UA-65882359-1

31/01/2012

Annecy:Bayrou "phénix" de retour veut "agrandir la famille"

 

270120122725.jpg
François Bayrou
visitait le genevois  vendredi dernier, avant un meeting à Sevrier: l'occasion de venir compter ses soutiens  (les centristes historiques tel Bernard Bosson)   et  les ralliements récents  tels ceux  du  maire d'Annecy Jean-Luc Rigaut (du Nouveau Centre)  et de  l'adjoint  Thierry Billet, ancien d'Europe-Ecologie, entre autres.

La couleur verte fut largement plébiscitée  par le Présidentiable venu avec sa garde rapprochée pro environnementale: le député européen Jean-Luc Benhamias et Yann Wehrling.

Aux bords du lac  le plus propre  de France voire d'Europe, le Président du Mouvement Démocrate  lançait  un appel à "élargir la famille "en toutes directions mais particulièrement  en cajolant cet électorat spécifique.

« Famille » : la terminologie convient bien au personnage. L'ancien ministre de l'Education venu sans garde du corps à   ce meeting était  à la fois digne dans sa fonction et direct, franc, attentif à ses interlocuteurs. Un bon point que ne partagent pas tous les candidats...En bémol: un ton professoral et moralisateur.

LE PHENIX BEARNAIS REPREND SA PLACE PRESIDENTIELLE DANS LES SONDAGES


Curieux parcours. Fort de ses   18,57 % de votes  acquis au 1er tour de 2007, François Bayrou lance son nouveau parti le MoDem dans la foulée de la Présidentielle, en fermant les portes de la vieille UDF.

Mais, curieusement,  ce quinquennat va le voir fondre et s'effacer médiatiquement.
Une pénible traversée du désert, surprenante au regard du score. Même Sarkozy en avait oublié son béarnais  en agissant à l'automne dernier pour la non candidature  de... Jean-Louis Borloo !

A Annecy, le présidentiable centriste a tenu à   saluer avec insistance  les soutiens fidèles qu'il a comptés en cette période d'effacement. Il nommait  entre autres  le Conseiller régional de Saint-Julien Antoine Vielliard.

Mais l'heure est désormais  au 22 avril 2012.   P1030304.JPG

Comme par un reset informatique qui repositionne le curseur électoral là où il était placé, les sondages  créditent  F. Bayrou d'une très intéressante fourchette établie entre 13% et 15 %, soit en 4ème position.

A trois mois du scrutin, c'est un capital ultra précieux que l'élu du MoDem  entend bien  démultiplier par  un coup d'œil du côté écologiste.

Sylvie Neidinger

 

270120122756.jpg


MNSTR : le top  de la com digitale !

Lionel Curt
, Président de MNSTR était  fier ce vendredi  à la fois de présenter son agence  de communication digitale qui ne cesse de s'agrandir et de la présenter devant... François Bayrou.

L'entreprise   savoyarde s'est récemment  fait remarquer par son accompagnement  de la sortie du dernier Harry Potter. A peine un an après son lancement et des dizaines de créations d'emploi, MNSTR a déjà reçu plusieurs   récompenses de référence  nationale dont les

l « Grand Prix Stratégies du Marketing Digital 2011» et le « Grand prix Top Com 2011 »   SN

Nota : Lionel Curt a moins de 30 ans.

Crédit Photos: S Neidinger©

 

bayrou,lionel curt,modem,benhamias,wehrling,mnstr,sarkozy,annecy,rigaut,billet

14:29 Publié dans P-Politis France | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bayrou, benhamias, wehrling, mnstr, sarkozy, annecy, rigaut, billet | |  Facebook | | | |

25/01/2012

Au Bourget, le PS s'habille de bleu

La couleur bleue s'invite au débat !

Les commentateurs du premier meeting de François Hollande, au Bourget ce 22 janvier  ont souligné sa pugnacité et l'enthousiasme de la salle, donnant une note globalement positive à la prestation. Et un bon décollage du candidat socialiste.ps,ump,hollande,bourget,bleu,neidinger,code couleur,france,joly,mélenchon,bonnet,poing et rose


Peu ont relevé ce petit détail...d'une importance majeure: l'abandon du code couleur rose pour le bleu.

Le rose, couleur   des filles et de l'efféminé accompagne le parti socialiste depuis sa création à la suite de la SFIO.

Le « poing et   la  rose » image conçue par l'illustrateur Marc Bonnet apparaissait sur les premiers tracts officiels diffusés dès 1971.

L'emblème plaçait ce parti clairement dans le champ d'une gauche pure et dure  mais juste un cran en dessous dans la symbolique du « un peu moins ».
Le message induit est  un poing fermé donc en action de combat mais adouci au profit d'une fleur jolie et fragile.
Idem : la couleur rose appartient clairement à l'univers de la gauche mais sans être rouge communiste. Juste un cran en dessous dans le code couleur.


Cette logique sera appliquée par François Mitterand pour conquérir le pouvoir suprême.
Il créé le programme commun d'union de la gauche (liant un PC rouge à un PS...  moins rouge )  qui ralliera au final en 1981  les suffrages majoritaires du pays.

BLEU HOLLANDE POUR UN LARGE SPECTRE POLITIQUE

En 2012, le candidat officiel du PS opère sous nos yeux une mutation profonde, révolutionnaire.


François Hollande - au prénom également bien venu- adopte carrément en fond d'écran du premier meeting  le bleu, couleur de la droite UMP et du « bleu marine -Le Pen » Et ce dès le départ, dès le premier tour.

Une manière d'aller chercher ses électeurs potentiels bien au-delà de son champ de gauche directement  sur les terres  du centre à l'extrême-droite, seul rassemblement propice à gagner une élection présidentielle en France. Il avouera être personnellement  issu d'un milieu conservateur. Un discours rose mais enveloppé de bleu.


Eva Joly devra en avaler son chapeau -ou plutôt ses lunettes...- J L Mélanchon ne manquera pas de stigmatiser une campagne pas assez à gauche mais ils se rallieront probablement  à l'argument, l'important pour eux étant au fond une victoire de la dite gauche.


Le bleu, couleur de la droite conservatrice, depuis la Chambre dite « bleu horizon » en 1919, le bleu-nation, semble à ce jour, à trois mois des élections, la couleur gagnante de la campagne présidentielle française !

Sylvie Neidinger

photo capture d'écran

ps,ump,hollande,bourget,bleu,code couleur,france,joly,mélenchon,bonnet,poing et rose

 

17/01/2012

La Finance expliquée aux nuls: Finanbulles

Je signale l’existence du blog didactique FINANBULLES rédigé par Catherine Le Gall, une journaliste à la fibre sociale au départ.

Elle aborde avec professionnalisme le monde de la finance, du trading qu’elle découvre et fait découvrir sous des angles inédits, inhabituels, décalés quant aux sujets. Tout en utilisant, pour la forme toute la palette du web.20, diaporamas, vidéos etc.

Certes, elle observe la finance en chaussant ses lunettes d’habits noirs et de critiques induites - pas forcément la tasse de thé des traders stricto sensu de la place de Genève  qui ne voient pas leur métier de cet oeil...

Mais Catherine Le Gall a la rigueur de développer son argumentaire par un travail approfondi de blogueuse-journaliste (enquêtes, interviews etc.)

A l’heure des grands bouleversements économiques, financiers et des triple A accordés ou non : un superbe travail de décryptage grand public !

Sylvie Neidinger

Finanbulles.fr/blog/