UA-65882359-1

30/07/2012

Baal Hadad lance ses foudres en Syrie

Baal Hadad, l'antique dieu syro-cananéen- plus ancien que la bible- reprend du service. La Syrie plonge dans la guerre.

Il s'agira dans cette série d'articles de proposer une analyse sans concession et sans langue de bois  des sources et  évènements qui agitent le monde arabe,  plus particulièrement dans ce pays levantin au cœur de l'actualité.

C'est bien un mouvement d'Indignés qui ouvre la révolte et enflamme le monde arabe (répliques lointaines du mot d'ordre de  Stéphane Hessel: "indignez-vous" )

Le suicide du jeune Bouazizi en Tunisie révèle les  conditions économiques difficiles de pans entiers de populations face au gouvernement corrompu  de M Ben Ali...et de son épouse, impliquée. Le pouvoir est évacué en peu de jours.

L'indignation qui gagne est toutefois à relativiser à propos d'autres pays telle la Libye où elle est se produit dans une ville éloignée, Mirsata dont la révolte va être prise en charge,  épaulée par les forces, services secrets des pays membres  de l'Otan.

Les actions revendicatives sont  rapidement baptisées par nos médias -pas neutres dans le confit comme on le verra- le Printemps arabe, une appellation extrêmement significative, un nom de code presque :

1-Printemps Arabe  fait directement référence au Printemps de Prague, clairement lieu de la guerre froide  Est-Ouest, au profit de l'Ouest !

On peut considérer que l'Alliance atlantique fait une OPA sur ces actes populaires, à son profit. D'où la réaction de l'Est.

Le dit « printemps »  développe sous nos yeux une lutte d'intérêts entre Alliance atlantique et une  "Alliance russo-chinoise" pays d'un futur leadership économique mondial. En effet, la doctrine Bush de "remodelage du grand moyen-orient" ne pouvait pas rêver de meilleure situation.

Le Patriache maronite, Monseigneur  Al Rai fut  le premier à  renommer « l'hiver arabe » en  2011, lors de sa visite à Marseille...

Une néo-guerre froide   a  bien lieu à l'ONU  évidemment  autour des vetos ou non vetos.

Conflit pas si froid que cela. Tiède plutôt.

Les médias arabes signalaient hier dimanche 29 juillet  la volonté des Chinois, de l'Iran d'envoyer des bateaux à Tartous pour  rejoindre les navires russes, en vue de  contrer l'axe golfo-turco-occidental à l'offensive  non seulement sur le  plan diplomatique, médiatique, du langage (martial ou de diabolisation ou qui intime l'ordre de déguerpir) Egalement  ...sur le terrain de la logistique, des moyens de communication, du financement des groupuscules, de l'armée dite libre.

L'accès aérien -que l'Otan avaient obtenu en Libye par l'ONU  -  lui est interdit en Syrie en raison des   vetos successifs. Le récent test des défenses aériennes syriennes par la Turquie au large de Lattaquié avait abouti à la perte d'un avion de chasse et de son équipage clairement dans les eaux territoriales syriennes. En violation de la souveraineté de ce pays.

2-Printemps  Arabe fait référence à l'herbe qui repousse verte lors de la nouvelle saison. On observe effectivement un  islam radical  vert venir remplacer les anciens régimes nationalistes et souvent laïcs.

Le résultat des changements politiques   en Tunisie( cf article sur la policie tunisienne en miettes ) en  Egypte, Libye  est l'installation au pouvoir de mouvements islamistes qui prônent la vision la plus rigoriste de la religion musulmane (stricte application de la charia)  d'une manière  ouverte ou un peu plus cachée... quand leurs alliés occidentaux leur suggèrent d'évoquer la démocratie plutôt que la charia.

Vert plutôt foncé. Différence fondamentale entre islam et islamisme, plus radical.

Ce, avec l'aide de  l'Otan ( USA, France , GB, Turquie)  allié aux  Pays du Golfe à rente pétrolière et médias actifs ( Arabie Saoudite et Qatar)

L'Occident est encore  aujourd'hui en  guerre en Afghanistan- où de nombreux jeunes militaires français sont décédés -  pour dit-on, lutter contre les islamistes locaux nommés talibans. Or, il favorise l'arrivée au pouvoir des mêmes idéologies  dans des pays majeurs du monde arabe  !!

La contradiction qui pourrait s'apparenter à de l'hypocrisie n'est qu'apparente.

Dans les deux cas, l'Ouest  suit ses intérêts : la prise de contrôle géo-stratégique d'une hyper-région au carrefour du monde et des échanges maritimes: passage des super tankers au Détroit d'Ormuz, Canal de Suez, Dardanelles, passage en  Mer noire, précieuse Méditerranée.

Le monde arabe extraordinairement placé au cœur de trois continents,  entre Afrique, Europe et Asie est évidemment le lieu des réserves mondiales en gaz et pétrole...

Après le cas de la Syrie, l'axe atlantique compte évidemment s'attaquer à l'Iran. Si la Russie et la Chine laissent faire, ce dont on peut douter.

Seules, les monarchies sont totalement exclues des changements de régimes programmés.

Nous comprendrons pourquoi.

Sylvie Neidinger

 

*Baal Hadad est le dieu ugaritique de  Ras Shamra, site archéologique majeur pour l'histoire de l'humanité. Il a vu la naissance du premier alphabet, en cunéiforme, ancêtre de celui de Tyr.

 

deraa 2 001.jpgEn Syrie les évènements partent de Deraa, ville frontalière avec le Liban  puis de Idleb, frontalière avec la Turquie.Ils atteignent certains quartiers traditionnalistes, à Homs. Et progressent. Mais le scenario n'est pas celui de la Tunisie. Si le peuple avait voulu le changement, depuis un an et demi, le changement aurait eu lieu.

Or les grandes villes sunnites de Damas et de Alep n'ont pas bougé dans leur majorité. Nous expliquerons pourquoi. Très certainement la crainte du processus d'irakisation (= implosion anarchique)

 

deraa 1 001.jpg

 

 

 

 

 

Reproduction partielle de cartes anciennes du début du XXème siècle, de paysages urbains totalement disparus au profit d'une ville moderne (collection particulière)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Série d'articles :                   SURYA- N°1- BAAL HADAD LANCE SES FOUDRES EN SYRIE

Prochain:                             SURYA- N°2-LE PRINTEMPS NEOCOLONIASLISTE ARABE (1/2)

 

Résumé, abstract : L'analyse de la terminologie de Printemps arabe fait référence à un conflit est-ouest, vu de l'ouest

( = Printemps de Prague) et à la montée de l'islam ( printemps qui rend vert )

 

                                      RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

18:14 Publié dans P-Proche-Orient.Surya | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : syrie, otan, russie, iran, libye | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.