UA-65882359-1

15/07/2012

Rédigez en ligne votre roman de l'été ! (concours)

C'est l'été ! Du temps libre. L'envie de créer?

De conter, de transmettre.

De se confronter dans une joute d'esprit au bout des clics de souris et du déroulé de l'écrit...

Tentez le concours (gratuit) d'écriture en ligne sur le site webstory qui est en liaison avec La Muse .

Ce blog "sylvie neidinger"  avait déjà signalé l'intéressante initiative autour de l'écriture.

Au programme désormais : un concours en ligne.

Sylvie Neidinger

webstory.ch : histoire d'écrire.


La Muse est un espace de "co working "entre Genève et Lausanne  qui met en réseaux des initiatives indépendantes dont le site qui lance ce concours d'écriture.

 

Toute  Muse est bonne conseillère ....

 

 

webstory,la muse,geneve,lausanne

 

 

 

10:54 Publié dans LIRE | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : webstory, la muse, geneve, lausanne | |  Facebook | | | |

Commentaires

Hum, je reste songeuse…c’est marqué, formulaire d’inscription = « données confidentielles »…Voyons! Les mots « confidentiel » et Internet » sont des antonymes ; )))

Dommage ! S’il n’y avait besoin que du pseudo, je l’aurais bien fait ce concours

Écrit par : Barbie Holy Spirit Von Sauer | 15/07/2012

Données confidentielles? Probablement les coordonnées perso ( nom, adresse) pour ouvrir le droit décrire sur le site Car derrière les textes, il y a de vrais gens, identifiés.
Et ces données ne peuvent évidement pas apparaitre sur internet pour protéger la vie privée ???

Écrit par : s | 15/07/2012

Que ce soit pour un simple bidouilleur ou pour l’élite des hackers, le confidentiel est concept aussi virtuel que tout le reste, l’anonymat n’a rien à avoir avec le courage ou le fait d'être plus réglo que les autres, m pour moi l'anonymat est directement lié au bon sens.

N’avez-vous jamais téléphoné pour un renseignement à votre assurance maladie ou aux services industriels ??? Et que vous demande naïvement la téléphoniste ??? Votre adresse ou votre date de naissance pour vérifier si c’est réellement vous, hors ces données, la plus part des gens les mettent avec insouciance sur Facebook ou autre…donc n’importe qui peut les utiliser !

Un texte, peut être modifié facilement après publication, il peut être sorti de contexte, altéré de toutes les façons.

Un site aussi important que Amazone s’est fait voler des données de ses clients dernièrement, il n’y a pas de vraie confidentialité sur le Web, ceux qui ne le comprennent pas aujourd’hui, le regretteront amèrement demain, c’est la triste réalité, les gens sont trop confiants et naïfs, ils croient être réglo ou courageux en utilisant leurs données, pour moi c’est juste de l’inconscience, tout le monde devrait être sous pseudo sur le Net.

Écrit par : barbie Holy Spirit Von Sauer | 15/07/2012

Partout et pour tout il faut lire entre les lignes, ou lire ce qui est rédigé en tout petit ou comme vous le faites aller observer toutes les clauses!!!!
Sourtout pour être et rester Homme-femme- libre

Écrit par : souris | 16/07/2012

Bonjour,
Vos commentaires sont intéressants. J'ai transmis par cet article l'information de l'existence d'un nouveau site web vaudois dédié à l'écriture et qui lance un concours d'été. Les responsables du site pourraient effectivement répondre aux diverses remarques pour mieux expliciter leur projet??? Car plusieurs internautes sont tentés visiblement mais... freinés en l'absence d'assurance sur les points par eux évoqués. Cordialement SN

Écrit par : sylvie neidinger | 16/07/2012

Réponse de Webstory pour Confidentialité:
Lors que vous vous inscrivez sur Webstory, vos données personnelles restent dans la base de données de Webstory. Elles ne sont transmises à personne.
Techniquement, si vous n'inscrivez rien dans la case pseudonyme, le système va automatiquement copier votre vrai nom.

Si vous vous inscrivez pour participer au CONCOURS D'ECRITURE 2012, il est impératif d'inscrire un pseudonyme dans la case pseudonyme. Le jury ne doit pas savoir qui sont les participants. Le nom des gagnants seront révélés à l'issu du concours. Cordialement. Helena (Webstory)

Écrit par : Helena Zanelli | 16/07/2012

Réponse de Webstory sur vol de données.

On ne peut rien garantir sur internet. Vous avez raison. Internet est un risque. C'est bien pour cela que les conditions générales Webstory, qui ont été rédigées par un avocat, sont faites pour protéger Webstory d'un acte commis hors de sa volonté.
Cela dit internet est un support qui permet la communication à grande échelle qui a son charme et son utilité.
Cordialement. Helena (Webstory)

Écrit par : Helena Zanelli | 16/07/2012

Je tiens à remercier les personnes qui ont pris la peine d'écrire des commentaires. Ainsi nous pouvons vous répondre. Voici encore une réponse de la fondatrice de Webstory:

Vous nous donnez l'autorisation ...de vous faire connaître.

- Les conditions générales sont faites pour protéger Webstory. Cela dit, notre ligne éditoriale est de mettre en valeur les textes et donner la possibilité aux auteurs de publier et d'être visibles sur internet ; vous restez l’auteur de vos contributions et la publication sur Webstory n’y change rien.

- Cela dit, notre rôle est de promouvoir le site (twitter, pub, mailing...) par les moyens usuels ; pour ce faire, nous avons besoin de votre autorisation, qui doit être large car elle implique que nous réutilisions votre œuvre sans restriction – en vous mentionnant bien sûr comme auteur. Notre intention n'est pas de publier des livres en vous spoliant de vos droits, mais de créer une communauté d'écriture.

- Les droits d'auteurs vous appartiennent. Sur chaque page figurent la date de création de votre texte et la date de modification (par vous).Cela atteste de votre préséance dans la création ; vous nous autorisez à les reproduire, à les distribuer, à les promouvoir, à les utiliser, comme vous le feriez avec un éditeur ou un publiciste.

- dans nos projets futurs, nous développerons des fonctionnalités innovantes pour les utilisateurs, comme pour les webwriters.

- et créer ainsi une communauté de webwriters et webreaders.
Cordialement. Helena (Webstory)

Écrit par : Helena Zanelli | 24/07/2012

Les commentaires sont fermés.