage va résider justement le secret de l'acte créatif.

La jeune inventive décrit parfaitement son processus :

« Après ces observations et expérimentations, je me suis rendue compte que bien qu'il soit un légume commun, l'oignon à de nombreux atouts qu'il dévoile au fur et à mesure de son épluchage.

J'ai donc voulu le rendre rare et précieux en exploitant sa matière.

J'ai par ailleurs assimilé son épluchage à un déshabillage et j'ai pensé que le déshabillage de l'oignon pouvait faire l'habillement de l'homme.

Ces réflexions m'ont conduite dans le domaine du style. J'ai donc décidé de changer l'oignon de destination.

Le sujet n'interdisant pas l'apparition de structures pour la conception de pièces vestimentaires et d'accessoires, j'ai décidé de créer une mini collection :

« L'Oignon Haute Couture. »

Mon travail porte sur la création de modèles de taille réelle pour me rapprocher davantage du domaine de l'architecture qui travaille à l'échelle humaine.(...)

Ma collection se poursuit par la conception d'une jupe.

J'ai décidé de partir sur une jupe boulle pour rappeler la forme sphérique du bulbe de l'oignon.

J'ai commencé la réalisation de ce vêtement par la mise en place de sa structure, par son ossature.

J'ai assemblé 5 morceaux de tuyaux en cercle pour obtenir  des anneaux de trois tailles différentes. Ces anneaux, placés horizontalement ont été reliés par des fils de fer épais afin de donner une certaine solidité à la structure. Une base solide étant essentielle pour débuter mon projet.chaussure.PNG

J'ai ensuite recouvert ma structure par les différentes parties qui composent un oignon : les pelures, ses écailles.J'ai travaillé sur diverses techniques de coupes pour diversifier le style et montrer plusieurs possibilités de transformations de l'oignon  par la coupe au couteau M.D. »

L'INTERIEUR POUR EXTERIEUR et vice versa

Elle se situe clairement dans l'art éphémère car les oignons de l'exercice ont déjà disparu.

Ne restent que les photos et le jeu entre celui qui propose ses traces numériques -univers virtuel- et celui qui les regarde.

Au final : l'objet réel initial importe peu. La "chaussure-oignon-éclairée" n'était évidemment pas faite pour marcher mais uniquement  pour donner à réfléchir !

En cassant la frontière des codes. En cassant un interdit, un blocage. En libérant ?main.PNG

En franchissant deux univers que personne n'avait franchi  jusqu'alors, celui du précieux -car il nous habille à l'extérieur - et  celui d'un banal objet alimentaire de cuisson, malodorant  destiné lui, à l'intérieur du corps, Margot Dagan  nous a positionné dans l'essence de l'acte créatif : le regard nouveau.

En découle  l'immense liberté issue  de son choix de cette  Haute couture à l'Oignon, rendant le créateur maître. Car avec lui et son imaginaire représenté, tout devient  possible !

Qui n'a déjà observé dans les expos ce que je baptise le "junk art" avec ses boîtes de conserve ouvertes peu ragoûtantes-même si vides- tout  comme il existe la "junk food" ?

Ici la jeune artiste a inventé, avec grande élégance, le design de... haute gastronomie !

Sylvie Neidinger

 

jupe1.PNG

 

24/07/2012

JL Beffa, le capitaine d'industrie fustige l'inconstance des français en matière économique

On pourrait glisser son livre dans le sac de plage ou la besace de rando. Jean-Louis Beffa nous invite à un  voyage autour du monde. Oui, mais du monde....économique.beffa 001.jpg

Une analyse plus que rationnelle de la part du président d'honneur de Saint-Gobain.

Avec son  esprit cartésien- comme l'hexagone sait les fabriquer- le polytechnicien (X-Mines)  va plus loin.

L'ouvrage donne en réalité la clef de voûte d'une vie au service d'une gouvernance internationale « ce livre résulte de quarante années de gestion d'entreprises »

La quintessence d'une réflexion à la fois théorique et pratique. Avec la simplicité de l'ingénieur.

Le "grand patron" classe des typologies de fonctionnements des Etats : le modèle anglo-saxon libéral financier qui n'est pas sa tasse de thé -La récente affaire du Libor qui éclabousse la City de Londres lui donne raison!  Le second :  le modèle commercial industriel (Japon, Allemagne, Chine, Corée..) Le modèle rentier (rente du gaz ou du pétrole : Russie, Arabie Saoudite ...) Le modèle autocentré (Inde, Brésil...)

La Suisse n'est pas analysée en tant que pays mais citée lors d'une comparaison avec ...le fédéralisme  européen ! « Une Europe sous leadership allemand ressemblerait à la Suisse actuelle. Elle serait ouverte et pacifique. La composante régionale serait forte comme en Suisse avec le rôle important des cantons. Elle serait dominée par l'Allemagne comme la Suisse est dominée par la Suisse allemande »

Et la France dans tout cela ? Son cas vient en fin d'ouvrage car sa particularité est d'avoir ...changé plusieurs fois de modèle au cours des 60 dernières années. Auto-centrée après guerre puis  libérale-financière sous le socialiste Mitterand dans les années 80. Aujourd'hui, un système  hybride, suivant le sens du vent...

Selon Jean-Louis Beffa, une inconstance française qui tranche avec  les pays comme l'Allemagne ou le Japon.

Il décrit. Depuis 1981, les déficits budgétaire s'accumulent, à force de ne pas choisir.

Pour rester attractif face aux investisseurs internationaux principalement anglo-saxons, l'hexagone a envoyé des signaux forts d'adhésion aux principes du régime libéral financier. Une politique paradoxale reprise ensuite par les présidents successeurs au profit des banques, assurances, rapprochement des hedge funds et des bureaux d'analyse etc.

Les financiers ont demandé aux groupe industriels de se destructurer, de s'éclater en monométiers. Siemens en Allemagne restait un bloc alors que CGE, Thomson se voyaient à la découpe sectorielle. La participation (co-gestion) gaulliste datée de 1968 est éliminée au profit des stocks-options offertes aux dirigeants qui vont favoriser l'actionnaire-roi.

Nicolas Sarkozy démantèle l'Agence de l'Innovation Industrielle créée à l'initiative de Jacques Chirac. Une complète déconnexion s'opère entre les intérêts du pays  au point d'une « scission profonde alarmante » La désindustrialisation s'accélère.

« L'Etat français de puissant est devenu passif voire inerte. Il a comme abandonné les rênes au marché financier devenu seul  maître et juge de l'intérêt économique des orientations industrielles de la France ! »

Les marchés laissés libres n'ont pas joué leur rôle de régulateur. Il fallait s'y attendre !

La crise économique de 2008 et la crise de l'euro viennent parfaitement cautionner le raisonnement.

Au final, monsieur tout le monde est aussi responsable, selon J L Beffa, également  coprésident du Centre Cournot pour la recherche en économie.

Ajoutons que la Commission européenne ultra libérale porte sa grande part de responsabilité  !

Les français souhaitent un niveau de vie élevé associé aux  loisirs pour garder leur  mode de vie spécifique ( luxe, gastronomie, tourisme...)

Ils plébiscitent un service public de qualité  basé sur un nombre élevé de fonctionnaires ( plus qu'ailleurs) et donnent, au final, le tournis aux partenaires qui ne savent plus sur quel pied danser face aux tergiversations.

La France vit à crédit, dette qu'elle comptait  faire payer - sans mauvaise conscience- par ses générations futures !!

L'endettement sanctionne cette façon de ne pas choisir.Et la crise de l'euro vient stopper cette dérive.

Avec la spirale infernale du chômage qui laisse des catégories entières de population de côté et la désindustrialisation gagner telle la fermeture des usines Peugeot dans l'actualité brûlante !

Les français doivent faire un choix-si possible celui du renouveau industriel.

S'en donner les moyens. En assumer les contraintes. Et... s'y tenir ! Dixit.

Sylvie Neidinger

Capture.PNGJean-Louis  Beffa   n'hésite pas à prendre  son bâton de pèlerin pour lancer son credo en faveur de la relance de la politique industrielle en France.

Il était accueilli le mois dernier (18/06) à Thônes par le Club des Entreprises de l'Université de Savoie.

Sur la photo avec Claude Deffaugt, directeur général de Migros France,  président  du Club et administrateur de l'Université.

 


La France doit choisir par  Jean-Louis Beffa. Seuil. isbn 9782021064995

Centre Cournot pour la recherche économique

Club des entreprises de l'Université de Savoie

 

19/07/2012

Glières: randonnez aux portes du Grand Genève

glières 001.jpgPour les adeptes de la rando  -nombreux a fortiori en cette saison - un massif à quelques dizaines de km seulement du  Grand Genève: le massif des Glières-Parmelan au dessus de Annecy.

glières.PNGLa Fédération française de randonnée pédestre vient d'éditer en juillet un Topo- Guides et un Plan, spécifiques  aux 20 itinéraires du site.

Pourquoi ne pas y aller dimanche prochain ? Le plateau organise le 22 juillet  une journée festive baptisée « Glières Liberté » à Thorens.

Dès 9h30, des guides sur place présentent les ressources locales, la mémoire de la résistance, la nature préservée, expositions de  faune et flore, circuit nature etc.

De là,  on peut se lancer vers les hauteurs en solo pour de simples promenades ou des trajets ...plus consistants, au choix.

SN

Comité Départemental de Randonnée Pédestre de Haute-Savoie CDRP 74

 

 

15/07/2012

Rédigez en ligne votre roman de l'été ! (concours)

C'est l'été ! Du temps libre. L'envie de créer?

De conter, de transmettre.

De se confronter dans une joute d'esprit au bout des clics de souris et du déroulé de l'écrit...

Tentez le concours (gratuit) d'écriture en ligne sur le site webstory qui est en liaison avec La Muse .

Ce blog "sylvie neidinger"  avait déjà signalé l'intéressante initiative autour de l'écriture.

Au programme désormais : un concours en ligne.

Sylvie Neidinger

webstory.ch : histoire d'écrire.


La Muse est un espace de "co working "entre Genève et Lausanne  qui met en réseaux des initiatives indépendantes dont le site qui lance ce concours d'écriture.

 

Toute  Muse est bonne conseillère ....

 

 

webstory,la muse,geneve,lausanne

 

 

 

10:54 Publié dans LIRE | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : webstory, la muse, geneve, lausanne | |  Facebook | | | |

12/07/2012

La passerelle se meurt. Vive le pont Hans-Wilsdorf. Un ...tunnel aérien plutôt !

La passerelle qui relie Les Vernets à Plainpalais va être démolie  à partir du 16 juillet  après de longs services rendus. Au profit d'une nouvelle structure.La concomitance de l'ancien et du moderne est très émotionnelle pour qui visite le site. Comme un père qui a attendu patiemment  la maturité de son fils pour mourir de sa belle mort, épuisé.IMGP0213.JPG

Tout pont créé évidemment du   lien.

La construction unit les rives de l'Arve. Mais aussi relie le XXème au  XXIème siècle.

La visualisation des deux ouvrages côte à côte- rare cas de figure en génie civil - interpelle.

Dans les deux cas, la matière constitutive est le métal mais architecturalement traité différemment suivant l'époque.

L'ancienne "passerelle"  utilitaire, sans charme, raide, était dévolue au "passage" dans le prolongement de la rue de l'Ecole-de-médecine.

Suivant une conception de type mécaniste, elle  s'appuyait sur plusieurs  piliers plongés dans l'eau.  Des pieds  qui n'hésitaient pas à envahir les fonds de la rivière.

A l'époque, l'activité humaine est invasive pour les éco-systèmes, au profit de la « sainte- voiture »

Au désavantage des piliers en danger  car en cas de crues, les arbres pouvaient les heurter !

Ces bases  ont  mal vieilli et rouillé.

L'ouvrage   n'étaient d'ailleurs  pas prévu pour durer. Il est construit en 1952  par l'armée suisse lors d'un exercice.

On se le disait bien: il semble effectivement plus proche d'une structure  militaire construite  en hâte après bombardement qu'à une structure civile. Un peu anachronique , comme style au coeur de la Cité des banques...

Le nouveau pont livré en 2012 est autoportant, légèrement incurvé. Il laisse l'Arve s'écouler tranquillement sans entrave.

A son propos on ne parle plus d'un pont mais bien d'un ...tunnel aérien qui a choisi délibérément de cacher son usage réel !! Il masque la circulation automobile. Il est superbe.

pont.png

Pont Hans-Wildorf : porte ouverte en direction d'un urbanisme plus ostentatoire à Genève ?

La Fondation  Hans-Wildorf  finance en majeure partie l'opération qui prolonge la rue du même nom. Monsieur  Hans Wilsdorf (1881-1960) pour ceux qui ne le sauraient, avait fondé à Genève son  entreprise baptisée « horlogerie exquise »  devenue la célèbre Rolex.

On cherche à quoi ressemble ce pont traité en tunnel, quel  lien symbolique   le relie-t-il à la Ville ?

On pense à  un bras lancé sur l'Arve. Finalement « bras »  n'est pas précis. Oui : on peut parler  d'un...bracelet !

Cet ouvrage n'est -il pas un bracelet de joncs entrecroisés ?  Un bijou offert à la ville. Mais plus que cela probablement : un déclic culturel. Un pas vers une évolution urbanistique plus osée.

La Cité Calviniste se transforme...prudemment. Le plus grand luxe peut se découvrir ...derrière des façades austères. "Austérité" : là est bien  le souci !

De nombreuses entraves administratives avaient d'ailleurs  freiné le projet du nouveau Pont. Une longue attente, quitte à interdire quelquefois l'usage de  l'ancienne passerelle en coma dépassé, devenue dangereuse !

Aujourd'hui, une magnifique  structure métallique  visible, design, élégante,  relie deux quartiers de Genève.

N'est -elle pas symboliquement comme un pas que les Genevois viennent de  franchir  ensemble pour un nouvel essor architectural ?

IMGP0223.JPGOn est encore loin de comparer Genève à Dubai. D'autant que ce type de modernité  n'est pas du tout la tasse de thé calviniste. Voire son opposé.

La comparaison semble plus probante avec le nouveau  quartier Confluence de Lyon  plus proche de l'évolution urbanistique possible  de la néo- Genève en gestation. Une partie de la ville serait traitée en hauteur et design, d'une manière artistique mais  unitaire car limitée géographiquement.

Le Pont Hans-Wilsford plus qu'un pont, aura été le lien entre une conception utilitaire et le choix de la création urbanistique. Le lien, c'est-à-dire....l'acceptation par les Genevois?

Adieu, vieille passerelle âgée de 60 ans,  qui n'a pas démérité. Et bonjour à ce magnifique...TUNNEL !

Sylvie Neidinger

 

Fondation Hans-Wilsdorf Rolex

Construction métallique design (Aigle, canton de Vaud)  par Zwahlen & Mayr SA

 

 

Tag :Ville de  Genève, Fondation Hans-Wilsdorf, Rolex, Zwahlen& Mayr, plainpalais, les vernets, confluence Lyon,

suite : article sur le développement difficile des partariats publics-privés

rubrique la genevie.png

06/07/2012

Le Pape, combien de divisions ? Une: la Garde Suisse ! Pile depuis 5 siècles ce 5 juillet 2012

garde suisse 001.jpgIl y a  pile 500 ans, le 5 juillet 1512 par la Bulle Etsi Romani Pontifices, Jules II confère aux Suisses le titre de « Defensores Ecclesiae libertatis = défenseurs de la Liberté de l'Eglise ». Le corps avait été  créé par le même en 1506.

Exceptionnelle longévité que cet accord international.

L'un des deux étendards offerts ce jour là est toujours visible  au Musée d'art et d'histoire de Fribourg.

Jean Paul II ( premier pape non italien depuis1523 ) en déplacement  à Berne  le 6 juin 2004 affirmait que  « le successeur de Pierre a une dette de reconnaissance particulière envers la communauté catholique  de ce pays d'où proviennent les gardes suisses depuis cinq siècles »

La garde suisse est totalement intégrée au protocole et à la  protection du palais-avec  quatre mois d'été passés  à Castelgandolfo.

Finalement  on ne peut faire l'économie de la question du lien d'un demi-millénaire entre le pays helvète et la défense de la vie du Pape.

Certes, historiquement, le mercenaire helvétique avait réputation  d'être bon soldat, loyal jusqu'à la mort parfois, à celui qui le rémunérait. Mais tout de même :  500 ANS !

Les feux médiatiques étaient récemment portés sur le Vatican avec les fuites organisées par le majordome personnel du Saint-Père, dignes d'un scénario de film.L'univers clos romain  s'expose rarement, plus fermé qu'une huître. Il  ne se découvre jamais volontairement.

D'où l'intérêt de lire ou relire Stéphane SapinGarde suisse au Vatican )  qui en ouvrant les clefs de son vécu,  entrouvre les lourdes portes de cette enceinte mythique.

Un témoignage positif sur son année passée à Rome à protéger la personne du pape qui appelle à  la réflexion à l'heure où la jeunesse est plutôt au bout de sa console de jeu à tuer des ennemis numériques ...

LES SAMOURAIS SUISSES DU PAPE

« Vatican et Garde Suisse », c'est comme « Big Ben et Londres »  : des couples aux images intrinsèquement liées. On ne pense même plus aux origines du rapprochement.

Et pourtant, quel historique mène la Suisse à protéger le Pape ? Et le Vatican à se définir par sa Garde suisse.

Plus surprenant : quelle motivation anime un jeune suisse du 21 ème siècle  à  lancer la lourde  hallebarde  obsolète,  à porter  le costume rayé et   le morion, ce casque espagnol du XVIème siècle à plume d'autruche rouge ????

Mais aussi  la fusil d'assaut suisse le Fass 90. (Nota : d'autres unités assurent la sécurité des locaux)

Un service éprouvant : debout 6 à 8 heures par jour. Sans bouger strictement pendant 2 heures comme sentinelle à la porte de bronze . Vivant 24h sur 24 en espace  cloitré « comme dans sous-marin » affirme Stéphane Sapin qui nomme d'ailleurs son corps d'élite de hallebardiers les « samourais du Pape » !

Il évoque un acte de foi personnel mais aussi les difficultés spécifiques de cette mission originale.

Le témoignage de Stéphane Sapin est précieux.  L'homme  fait partie de cette chaîne incroyable de jeunes suisses qui sur une durée de .... 500 ans continuent à assumer les exigences de la Bulle du 5 juillet 1512.... dans les mêmes conditions !

Probablement l'unique cas d'une telle longévité d'un accord international.

Le plus vieux régiment du monde est la Garde Suisse...grâce à la rigueur, la motivation de ces jeunes helvètes.

Sylvie Neidinger

 

Musée d'art de d'histoire de Fribourg

Société d'histoire du canton de Fribourg

Garde suisse au Vatican . Editions Cabédita. CH-Bière .Isbn 2-88295-421-2

 

vatican,garde suisse,editiond cabedita,5 juillet 1512,fusil fass 90;bulle de jules ii,stephane sapin

05/07/2012

Banquet républicain à Genève. Lettre à Rousseau, premier Indigné.

Monsieur  Jean-Jacques Rousseau,

Je vous  remercie d'être né  le 28 juin 1712.  Car cela m'a permis de passer une bonne soirée  jeudi dernier   28 juin 2012, au parc La Grange  avec la douce ondée vespérale qui montait des rives du Léman et caressait les esprits.Captureule recadré.PNG

Genève organisait un banquet républicain en l'honneur du  Tricentenaire de son célèbre citoyen: vous-même.
Célèbre  est trop faible, un mythe, une aura, un halo...

Luc Ferry est venu philosopher de France pour rappeler à juste titre que vous êtes assurément  Suisse. Ce que la machine hexagonale à panthéoniser, franciser, parisianiser tout ce qui brille du monde francophone oublie régulièrement ! Seul votre lointain ancêtre Denis Rousseau venu trouver refuge protestant  à Genève en 1549  était parisien, comme vous le savez.

Helvètes et genevois eux,  ne doutent pas de vos origines.

Vous avez été encensé ce soir là par les voix du Maire de Genève Rémy Pagani, de Mme Micheline Calmy-Rey, personnalité politique de premier plan, du Conseiller d'Etat Charles Beer, de M. Sami Kanaan,  philosophes, artistes, invités....

Et tout ce beau monde de scruter votre « modernité ». Bizarre car le terme n'existait probablement pas au XVIIIème siècle ?

Vous concernant, je préfère largement parler d'Ombre des Lumières, l'intitulé du spectacle original qui a suivi le banquet, avec le  son  produit en direct par le Big Bang Orkhestrâ. Bel hommage à votre activité de musicien.

Oui, Monsieur Rousseau, vous êtes hyper contemporain  par le souffle lancé au-delà des siècles  qui agite encore nos consciences.

Qualifié de Premier Philosophe politique, vous avez effectivement défini les bases de nos Droits de l'homme -et de la femme !- de  citoyen, droits éducatifs etc. Votre lien majeur avec la nature se nomme aujourd'hui l'écologie.

ROUSEAU, L'INDIGNé PARADOXAL ISSU D'UNE TRAGEDIE SANS NOM !!!!!

Vous avez effectivement ouvert la renaissance idéologique du siècle des Lumières. Mais ....à votre corps défendant !

Cette magnifique date de naissance dignement célébrée est en réalité celle d'une tragédie. Vous naissez. Votre mère meurt.

La vie, c'est habituellement 1+1=2. Votre équation personnelle c'est (+1-1) = 0.

Une naissance pour une mort. Une naissance contre une mort.P1040151.JPG

Dame nature a cassé votre contrat social initial au premier jour de votre existence.

Le pacte que chaque être vivant reçoit en cadeau de la Vie, celui de naître d'une mère et d'en être aimé, vous a été refusé au départ.

Vous ne pourrez dans votre petite enfance vous fondre en elle pour ensuite mieux vous en séparer et construire votre individualité. Durant toute votre existence, vous  rechercherez cette mère perdue  en vous étourdissant de relations avec les femmes,  trompant votre épouse Marie-Thérèse à ne plus va.

Pour mieux les séduire toutes et détecter en elles ce que chacune peut raconter de votre chère disparue.

En  grand séducteur  que vous êtes, vous passerez votre temps à les rassurer, à réparer. A tenter de réparer l'irréparable.

Il vous a été interdit d'être fils par cette perte originelle. Vous ne réussirez jamais à être père. Vous abandonnerez vos cinq enfants.

Votre lien social naturel étant rompu au départ,  vous considérez qu'il faut le fabriquer mais ...autrement. Vos véritables enfants seront en réalité...vos livres !

La bibliothèque de votre mère constituait votre unique lien physique, visuel  avec Elle. En plus des soupirs de votre Père face à cette délicieuse épouse perdue... Paradis perdu.

Votre reconstruction personnelle -thérapeutique ?-passera par  une impressionnante  élaboration intellectuelle philosophique associée  à une  recherche éperdue,  irrépressible  de sensualité.

En composant la Nouvelle Héloise, vous ouvrez les portes du romantisme  et de l'expression individualiste si forte aujourd'hui. Du sentiment amoureux. De l'intime. De l'intimité perturbée, matière à psychanalyse (si genevoise...)

Votre système de  pensée reste plus que paradoxal. Donc hyper moderne ! Vous allez démontrer  comment tout citoyen en votant librement pour telle option politique, met en place le système légal des lois  qui va le contraindre et auquel il devra s'assujettir.

Votre tragédie initiale vous a probablement rendu le premier Indigné de l'histoire comme homme en tension et du malheur ? Et indépendant. Vous vous autorisez à vous affranchir allègrement des règles sociales qui vous pèsent  en totale liberté. Que cela soit  accepté ou non par les autres, peu vous importe !

HOMME DE PARADOXES PLUTÔT QUE DE PREJUGES

"Pragmatique idéaliste ", vous avez une singulière manière de mettre en pratique vos idées. Vous allez jusqu'à parjurer votre foi calviniste pour mieux goûter aux charmes de Madame de Warens à Chambéry «  votre miel, votre pervenche » la première fleur que vous faites entrer à l7 ans dans votre herbier personnel. Problème : elle est une mère de substitution puisque vous la nommez  « maman » Et elle de vous répondre « petit » !! (l'histoire dit peu que  cette dame était une  vaudoise d'origine ayant abjuré, elle aussi.)P1040115.JPG

Et, lorsqu'elle vous quitte, vous quittez la foi catholique pour revenir au bercail par mouvement pendulaire !

En assumant l'évidente contradiction, sans crainte, vous,  esprit si  libre !

Et de continuer à herboriser les femmes pour goûter de chacune  son parfum...portable.PNG

D'ailleurs, jeudi dernier, Jean- Jacques, j'ai cru vous apercevoir à côté d'une charmante, en pleine cueillette...

Non ! Il s'agissait en réalité d'un acteur moderne puisqu'il  a finalement sorti de sa poche son ...téléphone!

 ANTIQUE CHOEUR FEMININ LEMANIQUE

Jean-Jacques, cette confidence....

Il n'y avait plus de place assise au banquet en raison de son succès populaire. Je me suis donc installée sur les bancs externes, me retrouvant en compagnie de quatre charmantes genevoises très âgées qui, ne pratiquant pas internet,  ne s'étaient inscrites non plus au repas.

Vous auriez tellement adoré, tout comme moi, avoir passé la soirée en si charmante compagnie !

Brillantes, spirituelles, toutes confessions représentées, elles connaissaient  leur monde local sur le bout des doigts. Tel  monsieur qui passait devant nous fut qualifié de  « très très vieille famille genevoise » tel autre de  «  brillant historien »  L'une d'elles  avouait, malicieuse, regard pétillant   avoir été le professeur d'un Conseiller d'état présent au banquet...alors âgé de  12 ans.

Finalement, je suis intimement convaincue que jeudi dernier,  Jean Jacques, vous assistiez bien à ce  banquet républicain. Mais formellement placé.... parmi ce chœur antique de délicieuses dames mémorables, si fatiguées car  appuyées sur leurs cannes  et si vives d'Esprit de Genève.

Tout comme vous !

Sylvie Neidinger.

ville de Genève culture

château de penthes,rousseau,geneve,indignés,28 juin 1712Centre de recherche rousseauiste

Nota cet article est cité dans le compte rendu de l'année Rousseau MRL page 11

Tags : rousseau, genève, philosophie des lumières,micheline calmy-rey, charles beer,sami kanaan, luc ferry,MRL

 

crédit images photos Neidinger