UA-65882359-1

28/04/2012

La ceinture verte de Genève est-elle sa muraille de Chine?

Le logement est primordial en politique. Comme incarnation du « vivre ensemble »P1030865.JPG

En matière de construction, élus français et suisses s'interpellent quelquefois avec vigueur  -ou évitent soigneusement le débat...

Il y a peu, Antoine Vielliard (web) commentait   positivement la stratégie de Anne-Emery Torracinta,  candidate PS au Conseil d'Etat. Elle pose l'urbanisation comme préoccupation principale.

Le Canton suit un programme de construction de 1000 unités annuelles environ (web )  dénoncé régulièrement par les politiciens hexagonaux comme insuffisant par rapport à la nécessité.

Une photo vaut mieux que tous les discours. Elle est prise  cette semaine pile sur la zone frontière, aux pieds de Saint-Julien-en- Genevois.

P1030877.JPG

Côté France, pas moins de 8 grues sont visibles, 10 en tout. Le cliché n'a pas pu toutes les intégrer. Côté Suisse, le regard se perd  vers une magnifique nature agricole préservée.P1030886.JPG

Le dossier est ...chaud car il touche à la vision franco-suisse de l'organisation commune.

Chaud car les temps idéologiques sont de couleur brune (couleur partagée des deux côtés de la frontière vues les thématiques électorales hexagonales !)

Certains populistes suisses lancent des brûlots pour mieux...brûler les maisons des frontaliers   (cf article du Point-web)

 

EXPLOSION DEMOGRAPHIQUE COMMUNE AU GRAND SUD EST

Ils se trompent en visualisant Genève comme «  envahie » par ces cohortes de français éventuellement  crève-la-faim qui compteraient sur la Suisse pour leur unique  subsistance. Non.

Tout le quart sud-est est impacté par des soldes migratoires quelquefois à 1% par an : Rhône-Alpes, Paca, Languedoc Roussillon. Le littoral plus  encore. Prévisions Insee :"Croissance à l'horizon 2031"(web)

Cette problématique de l'accroissement massif des villes en population  est parfaitement connue étudiée, mesurée par  les démographes.

Genève n'échappe pas à cette logique supranationale à l'échelon européen. Elle n'est donc pas la seule ville lumière qui attire les lucioles !

Grenoble, universitaire et cité des nanotechnologies est  très intéressante à comparer à la capitale calviniste. Comme son homologue suisse, elle est coincée géographiquement -par les montagnes. Elle aussi tient à préserver sa verdure et ne pas sacrifier sa vallée du Grésivaudan.

Les deux agglomérations portent  une population sensiblement  égale intramuros ( entre 150 et 200 000 habitants) idem en global (entre 400 et 450 000 habitants)

Population Grenoble

Ville :156 107          (2007)

Agglo :  404   196

Population Genève

Ville : 187 500          (2010)

Canton : 430  638

Grenoble

2750 neufs

5150 réhabilités

Genève

1000 constructions par an

 

*attention : chiffres  à ne prendre que comme indicatifs. Les statistiques varient suivant les sources et données précises qu'elles intègrent.Grenoble :sources de la  Metro

Pour un niveau similaire, des prospectives d'afflux de même échelle,  Grenoble construit trois fois plus de logements neufs que Genève en prévision d'apports de population estimés en milliers dans les années futures.

Sans parler du nombre des réhabilitations. Avec un résultat positif :densification et requalification présentent l'immense avantage d'un changement de physionomie de la ville. Verrues urbaines, vieux entrepôts laissent place à des programmes immobiliers visuellement agréables et aux dernières normes du développement durable.

A Lyon la rénovation urbaine va également bon train. Avec même  des choix architecturaux audacieux  tel le nouveau quartier  Confluence (web) qui prend des airs de Dubaï. Certes la mégapole Rhône-alpine (plus d'un million d'habitants, deuxième ville de France) joue dans la catégorie supérieure par sa taille et ses  projets urbains.

La ceinture verte de Genève est-elle juste ? Oui. Opinion personnelle: sanctuariser la verte campagne se justifie. Rien de pire que le mitage de paysage.

P1030882.JPG

Mais attention :  pas aux dépends d'un tiers,  les terres agricoles du genevois français en l'occurrence ! Les terres agricoles de ce coté ayant tout autant à profiter de la même logique de protection.

Densifier Genève un peu plus rapidement  semble de bon sens, tout comme l'amélioration des transports collectifs internes et transfrontaliers.

Actuellement, la muraille  se construit ...en France au grand dam les élus locaux qui eux aussi entendent  sanctuariser les terres agricoles proches de la frontière en réponse.

La muraille de Chine genevoise  côté  France : vous avez dit immeubles ou gratte-ciels ?

                                                                         Sylvie Neidinger

Crédit photos sylvie neidinger

 

 

Tags : ceinture verte, transfrontalier, muraille de Chine, densification urbaine, Genève, Grenoble, Lyon, démographie , Confluence, accroissement de population, grand Sud-est, populisme, , Torracinta, Conseil d'Etat, la Metro de Grenoble, Saint-Julien-en-Genevois

rubrique saute-frontière.png

26/04/2012

Composez votre Salon du Livre: speedbookez !

Divine surprise en me rendant au Salon du Livre et de la Presse première heure du premier jour d'ouverture de se retrouver face à un géant de la... peinture : Gustave Courbet  exilé en Suisse, aujourd'hui à Genève, Palexpo comme hier à La Tour de Peitz.P1040063.JPG

Non contente de discuter de gauche et de droite, avec  ici un éditeur, là   un écrivain.

Non contente de jauger cette impressionnante forêt papetière, soigneusement rangée sur les tables -et certes intelligemment transformée en millions de petits signes...j'eus la  satisfaction, en plus, de visiter cette expo d'oeuvres, de lithos pour grande partie issue du Musée d'Ornans, jusqu'à la palette du créateur et ses célèbres  pipes fumantes.(web)

Seule «  L'origine du monde » manquait !

Le Salon du livre et de la Presse 2012  se la joue diversité. Composez votre visite. Le Maroc, invité d'honneur encadre l'espace de ses architectures typiques (web)

Un éditeur a posé deux yourtes accueillantes pour contextualiser le voyage himalayien.  « Mon  Rousseau à moi »,  le Livre Africain (web) l'exposition Art12 Genève (web) ( à voir des Miro, Picasso, Dali Max Ernst...)  les Etudiants ...le visiteur ne sait où donner de la tête !

Demain vendredi 27 avril, Stephan Eicher et Philippe Djian se produiront sur place à 19 h.

SPEEDBOOKING : LA JOUTE  DU LIVRE

Michael Cochet de la Tribune de Genève a mis en œuvre une idée formidable, volontairement calquée sur le speedating -ces réunions où chacun se présente en laps de temps court.P1040074.JPG

Il a l' idée d'organiser le 1er  Speedbooking de Suisse : des présentations d'ouvrages, coups de cœur en sympathique confrontation.

Chaque inscrit s'exprime, les ouvrages s'échangent à la fin.

7 minutes pour convaincre.  Un timing expressif court que je connais du plus profond de la Méditerranée : le jazal, cette joute poétique chantée du côté du Liban et de la Syrie. Faire court, inventif , séduire l'auditoire. Tout y est  mais version speedbookée !

Un conseil, venez au Salon munis des livres qui encombrent vos rayonnages. L'association Don du Livre les collecte à l'entrée  et les redistribuera notamment en Afrique.

Petit secret : au détour d'une allée, un livre m'a chuchoté, exprimant  au nom de ses congénères des doléances....

S'il apprécie d'être sagement rangé à l'horizontale au Salon, puis  à la verticale dans votre  bibliothèque, s'il apprécie d'être Primé, ce qu'il adore le plus  en fait, c'est de s'aérer les poumons et de régulièrement changer d'espace.           Pages ouvertes !

Sylvie Neidinger

 

Salon du Livre et de la Presse de Genève du 25 au 19 avril 2012 .Palexpo web

Don du Livre : dondulivre@gmail.com

photos Neidinger

Tags :Salon du livre et de la presse, Genève, Gustave Courbet, Stephane Eicher, Michael Cochet, Speedbooking, TdG

rubrique a lire.png

 

23/04/2012

Rappel: Marine Le Pen, faiseuse de Roi avait galéré pour obtenir ses 500 signatures

 

Dans deux semaines, la France élira son nouveau président. Les jeux sont ouverts : cela peut basculer à Gauche comme à Droite avec  avantage à François Hollande (28,63 % )   le vainqueur du 22 avril. Magie de la démocratie que cette incertitude.  Mais démocratie perfectible.

Marion Anne Perrine Le Pen, jeune avocate de 43 ans forte de  son score élevé (18,6%) devient non seulement une faiseuse de Roi mais va réclamer d'installer son Parti dans la normalité du paysage politique français.

Elle avait pourtant failli ne  pas pouvoir se présenter en raison de la difficulté à réunir  ses 500 signatures avant la date butoir du 16 mars. Alors que le candidat lunaire Cheminade (0,25 % ) avait lui,  obtenu facilement son  autorisation .

Au point qu'elle dut poser au Conseil Constitutionnel une QPC question prioritaire de constitutionnalité  web

- fatiguée de la chasse aux signatures en lieu et place de la chasse aux voix !

NECESSAIRE REFORME DU SYSEME ELECTORAL FRANCAIS

Ces élections 2012 montrent les failles  mode de scrutin à revoir dans certains aspects pratiques.  D'une part  au niveau des signatures.

Ensuite, de la  diffusion de l'information des résultats avant 20h . La Tribune de Genève avait donné très tôt la tendance. C'était illégal de publier des résultats à l'intérieur de l'hexagone.

Proposition : aux trois heures de fermeture des bureaux actuelle  8h-18 h, 8h-19h et 8h- 20h pourrait se substituer un seul horaire de fermeture des bureaux de vote pour tous  à  19 heures ?

Il suffirait de  multiplier les lieux de vote  dans les grandes  villes qui actuellement restent ouverts jusqu'à 20h en raison de l'affluence.

Enfin, hier, des milliers de français de l'étranger anciennement inscrits dans les consulats n'ont pu voter. Ces expatriés de retour en France ont connu des soucis administratifs car non rayés des anciennes listes consulaires. Web

Le futur vainqueur tout heureux de son élection devra aborder la réflexion de la nécessaire réforme du mode de scrutin dans ses aspects concrets.

Quant à savoir quelle place réelle va prendre le Parti d'extrême-droite dans le fonctionnement réel du pays: le débat ne fait que commencer.

Sylvie Neidinger

 

Tags : Marine le Pen, Hollande, Sarkozy, QPC,500 signatures, horaire de fermeture des bureaux de vote, diffusion résultats,tribune de Genève, extrême-droite

 

rubrique politis blanc.png

08:46 Publié dans P-Politis France | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marine le pen, hollande, sarkozy, tribune de genève, 500 signatures, qpc | |  Facebook | | | |

20/04/2012

L'enfance volée, maintenant le film de Markus Imboden, en français

Expos, livres et maintenant le film: la thèmatique des enfants exploités à la campagne commence à s'imposer. (Ce blog "sylvie neidinger" avait  traité  récemment du sujet lors d'une interview  avec l'écrivain de Courtaman, Jean-François Haas.)

L'enfance volée, le film de Marcus Imboden, déjà largement plébiscité outre-Sarine (titre : Der  Verdingbub) est  sorti cette semaine en  Suisse romande.

Le réalisateur né à Interlaken apporte sa pierre à une problématique qui commence à prendre corps, à interroger les consciences helvètes.

Actuellement le sujet des enfants arrachés à leurs familles et placés de force  comme... force de travail à la campagne, éventuellement violentés se décline en multimédia :

- Au cinéma : L'enfance volée, de Markus Imboden, sorti mercredi 18 avril actuellement en salle web

- Une exposition Enfances volées-Verdingkinder reden à Fribourg au Musée d'Art et d'Histoire jusqu'au 19 août 2012 web

- Une association à l'origine de l'exposition Association Enfances volées à Zurich web ou info@enfances-volees.ch

- Deux livres :

Le roman Le chemin sauvage de l'écrivain fribourgeois Jean-françois Haas, le Seuil 2012 , webjf haas chemin 001.jpg

Le livre témoignage "Enfants placés, enfances perdues" publié par les Editions En -Bas, Lausanne

Il est désormais difficile de ne pas être informé sur cet aspect douloureux  de l'Histoire suisse.

D'autant que les victimes sont là et  bien là pour rafraîchir les mémoires collectives !

 

Sylvie Neidinger

 Article de 2013 : Suisse, le scandale des enfants parias

http://www.arte.tv/guide/fr/043447-000/l-enfance-volee

Tags: Film  l'enfance volée, markus Imboden , le chemin sauvage, Jean-françois Haas,Musée d'art et d'histoire de Fribourg,Association Enfances volées, Editions en-bas*

 

 

Série N°3 #BlogNeidinger Suisse: enfants misés

1- Enfants misés le Conseil Fédéral interpellé par un ....roman! Le Chemin Sauvage du Fribourgeois Jean François Haas 7/03/2012

2-Enfances suisses perdues aux Edition d'en bas  10/03/2012

3 L'enfance volée maintenant le film de Markus Imboden 20/04/2012

4 L'enfance suisse volée sur arte ce soir et en replay 5/09/2014

markus imboden,l'enfance volée,musée d'histoire et d'art de fribourg,expo,le chemin sauvage,jeanfrançois haas,editions en-bas

18/04/2012

karcherisation ...à droite

Alain Marleix, spécialiste électoral à l'UMP alertait récemment  Nicolas Sarkozy sur l'éventualité d'une nouvelle cohabitation -ingérable- lui étant au pouvoir avec le passage à la couleur rose-rouge du Parlement dans deux mois.

L'UMP n'ose même plus envisager que Présidence et Parlement restent à droite !P1090135.JPG

L'analyse de ce conseiller   politique est de courte vue car d'autres scénarii du pire -version droitière-sont lisibles :

Le Sénat, pour la première fois de la Vème République était  déja  passé à gauche  en septembre 2011 suite aux élections locales, signe d'un rejet de N Sarkozy déjà inscrit dans les urnes.  Que vont devenir les deux autres pôles du pouvoir ?

Possible non envisagé par M Marleix: François  Hollande est  élu et  les français qui habituellement ne veulent pas mettre leurs œufs dans le même panier élisent un parlement de ...droite. Ingérable ! Toute cohabitation va paralyser le pouvoir de l'Etat et par  la même  de l'Europe qui n' a pas besoin de ce facteur déstabilisant supplémentaire.

Dernier cas de figure : Holland gagne la Présidence et dans la foulée le Parlement.  Pour la première fois de l'histoire, les trois  pôles du pouvoir hexagonale  seraient à gauche . L'hexagone va vivre le  Triple PPS  Présidence/Parlement/ Sénat.

Plus qu'un camouflet pour Nicolas Sarkozy : la preuve qu'il aura été le plus ...mauvais Président de l'Histoire.

Avec les élections l'anti-sarkozisme monte en puissance  dans le pays. Chacun ayant son grief : trop bling-bling, trop communautariste, trop bizarre, trop changeant, trop  américano , trop extrême, trop hâbleur, trop narcissique, trop violent, trop bonapartiste, trop com etc.

Trop tout , en fait.

Les chiraquiens et la droite « non dure » lui  reprochent d'avoir liquidé la politique internationale de la France. Chirac en disant  non à l'intervention en Irak avait porté haut et digne la voix de la France.

Sarkozy accueille Khadafi en ami puis lance l'Otan en Libye pour installer au final la charia. Idem en Syrie  - avec le Qatar qui finance- où la France soutient activement salafistes et frères musulmans. Il s'est fâché avec la Chine, avec la Grèce, avec l'Espagne, avec le Japon, avec le Mexique, avec Angela, avec....

La France est un pays de moyenne importance mais très écouté  à l'international grâce  à son veto  et sa diplomatie professionnelle en prise avec le  réel. Sarkozy a jeté cette diplomatie hexagonale aux orties Un citoyen ordinaire BHL fut même   promu Ministre des Affaires étrangères bis  par la grâce d'un choix divin en violation des Institutions de la Vème République.

Tout est résumé par l'ouvrage de Gilles Delafon intitulé « le règne du mépris. Nicolas Sarkozy et les diplomates 2007-2011 »

Jacques Chirac,sa fille, ce que la presse nomme « le clan chirac » ont fait savoir hier qu'ils comptaient voter Hollande.

Nombreux sont ceux qui avaient déjà l'intention d'en faire de même ( en passant éventuellement par une autre case au premier tour du type Bayrou  ou autres )

Dans le cas inédit où Présidence, Parlement et Sénat passeront  à gauche, on pourra clairement affirmer que Sarkozy a bien ....karchérisé la droite française !

 

Sylvie Neidinger

crédit photo sylvie neidinger

Tags : Chirac, Hollande, Sarkozy, Bayrou , Cohabitation, Parlement , Sénat, Elysée, Législatives, Karcherisation, Diplomatie. BHL

rubrique politis blanc.png

08:55 Publié dans P-Politis France | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sarkozy, droite, hollande, cohabitation, chirac, diplomatie, bhl, senat, parlement | |  Facebook | | | |

14/04/2012

Sarko, son affiche et la mer: il prend l'eau!

Le Président Sarkozy donne à lire ces derniers temps  une intéressante corrélation de son Moi avec l'univers marin  par une série d'actions significatives décalées.

On se souvient. La première action   régalienne de gouvernance qu'il commet une fois élu en mai 2007   consiste à s'isoler au large de Malte   avec son épouse sur le Paloma, yacht de luxe appartenant à Vincent Bolloré. Un  site parodique met la balade navale surprise  en exergue.

Cet  acte politique manqué - se mettre en vacances en mer  au démarrage !-reste encore  aujourd'hui incompréhensible aux yeux des français car l'homme politique  fut élu sous la thématique de la valeur travail entre autres.

Acte 2 : Pour la campagne 2012, l'affiche retenue est composée à moitié dans sa verticale droite  d'une étendue aquatique   calme et bleue de rêve.

DSCN2169.JPG

(Avec un  petit scandale au passage. L'agence de création a repris  un cliché grec de la mer Egée trouvé gratuitement sur internet au lieu de se payer une photographie des eaux territoriales de la France !)

Il eut été prudent que Nicolas Sarkozy s'éloignât de toute référence maritime  qui donnait corps au souvenir mal vécu de ce yacht.

Mais probablement attiré par un futur bon jeu de mot du type  «  je ne suis pas capitaine de pédalo, moi, je dirige le navire France » le Président sortant s'est imaginé en Pacha.

 J L Mélenchon avait effectivement traité François Hollande de capitaine de pédalo lors des primaires.

A cette erreur initiale  du choix  sarkoziste  de la symbolique  croisiériste s'ajoute le « coquin de sort » qui s'acharne. Mauvaise chance, l'affiche de campagne sort en pleine tragédie italienne du Costa Concordia !

Acte 3 : le Président  déclare dans le JDD du 7 avril dernier «  je sens la vague monter » Phrase qui  a bien  fait  rire les surfeurs. Certaines vagues sont attendues longtemps voire  ne présentent jamais le bout de leurs gouttelettes.

Présence à Fukushima : mensonge délibéré ou « délire   à verbe ouvert »?

Acte 4 : N Sarkozy  déclare le 6 avril dernier à Caen   en meeting, avoir visité Fukushima avec NKM, comme il  avait dans le passé faussement  déclaré être allé à Berlin au... premier  jour de la Chute du Mur , soit avant même presque que le peuple allemand  n'ait pris la mesure de l'évènement !

L'incroyable mensonge de  sa  fausse présence   sur les lieux du raz de marée nippon -tragédie étrangère qu'il instrumentalise dans le cadre de la campagne électorale française -vient d'être sanctionné d'une protestation officielle du Japon !

S'agit-il d'un délire incontrôlé  très inquiétant de la part d'un Président de la République en surchauffe ou d'un mensonge volontaire? C'est inédit.

L'AFFICHE BIZARRE

Revenons à la sémiologie de son affiche électorale méditerranéenne. Curieux choix d'une moitié du document  consacrée à l'élément aquatique, vital certes mais matière instable.

L'eau n'appartient pas à  un univers politique naturel ! Océan des loisirs,  des poissons et des pêcheurs : certainement pas lieu de vie comme ne l'était le village de fond des affiches de F.Mitterand. Ou plutôt les pommiers de J Chirac pour rester dans le même bord politique.

Sans même convoquer l'ancêtre socialiste, l'affiche de François Hollande s'inscrit dans un paysage que l'on soupçonne corrézien. Du très classique. Il nous regarde droit dans les yeux.

Le regard de Nicolas Sarkozy semble lui, perdu dans le  -la !- vague.

Dans l'image, N Sarkozy semble flotter, sans support. Doit-on  lire en message inconscient un remake de mauvais goût du Christ marchant sur les eaux ?  Lui seul, N Sarkozy étant capable de l'exploit,  surtout avec le slogan « une France forte » ?

Slogan douteux car on y entend aussi ....Frankfort !

Autre message de l'affiche : la mer est calme, étale. Lui, si fort, aurait donc calmé, dominé, les éléments naturels si puissants ? Bigre.

Demain dimanche 15 avril, Nicolas Sarkozy attend   à Paris une.... marée humaine pour le soutenir.

Là encore : mauvaise pioche ! Il a choisi la place de la Concorde, ce centre de commandement de la politique française idéalement placé entre l'Elysée et le Parlement.

Attention ! Concorde est la version française du  nom du yacht « Concordia »  lamentablement échoué sur les roches de l'île du Giglio par la négligence du désormais célèbre Francesco Schettino.

Il y a un danger certain en politique à se laisser comparer, même indirectement  à ce  capitaine italien incompétent, inconscient,  coupable d'absence de décision.

Sarkozy a décidément bien du fil à retordre avec  ses choix et symboles  d'une campagne...qui prend l'eau ?

                                                                                              Sylvie Neidinger

Tags : Sarkozy, Hollande, Capitaine de pédalo, Fukushima, Concordia, Concorde, yacht, Schettino, Mélenchon

crédit images copie d'écran web

rubrique politis blanc.png

09/04/2012

Pipo et tralalère électoral

Les ondes, les médias  sont envahis de la campagne présidentielle. Normal, vue la place proéminente,  prééminente  qui tiennent la Présidentielle et les législatives qui suivent dans le paysage politique hexagonal.

Au point que les français la trouvent longue et s'agacent des absences d'argumentaires sérieux en rapport avec leurs inquiétudes sociales.

François Bayrou et François Hollande restent dans une approche argumentée.

Marine Le Pen, Nicolas Sarkozy et Jean-Luc Mélenchon ont choisi la voie populiste.

Un débat "carné" déplacé  sur le cacher-hallal en lieu et place de questionnements sur la politique étrangère de la France, l'Europe comme bouc-émissaire, les attaques répétées et directes du président sortant contre François Hollande , supposé nul et dangereux sans vraiment démontrer ni sans retour sur son propre bilan...

Pour respirer un peu de ce climat lourdingue, ce commentaire d'article repéré dans le magazine web Lyonmag.com (aujourd'hui ) d'un certain

«  lalalère »  pseudo évidemment et qui s'amuse à  cette  petite musique  :

«  en 2012 y'en a qui disent qu'il ne faut pas qu'Sarkommence mais il faut pas croire non plus Hollandemains qui chantent . Ne Mélanchon pas tout sinon c'est la Bayroute. Eva être Joly l'année 2012 ! »

C'est court, facile mais cela détend !   Sylvie Neidinger

 

Tags: Sarkozy,Hollande,Mélenchon, Bayrou,Joly

rubrique politis blanc.png

07/04/2012

PS, après les primaires: les secondaires avec le... Front de Gauche !

Mélenchonite ? La démocratie est fantastique,  toujours là où on ne l'attend pas. Elle suit le vent de l'histoire.

Nicolas Sarkozy réitère en 2012 son raisonnement de 2007 par une campagne hyper droitière autour de sa « force » -peu tranquille d'ailleurs!

Jean-Luc Mélenchon à la gauche de la gauche sort lui,  du néant. Il monte chaque marche des sondages au fur et à mesure que les jours passent.

Au point d'apparaître en excellente troisième position potentielle en lieu et place de la très attendue Marine dans certaines études.

Le signe très concret que le sécuritaire n'est pas au cœur des enjeux mais bien les préoccupations sociales.

Excessif, homme de langage même outrancier, Jean- Luc Mélenchon  fascine.

Le tribun  réunissait dimanche 18 mars plus de 100 000 personnes sur la très symbolique  place de la Bastille. Poing levé, il clamait  « nous sommes le cri du peuple »

Le Parti communiste français organisé et structuré a misé sur cet outsider venu du PS. Il a gagné ! Un nouveau Georges Marchais est né qui dit vertement tout haut ce que le « peuple  » est supposé penser tout bas, galvanisant ses foules. Au point que le FdG vient d'emprunter 1 million d'euros pour redimensionner à la hausse les salles de meeting où son favori va intervenir tellement il attire.

L'homme a également profité de l'effacement politique d'Olivier Besancenot, le facteur-orateur  du NPA à l'extrême gauche révolutionnaire.

A défaut de lutte des classes,  on assiste à une lutte des fronts ! Front de Gauche contre Front National.

Jean Luc Mélenchon agit très...frontalement depuis le début de la campagne en direction de Marine le Pen  pour rediriger vers lui le vote des ouvriers et des classes populaires déçues qui accordaient leurs faveurs au FN.

Le député européen fustige  verbalement la frontiste de droite. Il la provoque (cf   le fameux non- débat télévisé récemment où elle refusa de lui adresser la parole)

Il compte également faire venir à lui  à force de son bagout les électeurs égarés de son camp. Il promet les nationalisations et tout l'arsenal idélogique idoine.

FAUSSE OPPOSITION A GAUCHE MAIS VERITABLES SECONDAIRES !

Dans sa lancée, il n'épargne personne. Mélenchon se paie même le luxe d'attaquer ...François Hollande !

En vrai, ce jeu d'opposition entre le deux semble plutôt une sorte de « secondaires à gauche » qui fonctionnent sur le même modèle que les primaires.

Le Présidentiable PS reste lui assez lisse, digne, au dessus de la mêlée, ne pouvant promettre monts et merveilles en raison de la crise économique et du déficit hexagonal abyssal. Presque un social démocrate hyper consensuel. François Hollande reprend d'ailleurs  à son compte la terminologie  chiraquienne du « rassemblement »

Les attaques du leader frontiste de gauche contre lui sont fortes mais... de  façade ?

La logique des primaires est respectée : ce combat spécifique au sein du même bord politique pour une finalité "d'extraction du plus apte" ne peut devenir fraticide in fine !

Jean-Luc Mélenchon  agit  en réalité en grande intelligence avec François Hollande  alors qu'il le bouscule avec virulence dans son argumentaire?

Résultats : dans cette course à l'Elysée, il  aura garanti au Parti Communiste Français de dépasser la barre des 5%  seuil de remboursement des frais de campagne par l'Etat - ce que Marie-Georges  Buffet n'avait pu atteindre en 2007 avec ses 1,93%.

Les législatives, dans la foulée seront prometteuses quant au  nombre de députés Front de Gauche (PC) élus.

Enfin et surtout le Frontiste de gauche va apporter des forces additionnelles arrachées à leurs torpeurs ou leurs volontés abstentionnistes  à François Hollande au soir du 1er tour.

Les deux  jouent entre eux un véritable jeu de rôle car issus du même sérail. Personne ne peut oublier que Jean Luc Mélenchon est plus rose que rouge,  un mitterrandiste pur sucre qui a quitté le Parti Socialiste il y a peu, en 2008 pour créer son Parti de Gauche (PG)

Il fut ministre de l'enseignement professionnel sous Jospin de 2000 et 2002 et proche de Laurent Fabius.

Aujourd'hui, l'orateur virulent souvent sans limite bouscule, réveille, attire à lui les voix  abstentionnistes, d'extrême gauche et le penistes  etc.. Certes.

Mais sous réserve tout de même d'une ligne rouge  mathématique à ne pas franchir pour le PS : que la poussée mélanchonite ne se fasse pas- trop - aux dépends de   François Hollande.

L'enjeu de ces secondaires inédites se situe   dans la mesure de  ce « trop », une autre manière, en fait, de distinguer le vote dit  "utile" du vote  supposé « inutile »

Au Parti Socialiste, on reste heureux de la vigueur de la gauche en général dans l'opinion mais  inquiets de cette montée  inédite du candidat du Front de Gauche.

Oui: la démocratie est magnifique. Source  de surprises, jamais là où on ne s'y attendait.

Ni  surtout jamais  là où les doctes analystes avaient déjà programmé les enjeux voire les résultats  des bulletins de vote !

Sylvie Neidinger

 

tags : Mélenchon,Sarkozy,Hollande,PS, Front de Gauche,Buffet,Le Pen,PC,primaires,vote utile, vote inutile, tribun,démocratie, vote

rubrique politis blanc.png